Les infirmiers libéraux ont peur pour leur avenir et dénoncent le système

Des infirmiers libéraux de Marseille se mobilisaient aujourd'hui devant la CPAM pour dénoncer une partie de la politique de santé, qui selon ces professionnels "mettrait en danger" l'exercice libéral pour les infirmiers. La manifestation, organisée par le syndicat Convergence Infirmière, avait aussi pour but de mettre en cause des indus réclamés aux Infirmiers par la Caisse d'Assurance Maladie. 

Les infirmières libérales ont peur pour leur avenir et dénoncent le système

" On m'a demandé de rembourser des AIS (Actes de Soins Infirmiers) et on me reproche d'avoir prodigué des soins" explique amèrement Emilie, une infirmière libérale venue d'Isère pour manifester avec ses collègues marseillais. "Depuis quelques années, nous sommes très nombreux à avoir des procédures sur le dos. Et nous sommes en attente que ces procédures passent devant le tribunal des affaires sanitaires et sociales". "Nous demandons que cesse toutes ces procédures d'indus contre les infirmiers libéraux" scande à la foule, Christophe Chabot, secrétaire général du syndicat Convergence Infirmière.

Aujourd'hui, une centaine d'infirmiers libéraux s'est rassemblée sous le soleil brulant de Marseille, devant la CPAM place des Réformés, pour crier haut et fort un "ras-le-bol" du système. Le problème? La CPAM réclame à un grand nombre de ces professionnels de rembourser des sommes déjà versées. Loin d'avoir fraudé, ces infirmiers n'auraient pas respecté - pour les actes de soins relevant de leur rôle propre (les AIS dans la nomenclature)- le temps minimum de 30 minutes de présence chez leur patient.

Les infirmiers libéraux ont peur pour leur avenir et dénoncent le système"Cela représente parfois des milliers d'euros pour un seul professionnel. On se retrouve acculés devant les tribunaux. Certaines infirmières sont mises en garde à vue, devant leur propres enfants, alors qu'elles n'ont rien à se reprocher" regrette Christophe  Chabot, . "Ce sont des procédures abusives que les contrôleurs mènent contre nous. Fondés strictement sur la notion de temps de la séance de soins en AIS, les contrôles ne s'appuient que sur le nombre journalier d'AIS facturés à l'Assurance Maladie converti en temps de travail. "Nous déplorons que ce contrôle ne porte que sur ce temps et non sur le contenu de la séance" ajoute le syndicaliste.

Résultat : les infirmiers, parce qu'ils ne sont pas restés 30 minutes chez un patient pour un soin relevant du rôle propre, doivent rembourser la totalité des actes effectués, et ce, même s'il y a eu aussi des actes techniques (AMI). " Il faudrait bannir cette notion de temps" analyse Emilie, l'infirmière venue d'Isère. Il faudrait aussi, selon le syndicat Convergence qui travaille étroitement avec les autres représentants de la profession, réfléchir à une refonte de la nomenclature en fonction de la pénibilité de la prise en charge.

Vers la fin de l'exercice libéral pour les infirmiers ?

Infirmiers libéraux la loi santé nuit gravement à votre libertéSur les banderoles pourtant, ce ne sont pas les indus, ni le "harcèlement administratif" qui est le plus remis en cause. La loi de Santé, votée le 14 avril dernier à l'Assemblée Nationale, est aussi source de revendications pour les libéraux.

Avec le développement des maisons de santé, les infirmiers ont peur pour leur avenir.

"On est en train de se faire casser par le système et on se retrouve avec un projet de loi santé qui va amener notre exercice libéral  à disparaître, ou à changer totalement" estime Christophe Chabot. "De plus, d'après l'article 12 de la loi, le médecin généraliste est reconnu comme seul coordinateur de tout le dispositif de santé.  Il est fort probable que les infirmiers libéraux, avec cette loi, doivent  se coordonner soit sous la forme d'une maison de santé, qui sera gérée par 2 médecins généralistes". Les infirmiers perdront alors leur notion d'indépendance et pire, selon le syndicaliste, pourraient même disparaître en qualité de profession libérale.

des manifestations sont prévues pour les infirmiers libéraux un peu partout en FranceLa loi, qui préconise le développement de structures institutionnelles, telles les HAD (Hospitalisation à Domicile), les SIAD (Services de Soins Infirmiers à Domicile) et les maisons de santé  nuirait donc fortement aux libéraux. "Si vous mettez une maison de santé en plein Marseille par exemple, tous les cabinets libéraux autour vont disparaître" déplore Christophe Chabot. " Or, si le développement de ces secteurs se fait, au détriment de l'exercice libéral, tout le système de santé en souffrira. Car si l'on nous reproche de coûter trop cher, qu'en est-il des HAD et des SIAD, bien plus onéreuses que nous? Avec la même envelloppe budgétaire allouée  pour les maladies chroniques, cela signifie que moins de patients seront pris en charge en France. Il n'y aura plus de réponse adaptée et les patients auront des délais de prise en charge bien plus longs".

