CSI des professions paramédicales du DPC : les revendications infirmières partiellement entendues

Un projet de décret relatif à l'organisation des formations DPC (développement professionnel continu) ainsi qu'un avenant à la convention du Groupement public du DPC (GIP DPC) revisité sont présentés aujourd'hui au HCPP (Haut Conseil des Professions Paramédicales). Le Collège Infirmier Français (CIF), dans un avis diffusé à la presse, se dit satisfait sur certains points. Mais pas sur d'autres...

CSI des professions paramédicales du DPC : les revendications infirmières partiellement entendues

© i-stock

Il y a quelques semaines, une première version de l'avenant faisait vivement réagir les syndicats : la Commission Scientifique indépendante des professions paramédicales n'allait comporter que 4 infirmiers sur 38 sièges réservés aux paramédicaux en totalité. Il faut croire que le ministère a entendu les différentes plaintes de la profession à ce sujet. Car aujourd'hui, ce sont 10 membres représentants les professionnels infirmiers qui apparaissent sur le papier (dont trois pour les spécialités IADE, IBODE et puériculture).

 "Nous notons avec satisfaction que cette version a tenu compte de la vive réaction de la profession infirmière face à la sous-représentation manifeste proposée lors du précédent HCPP" explique le Collège Infirmier Français dans son communiqué.
 

Pas de commission scientifique indépendante réservée aux infirmiers

"Concernant l’organisation des Commissions Scientifiques Indépendantes CSI, la profession infirmière aurait également mérité une CSI infirmière, regroupant les 600.000 professionnelles qui participent au premier recours et assurent la permanence des soins sur l’ensemble du territoire, 24h/24" explique le CIF.
 
Car en fait, il  va être créé une CSI interprofessionnelle. Ce que regrettent les organisations, associations et syndicats composant le CIF (voir encadré). "Le titre même de cette CSI des professions paramédicales et des préparateurs en pharmacie rassemblant 23 métiers, montre qu’il y encore du chemin à faire" ajoute le CIF. 
 
"Comment se fait-il que les 600 000 infirmières ne puissent pas avoir leur propre CSI alors que les 22 000 sages-femmes ont la leur?" interrogeait en janvier dernier Thierry Amouroux, secrétaire général du SNPI, sur le site du syndicat. (Les sages-femmes, les médecins, les chirurgiens-dentistes et les pharmaciens ont la leur, ndlr).
 
La première version ministérielle de compromis issue des travaux de 2015 qui proposait une filière des soins infirmiers, paraît davantage pertinente au CIF, par rapport à cette "sous-section des métiers du soin". "Le métier des soins est aussi la raison d’être des autres sous-sections médico-techniques et de rééducation. La notion  filière des soins infirmiers définit mieux l’ensemble constitué des infirmières,  des collaborateurs aides-soignants et auxiliaires de puériculture" remarque le CIF.
 
Rédaction ActuSoins
 
 
 
 Le Collège Infirmier Français (CIF) est composé de 20 personnes morales représentatives de la profession infirmière (salariée, libérale, académique, formation initiale et continue, santé au travail, santé scolaire, spécialités IADE, IBODE, puéricultrices...)
20 structures nationales sont membres du CIF :
- Association des Enseignants et des Ecoles d’infirmiers de Bloc Opératoire (AEIBO)
- Association Française des Directeurs des Soins (AFDS)
- Association Française des Infirmier(e)s de Cancérologie (AFIC)
- Association des Cadres et Infirmiers en Santé Mentale (AsCISM)
- Association Nationale des Infirmières et Infirmiers Diplômés et des Etudiants (ANFIIDE)
- Association Nationale des Infirmiers de Sapeurs-Pompiers (ANISP)
- Association Nationale des Puéricultrices (eurs) Diplômé(e)s et Etudiants (ANPDE)
- Académie des Sciences Infirmières (ASI)
- Comité d’Entente des Ecoles d’Infirmiers Anesthésistes Diplômés d’Etat (CEEIADE)
- Comité d’Entente des Ecoles Préparant Aux Métiers de l’Enfance (CEEPAME)
- Comité d’Entente des Formations Infirmières Et Cadres (CEFIEC)
- Coordination Nationale Infirmière (CNI)
- Groupement des Infirmier(e)s du Travail (GIT)
- Ordre National des Infirmiers (ONI)
- Syndicat National des Infirmiers Anesthésistes (SNIA)
- Syndicat des Infirmier(e)s Conseiller(e)s de Santé (SNICS)
- Syndicat National des Infirmières et Infirmiers Libéraux (Sniil)
- Syndicat National des infirmiers et infirmières éducateurs de la santé (SNIES)
- Syndicat National des Professionnels Infirmiers (SNPI)
- Union Nationale des Associations d’Infirmiers de Bloc Opératoire Diplômés d’Etat (UNAIBODE)

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
234 rq / 1,536 sec