Attentats : le professionnalisme des soignants salué

Les hôpitaux de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris ont levé cet après-midi le plan blanc. Depuis vendredi soir, ils ont pris en charge 433 personnes dans le cadre des attaques terroristes.

services des urgences,transmission au porte, hopital Bichat, Paris, France, 12_02_15©natacha Soury pour ACTUSOINS

©Natacha Soury

La quinzaine de personnes supplémentaires vues aujourd’hui sont pour la plupart des "personnes impliquées" - en état de choc psychologique - qui se sont présentées spontanément dans les hôpitaux de l’AP-HP.

Sur les 80 personnes admises le 13 novembre 2015 en situation d’urgence absolue : 48 personnes ne relèvent pas ou plus aujourd’hui d’une surveillance intensive en service de réanimation, 29 personnes sont toujours en service de réanimation, 3 personnes sont décédées et 268 personnes sont déjà sorties des hôpitaux de l’AP-HP, indique cette dernière dans un communiqué.

Depuis samedi matin, les personnes qui souhaitent des informations sur l’identité des victimes éventuellement hospitalisées dans un hôpital de l’AP-HP peuvent joindre le 01 40 27 40 27, ligne dédiée mise en place par l’AP-HP qui a répondu, à ce jour, à plus de 4000 appels. L’AP-HP prend en ce moment contact avec les proches des personnes hospitalisées, pour leur permettre d’être reconnues comme victimes.

Urgences médico-psychologiques

Interrogée par l'APM sur les mesures mises en place pour l'accompagnement psychologique des victimes, l'agence régionale de santé (ARS) Ile-de-France a expliqué que le dispositif des "cellules d'urgence médico-psychologique installées au sein des mairies des Xème et XIème arrondissements et à l'Hôtel Dieu, ouvert à toutes les personnes exprimant un besoin de soutien, sera maintenu aussi longtemps que nécessaire".

Outre ces CUMP, l'ARS rappelle aussi le "dispositif gouvernemental s'adressant aux victimes, aux personnes impliquées et à leur famille, qui fonctionne avec les ressources du ministère des affaires étrangères et les ressources sanitaires sur le site de l'Ecole militaire" et précise qu'"une prise en charge médico-psychologique des familles et des proches est également proposée sur le site de l'Institut médico-légal".

Ainsi, plus de 450 patients ont été reçus samedi et dimanche par la cellule d'urgence médico-psychologique (CUMP) installée dans la mairie du XIème arrondissement de Paris, a indiqué à l'APM le Dr François Ducrocq, responsable de la CUMP, zone Nord, Samu 59, venu en renfort samedi. "C'est une cellule qui va rester, cela me paraît impossible de la stopper vu la constance du flux de patients. On en a pour une semaine-10 jours", a-t-il également estimé.

Les personnes reçues à la mairie du XIème sont des témoins des attaques "au Bataclan et à la Belle Equipe essentiellement, des gens cliniquement très marqués, avec des manifestations de stress dépassé de tout ordre -sidération, comportement automatique, déréalisation, dépersonnalisation, des gens confus, pour lesquels la rencontre avec la mort a été certaine", a-t-il décrit.

Professionnalisme exemplaire

Lors de ses visites dans trois hôpitaux de l'AP-HP, la ministre de la Santé, Marisol Touraine a tenu à saluer "le dévouement, l'engagement et le professionnalisme extraordinaires des équipes concernées".

La ministre a également évoqué ceux qui sont venus spontanément dans les hôpitaux. "Des agents administratifs aux professeurs, en passant par des aides-soignants…, ils sont vraiment très nombreux à s'être rendus dans les hôpitaux pour proposer leur aide", souligne-t-on au ministère. Au sein de ces hôpitaux, Marisol Touraine a aussi salué la "réactivité exceptionnelle" du dispositif de prise en charge des urgences sanitaires.

« Dans cette terrible épreuve, les hôpitaux de l’Assistance publique de Paris, les hôpitaux publics franciliens ainsi que l’ensemble des professionnels de santé mobilisés ont répondu présents et ont fait preuve d’une réactivité et d’un professionnalisme exemplaires », ont déclaré la Fédération hospitalière de France (FHF) et tous les présidents de conférences hospitalières dans un communiqué commun.

l'Ordre National des Infirmiers "exprime sa plus grande gratitude à l'ensemble des professionnels présents sur le terrain" et souligne "le courage, ainsi que les valeurs humanistes de leur confrères et consoeurs confrontés à une violence sans précédent qui ont su faire preuve d'un courage immense et d'une unité exemplaire". L'Ordre infirmier note que ceux-ci ont été nombreux à se "mettre spontanément à disposition des services d'urgence, de réanimation, et de bloc opératoire, (...) avant même la mise en œuvre du plan blanc".