Malika Surbled

Dans le cadre du mouvement "Mardis Sombres" d'autres manifestations sont prévues pour les infirmiers libéraux un peu partout en France. Le mouvement, initié par Convergence Infirmière est soutenu par la FNI et d'autres syndicats.

 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

96 réponses pour “Les infirmiers libéraux ont peur pour leur avenir et dénoncent le système”

  1. j’ose espérer que les médecins gé vont se joindre à vous car ils ont assez pleurniché pour que tout le corps paraméd se mobilise avec eux

  2. Parfois certains Infirmiers font les gros titres soit disant fraude c’est trop facile elle est ou la présomption d’innocence ???
    Mais qui est-ce qui c’est jamais trompé avec cette nomenclature ?
    De toute façon si la CPAM m’est le nez dans nos dossiers y’aura toujours a redire pour chacuns d’entre nous…

    • Master Thief dit :

      Dans mon coin, les IDEL qui se sont fait prendre ces 3 dernières années le sont pour des « indûs » (car la sécu ne parle pas initialement de fraudes) qui varient entre 280 000 euros et 500 000 euros…sur 3 ans.

      Le dernier facturait dans les 30 000 euros/mois à la sécu….difficile de parler de banales erreurs.Surtout qu’elles sont toutes dans le même sens, des surcotations.

      Ben oui, les IDEL fraudent….pas tous les IDEL, mais dans ma zone, c’est une large majorité qui est là pour le fric, et c’est tout.

      A titre personnel, lorsque je récupère des patients d’autres cabinets, je n’ai jamais vu une seule cotation exacte.

  3. Idel Chris dit :

    Karine Penne tu as Trés bien cerné nos pb, et la ou les administrations veulent nous amener. Je t’invite à nous rejoindre sur le groupe qui se spécialise dans La Défense des IDELS et qui met tout en œuvre pour changer le cours des événements…. Requete en CE pour abolir la notion de temps, former nos avocats pour notre défense devant les tribunaux. Ce groupe et association est INFIN’IDELS. Venez nous rejoindre et faites nous connaître. Biz a tous!!

  4. Karine Penne dit :

    Tu sembles bien ignorante jeune fille
    Qd tu as une ordo bizone, pas de famille et un patient alzheimer et que tu pratiques le 100% et que 18 mois plus tard on te réclame la part mutuelle avec une majoration
    Es tu un ou une fraudeur (se)
    La patiente décéde
    Le montant réclame reste pour toi
    Oui le système est tjs applique au prestataire
    Car la le médecin ayant émis l ordo lui il a sa paye et aucun sousis

  5. Karine Penne dit :

    En effet ce manque de solidarité nous mène à notre perte car ils frappent sur nous et ce n est que le début
    Les prescripteurs eux peuvent continuer à dormir sur leurs deux oreilles
    Les prestataires de se renseigner pour un avocat car malheureusement nous sommes qu au début de cette ère

  6. Soutien total sans vous tout s ecroule merci

  7. Il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier, dans tous les corps de métier il y a des individus moins fiables que d’autres, cela ne veut pas dire pour autant que les honnêtes travailleurs ne sont pas en droit de manifester pour ce qui leur semble injuste « ne tachons pas une belle profession à cause d’une minorité de filous, parole d’une ide qui soutient à fond ses collègues!!!

  8. Nous avons un peu les mêmes problématiques à l hopital infirmiers hospitaliers et libéraux unissons nous afin de faire que cesse cette politique qui nous brises

  9. Les nanas de la cpam qui ne sortent pas de leur bureau se permettent même d attribuer des cotations à des pansements qu elles n ont jamais vu,c’est est pas fort ça et qd on leur dit de venir voir elles ne veulent pas. ..bouhhhh. …alors par contre tout les politicars qui détournent du fric à longueur de année et qui profite à mort du système, ceux là on les contrôle pas….

  10. Vous est indignes d avoir de tel propos mais c un monde d’argent alors c mieux de cracher sur celle qui sont la a bouger devant une Cpam moi Perso je passe au tribunal et pour le moment je gagne et pourtant si j avais fermé ma tronche je serais une fraudeuse . Alors celle qui n ont pas de souci kan elles ou ils en n aurons pleurerons devant leur enfants en ouvrant un courrier leur demandant une somme énorme mais y en n a qui osent se battre alors respect point barre notre profession n pas soudé pour changer pfffffffff normal qu’on soit autant mal vu kan on vois certaines cracher sur les mouvements défendant des collègues

  11. Mehdi Amir dit :

    C’est malheureux que ça tourne de cette façon pour vous. Courage!

  12. Helene Duflos dit :

    Déesse Flavia , je te souhaite de ne jamais commettre la moindre erreur , de suivre la ngap à la lettre ( à la minute plutôt puisque la cq compte tout à la minute près ) parcequ’elle ne te louperait pas !!! Il n’y aura pas de présomption d’innocence !!! la cq examine tout à la loupe avec son lot d’exagération , extrapole les chiffres pour mieux nous stigmatiser , impressionner les médias et nous réclamer des indus sur la totalité de notre travail avec la bénédiction du peuple , incapable de réfléchir devant ces énormités de chiffre . Donne à tes collègues dans le collimateur de la cq , un peu de temps de parole pour se défendre , ne prend pas pour du comptant tout ce que dit la CQ .

  13. Recevez une lettre d’une CPAM avec 5000 euros de soit disant indus car ladite CPAM a perdu les photocopies des ordonnances… si je vous écoute je suis un bandit. alors pourquoi toute poursuite a été arrêtée quand j’ai renvoyé les photocopies d’ordos en question? pourquoi ? parlez de ce que vous connaissez ou maitrisez sinon réfléchissez avant d’émettre un avis surtout tranché. je vous rappelle qu’il est préférable de fermer sa bouche et passer pour un con que de l’ouvrir sans réfléchir et ne laisser aucun doute à ce sujet 😉

  14. Merci la cpam et l’état, mais n’oublions pas non plus la fraude de certains soignants, qui salissent par la même la réputation de tout un métier ! Nous ne sommes pas tout blanc ^^

    • Phanie Off dit :

      et encore un !! nous n oublions pas mais comme dans toute les professions et ici ce n est pas le sujet et ceux qui fraudent reellement sont tres loin d etre aussi vulnerable pour se faire attaquer sur une notion horaire ils sont bien plus malins que ça !!!

    • Encore un de quoi ? Je connais la réalité du terrain pour être ide en structure qui opère aussi en libéral 😉
      Quand je vois certaines collègues qui font des tournées de 70 patients journée en secteur rural, oui certaines choses m’interpellent… Certes ce n’est pas peut être pas le sujet à proprement parler, mais ça gravite autour 😉
      Il est en train de partir le temps où se mettre en libéral assurer un confort financier loin d’être négligeable, avec tous ces changements oui notre capital diminue mais on est loin d’être à plaindre. On peut toujours s’indigner sur le fait que ce sont toujours les mêmes ( ou souvent ) qui sont touchés, mais stop arrêtons de nous plaindre pour si peu, la France part en faillite si personne n’y met du sien maintenant, et ça dans tous les corps de métiers, on laissera quoi à nos enfants ?

    • ouiii…revenons aussi sur les congès payés tant que nous y sommes et tous les acquis sociaux pour lesquels nos anciens se st battus…

    • Mais il y avait une réalité économique qui n’est pas la même que celle actuelle, il est loin le temps des 30 glorieuses. Il ne faut pas être économiste pour savoir que si nous n’y mettons pas du notre ( pas que nous les ides ) ben nous allons finir comme la Grèce… Bien sûr le changement fait mal, bien sûr que nos acquis sociaux tendent à diminuer pour certains voir disparaître pour d’autres… Mais encore une fois c’est car les caisses sont vides !

    • 5 semaines de congés payés, ya de très nombreux pays qui aimeraient avoir ne serait ce qu’un 1/4 de cela ! Et pas seulement parmi les plus pauvres !