L’AMUF salue les urgentistes et les personnels des hôpitaux qui « ont fait preuve de professionnalisme et d’excellence pour sauver le plus de victimes ». « Plus que jamais la collaboration étroite avec les sapeurs pompiers, la police et l’armée doit être faite dans un souci de construction moderne pour être les plus efficaces possible pour les victimes », expose le Dr Patrick Pelloux, président de l’AMUF.

Avenir Hospitalier (AH) et la Confédération des praticiens des hôpitaux (CPH) rendent hommage à l’engagement de la communauté hospitalière parisienne et des Samu de province. « Dans cette période à risques majeurs, la CPH et AH appellent l’ensemble des personnels médicaux, paramédicaux, techniques et administratifs à exprimer leur solidarité et leur vigilance constante par tous moyens face à l’expression aveugle de la barbarie », soulignent Nicole Smolski (AH) et Jacques Trévidic (CPH).

Pas de grève à l’AP-HP le 17 novembre

L’intersyndicale de personnels hospitaliers de l’AP-HP a confirmé ce lundi l’annulation de la journée de grève et de manifestation prévue mardi 17 novembre contre le projet Hirsch de réorganisation du travail.

Maintenant à terme "l’exigence du retrait du plan Hirsch, qui va désorganiser le travail quotidien des agents", l’intersyndicale (USAP-CGT, Sud, FO, CFTC, UNSA, CFE-CGC) appelle "dans cette période troublée qui empêche tout dialogue social et mobilisation sociale" à un "moratoire" de la réforme et du protocole d’accord signé au début du mois entre l’AP-HP et la CFDT.

Rédaction ActuSoins, avec APM et Le Quotidien du Médecin

 

Dans tous les hôpitaux, comme dans les écoles, les bureaux,.... une minute de silence a été respectée. Ici, à la Pitié -Salpêtrière

[jwplayer mediaid="268395"]

 

 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

69 réponses pour “Attentats : le professionnalisme des soignants salué”

  1. Gilles Lassus dit :

    Si ce n’est pas du foutage de gueule; expliquez moi comment cela s’appelle….Prévision de suppression de postes, point d’indice bloqué, baisse des ratios…Stop aux mensonges,aux effets d’annonces, et un peu plus de respect pour le monde Hospitalier.

  2. elle ferait bien de mettre les moyens adéquats qu’elle nous a si « gentiment »repris!

  3. Ils sont remerciés aujourd’hui pour cela … Oui ! Sachez que c’est grâce à leur conscience professionnelle , leur solidarité et leur grand coeur . C’est tous les jours que ces professionnels font ça …Et sont remerciés par des restrictions matérielles et humaines . Cherchez l’erreur …

  4. Pfff il faut un événement pareil pour croire qu’on travail ……..

  5. Gy Gy dit :

    C’est pour ça qu’on veut nous supprimer nos repos ?

  6. Fred Delaposs dit :

    le professionnalisme, on l’a tous les jours madame !!!!

  7. Conscience qu’elle n’a pas.
    Honte a toi qui n’est pas capable de nous porter considération.

  8. Quelle bande de faux culs!

  9. Il serait temps que le gouvernement realise qu on existe . Pensait il jusqu a present que ce sont des robots mécaniques qui soignent les corps et les âmes .??????

  10. Elle n’a pas fait un malaise en voyant de vrais patients ?

  11. Forcément il y avait foule et a cru qu’il y avait autant de personnel en temps normal on a diminué les effectifs depuis au moins 10 ans et elle continue !

  12. Ouais c’est pas pour ca qu’elle nous augmente!!

  13. C est ce que j allais dire ! Après tous ça on va encore nous dire que nous sommes trop nombreux….

  14. Halem Erfa dit :

    Quelle nous foute la paix elle et son Hirsch qui a rien compris a notre travail et notre conscience !!!!!!