    • Oui encore un à côté de la réalité de notre exercice ….tout simplement parce que vous avez du faire du tourisme « libéral » …Votre point de vu est erroné! Et ce n’est pas parce que certains font des tournés de 70 patients qu’ils sont des fraudeurs!!! Du moment que les soins sont fait dans les règles de l’art! Un soin = un paiement ! Si vous voulez trvailler gratuitement faites du bénévole!

      • Master Thief dit :

        Il faudra m’expliquer comment une IDEL peut voir 70 personnes et travailler dans les règles de l’art…..

    • Oui je fais du tourisme c’est ça 🙂
      Je préfère être à côté de la réalité de notre métier comme dit, qu’à côté de la réalité économique, vous êtes de ceux qui croient encore à la retraite à 60 ans qui se sont battus pour cela dans la rue, qui croient que pour relever la France il suffit de baisser les impôts élever les salaires, augmenter les congés payés etc etc… Je ne dis pas que dans le fond ces différentes réformes menées par l’état contre notre profession ne me font pas bouillir, ma pensée et que nous sommes bien lotis en tant qu ide même si nos privilèges évoluent, donc mettons y du notre nous aussi ! Ya des choses bien plus importantes dans notre métier et sur la réalité de celui ci qui devrait nous alarmer !

  15. Phanie Off dit :

    Deesse flavia Mathieu guyon qu elle est votre profession s il vous plait ?

  16. Qu’ils ou elles arrêtent de frauder ça ira mieux.

    • Encore une qui sait pas de quoi ça parle !!!

    • formidables ces clichés entre soignants, belle mentalité..!!!!

    • Mathieu Guyon dit :

      Si ça pouvait être que des clichés…

    • Phanie Off dit :

      es indus reclames par la secu cher Mathieu sont pour la plupart des interpretations injustifiees de la NGAP certes il y a une notion horaire je vais de ce pas te l expliquer cette notion horaire :1/2 h de taf egal 7.65 a ceci tu deduis tes charges qui tournent au bas mot a 50% CE QUI NOUS AMMENE A 3.825 EUROS DE la 1/2 H bref ça c est pour notre realité financiere je pense que tu te leverais meme pas le matin pour ce tarif !

    • Phanie Off dit :

      l autre realité tres malheureuse celle ci est que des controleurs s amusent a planquer devant chez les patients ou appelent les patients eux memes agés ect sont passé a la moulinette par ces memes controleurs et te piquent en flag de 28.5 mn et te colle une procedure d indu et un passage au tribunal en prime alors si pour etre consideré comme de vulgaires voleurs il suffit de passer dans des commentaires de collegues (?) qui nous assassinent alors meme qu ils ne connaissent pas la realite du terrain et je precise d installés ça c est sur que nous n allons pas aller tres loin !! et de surcroit ne vous croyez pas a l abri de quoi que ce sois notre profession toute entiere va souffrir alors le soutient tu viendras le chercher mais pas sur qu on te l offre au prix de jugement tels que le tiens !!!!
      J’aime · À l’instant

    • constructifs les commentaires des collègues hospitaliers… l’union sacrée c’est pas pour demain ni après demain … si j’adopte votre mode de communication ne me reste plus qu’à insinuer que les IDE sont des fonctionnaires fainéants qui font 35 heures en une semaine … nous en 3 jours… ça fait pas plaisir c’est gratuit et ne reflète pas la réalité . démonstration terminée bonne soirée dans le confort de votre exiguïté encéphalique

    • Phanie Off dit :

      Je n ai pas osé Christophe mais bien vu !!!

    • mais si vous pensez que ds le libéral y a zéro contrainte, ben installez vous !! renoncez aux 35h, à votre couverture sociale….des contraintes, y en a partout…des mauvais aussi…

    • Déplorable ce commentaire qui montre la petitesse d esprit de cette personne.
      Je crois que le libéral est au fait des difficultés des hospitaliers mais cette réciprocité d empathie n est pas courante.
      Il est dommage de voir que certaines se contentent de critiquer plutôt que de s informer

    • Phanie Off dit :

      ah et Sandrine t as oublié la retraite a 630 e et les 90 jours de carences ou tu touches pas un kopec les journees qui commencent a 5 h et qui se terminent a 22 h ect ect

    • avant d’être en libéral, on a tous été hospitaliers…on connait les difficultés….on doit nous aussi faire entendre nos difficultés et défendre notre mode d’exercice…

    • Quand jai annoncé au service que je partais en liberal jai eu que des remarques (« ben tu as de la chance toi, moi jai une maison a payer et un enfant ») euh ok moi aussi… Certe on ns a pas forcé a ns mettre a notre compte mais on ne vous force pas non plus de rester a lhopital.. quelle solidarité entre soignants…

    • comme toi Fanny…et aujourd’hui je songe à retourner en salariat…..comme quoi…on ne sait jamais ce que la vie réserve et bp de paramètres entrent en ligne de compte….