  15. Évidemment p…..e!!!! nous aimons notre métier et avons une conscience professionnelle …

  16. parce que nous , soignants , nous avons une conscience , qui va au dela d une conscience professionnelle , nous sommes Humains

  17. Toujours de grands mots mais elle ne voit pas les MAUX!!!!!

  18. Isa Cyril dit :

    ca va pas les empêchaient de virer des soignants a tour de bras comme dans la police et l armée une honte ces politiques

  19. Venir les remercier pour leur courage et efficacité pour en suite en virer 20000 ou plus en raison d’économies … Et pourtant dans ces moments tragiques ils se disent « heureusement qu’ils sont la ces soignants dévoués » mais quand il y en aura plus assez que vont ils dire…?

  20. Notre chère ministre commence seulement à s’apercevoir que les hôpitaux servent à quelques choses… Qu’elle salue notre professionnalisme, c’est un fait mais il était déjà là bien avant elle ou n’importe laquelle des catastrophes. C’est chaque jour qu’il est essentiel.
    Priscilla Pris

  21. Leroie Nadine dit :

    Putain!! Elle fait chiez!.. En attendant
    Nos salaires sont gelés depuis plusieurs années!!

  22. Comme dirai Brassens: le temps ne fait rien à l’affaire
    Quand on est con, on est con

  23. Low Lau dit :

    La conscience n’a pas de prix, évidemment, maintenant si nos heures sup étaient enfin payées, ça ne serait pas un luxe !!!

  24. Ça ne l’a pas empêché de nous planter des couteaux dans le dos

  25. Déniz Sevim dit :

    Saluer. C est tout ce qu elle sait faire de route façon. Au lieu de nous rémunérer dignement pour la responsabilité que nous avons.

  26. Débloquer des fonds ouvrez vos yeux

  27. Mia Audrey dit :

    C’est pour ça qu’on est si bien payés

  28. Lola Muñeca dit :

    Ah beh quand elle veut elle fait des choses bien celle la

  29. Oui ben faut les soutenir les soignants et bin les rendre responsable du déficit …

  30. Quel en profite pour etre un peu plus reconaissante en vers les soignante revoir les condition de travail et surtout les salaire de misere !!!!

  31. Une honte à elle de venir dire ça et de faire passée sa loi de merde aujourd’hui à l’Assemblee nationale.
    C’est de l’insulte publique envers des gens qui aiment leur métier et qui le fond pas forcément pour le fric comme elle peut le croire

  32. Lila Madaci dit :

    Qu elle le montre autrement que par des blablas

  33. Elle est venue se montrer, comme les autres inutiles !!!

  34. Sylvie Luguet dit :

    Quand est-ce qu’on la vire cette pétasse pour mettre ENFIN quelqu’un de compétent ?

  35. En fait vous râlez quand elle vient mais elle ne serait pas venue…. vous auriez râlez… Non ?.
    Certains soignants se sont déplacés avant la réquisition, d’autres non…
    Normal que la ministre se déplace, c’est un minimum non !.
    Heureusement que nous avons une conscience professionnelle. Mais ça ne nous permet pas d’insulter les gens quels qu’ils soient.

    • GuiGui Houzet dit :

      elle se déplace le lendemain après le rush de la nuit….Donc qu’elle reste dans son bureau…..Et je le répète si elle n’était pas venue au moins elle aurait été constante dans la façon de nous gérer….

    • Et le fait de ne pas se déplacer au salon de l’infirmière c’est normal ça aussi.
      Alors oui on râle pour notre travail mais aussi pour vous tous qui allé perdre vos libertés de choix de praticien.
      Lisez donc son projet de loi et après on en reparle. Je pense que vous allez vite déchanter

    • Elle est venue cette annee dans notre hopital … la direction a informe PERSONNE de sa venue on l’a su apres … on se demande pkoi … on n’est pas insultant on dit juste qu’on a pas besoin de son merci vu qu’elle s’en bat les steaks de nous … moi qqu’un qui ne me calcule pas je ne lui dis pas merci …

    • La ministre se serait déplacée en plein boom, la critique aurait malgré tout existée parce qu’elle vous aurait dérangée et là j’aurais mieux compris.
      Depuis des années…… on s’imagine toujours que les ministres sont nuls… en fait soyons fiers de ce que l’on fait, soyons humbles car la conscience professionnelle est logique et normale (c’est notre métier, comme celui du pompier, du policier…..) mais c’est normal aussi que les supérieurs hiérarchiques pointent et remercient c’est élan.
      Une prime ? Oui pourquoi pas mais…. Votre conscience professionnelle n’est elle pas « normale » d’après ce que j’ai pu lire dans les autres posts?……donc pourquoi une prime….

    • GuiGui Houzet dit :

      Laisse les….tu sais nos professions et nos statuts n’avancent tout simplement pas car il y aura toujours une partie immobile de nos collègues qui ne sont interressés que par leur RR et leur temps de pause entre 2 soins…..

    • GuiGui Houzet dit :

      Jdemande pas de prime moi je m’en fous…..C’est juste que leurs bons sentiments post-catastrophe me dégoûte ma rapport à notre lutte quotidienne…..On se fait baiser à longueur de temps par ses ministres et tu voudrais que je les salue quand ils me remercient ??????

    • GuiGui Houzet dit :

      Le seul geste acceptable et qui aurait retenu mon attention aurait été la suspension de tout leurs plans de destruction du service public hospitalier et la reconnaissance des différents statuts pour lesquels nous nous battons ………Lâ j’aurais dis « Merci Mme la Ministre »

    • Dans ces cas, on n’insulte pas sur les réseaux sociaux et on se bat autrement, il y a des moyens comme les grèves, des vrais batailles même si elles sont longues ! Pour être allée maintes fois dans la rue, oui c’est tout une organisation lourde à monter, tout en soignants les malades mais il n’y a que cela pour faire avancer les choses d’autant plus qu’il faut tenir sur la longueur, dans le temps.
      Dommage que les réseaux sociaux servent de défouloir. Agir, et ne pas insulter, sans tomber dans l’excès non plus de lui dire merci (elle fait son job elle aussi comme tout le monde sachant en effet que les ministres sont mieux payés…etc..) bref..

    • GuiGui Houzet dit :

      Jlinsulte pas…..et bien sur que c’est un défouloir…..la dernière fois qu’on a essayé de se faire entendre on se fait charger et gazer ( je suis IADE , donc Jparle pas des manif APHP)……La rue en mode infirmière oui-oui ça ne sert à rien, les barbecue de syndicat c’est pareil. Quand je manifeste je ne suis pas la pour manger des merguez et faire des smile aux CRS…..Alors crois moi les manif de soignants c’est de la daube.

    • Soyons fier de nos ministres ………….. c une blague !!!! Mme Touraine nous fait plus de mal que de bien … je ne vais pas la remercier je ne suis pas maso a ce point … je n’ai pas besoin de sa reconnaissance c que de l’hypocrisie … moi ma reconnaissance passe par l’entre-aide et la solidarite un point c tout …

    • On en a fait des manifs … les choses ont bouge … non … on est en greve mais on doit travailler on ne peut pas tous etre dans la rue et oui nous soignons donc une partie de nous nous represente mais ce n’est qu’une goutte d’eau …

    • faut savoir se deplacer tout au long de l année ,,,,

    • GuiGui Houzet je me suis permise de vous parler en mp.

  36. Maat Hieu Ja dit :

    Et la palme de là ministre qui ne sert à rien revient à…..

  37. Maat Hieu Ja dit :

    Quelle conne! Les soignants n’ont pas besoin de sa reconnaissance pour savoir qu’ils ont une conscience professionnelle

  38. Florie Cap dit :

    Et nous le directeur qui est venu nous remercier… Bref!!

  39. Genre … mais c « normal » car si on tiend frond face a ses reformes de merde c parce que l’on aime notre metier .. dc il est pour moi et je pense pour nous tous soignant de venir en aide a ses personnes … c la l’essence mm de notre travail … Quelle faux cul cette ministre tsssss

  40. Chloé Laby dit :

    Peut être qu’elle ouvrira enfin les yeux …! *utopie*

  41. GuiGui Houzet dit :

    #fauxcul #onapasbesoindelle , je prend son intervention comme une insulte à nos professions……!!!!!!! On a démontré encore une fois que nous avions une conscience professionnelle…….Conscience dont ils profitent pour nous démanteler…..!!!!!

  42. Cha Baudvin dit :

    et elle va débloquer des fonds pour avoir + de soignants?

Réagir à cet article

retour haut de page
1329 rq / 5,373 sec