    • Dur constat de voir la solidarité entre Ide….
      Ceci étant les hospitaliers connaissent déjà le chômage et je pense pas que ça ravisse tout le monde
      Les libéraux sont des fraudeurs et ne sont pas a plaindre????
      Foutaise !!!! Venez passer ne serait ce qu’une semaine 24h/ 24 et vous comprendrez qu’une fois qu’on a quitte sa blouse c’est pas fini, qu’on doit réfléchir à comment coter au risque de se faire taper sur les doigts pour des tas et des tas de choses
      A 20h vous quittez le service et ben nous n’avons pas de pointeuse….
      Bref chacun ces choix mais par pitié ne parlez pas de ce que vous ne connaissez pas!

    • Je vous souhaite pas de vivre Ca mais au cas ou Ca vous Arrive vous penserez à nous car au final vous êtes toutes et tous des potentiels fraudeurs

    • Déesse Flavia Vous avez une méconnaissance totale du problème des infirmières libérales à qui les caisses réclamment en indus des sommes perçues pour des soins qu’elles ont réellement effectués…….tout simplement parce que les caisses interprètent la NGAP d’une « nouvelle » façon ne respectant plus les règles de partenariat établies avec les conventionnées!!!

    • Allez voir un peu sur les réseaux et vous verrez qu aucune infirmiere ne cote correctement tout est critiquable par les Cpam pour tous donc attention si Ca vous arrive vous allez pleurer et vous battre comme bcp en ce moment

    • Bravo d avoir bouger pour notre métier enfin il serais temps

    • Une infirmière libérale comprendra les problèmes d’une hospitalière et non l’inverse…

    • Eh oui sauf que c pas le cas de toute les hp mais celle qui s exprime comme ça j aimerai connaître leurs âges Fabrice Fabrice Fracalossi

    • Chouquette Duf c’est pas une question d’âge c’est juste une question de solidarité
      Qd on est Ide on doit comprendre qu’à l’hôpital ou à domicile notre avenir est vraiment sombre
      Et trêve de salir la réputation des libéraux
      Sans nous la santé en ville serait vraiment en péril!!!!!

    • Emilie Mekaelian ouii tu as raison c une question de solidarité entre infirmiere c tout hp ou liberale on souffre d une Sante qui pars en lambeau

    • C bien dommage justement avec un vrai solidarité on pourrais enfin ce faire entendre pour une fois

    • Karine Penne dit :

      Tu sembles bien ignorante jeune fille
      Qd tu as une ordo bizone, pas de famille et un patient alzheimer et que tu pratiques le 100% et que 18 mois plus tard on te réclame la part mutuelle avec une majoration
      Es tu un ou une fraudeur (se)
      La patiente décéde
      Le montant réclame reste pour toi
      Oui le système est tjs applique au prestataire
      Car la le médecin ayant émis l ordo lui il a sa paye et aucun sousis

    • CANDICE ALIBERT dit :

      Ton job c’est quoi?

  17. Mathieu Guyon dit :

    C’est normal de frauder?

    • Non c juste que la sécu nous fais passer pour des fraudeurs alors que c eux qui profitent de nous. Après malheureusement une très faible minorité fraude

    • Mathieu Guyon dit :

      Les indus réclamés par la sécu, on en fait cadeau aux libéraux? Ça va coûter cher au contribuable

    • Mais de quoi tu parle ???!! T libéral ??? Et ceux qui sont en arrêt tout le temps on en parle ??!!
      Tkt ils en font pas cadeaux

    • Bah je vous souhaite pas d avoir des indus ! Parlez de ce que vous connaissez et trimez comme on trime on en reparlera apres

    • Phanie Off dit :

      les indus reclames par la secu cher Mathieu sont pour la plupart des interpretations injustifiees de la NGAP certes il y a une notion horaire je vais de ce pas te l expliquer cette notion horaire :1/2 h de taf egal 7.65 a ceci tu deduis tes charges qui tournent au bas mot a 50% CE QUI NOUS AMMENE A 3.825 EUROS DE l H !bref ça c est pour notre realité financiere je pense que tu te leverais meme pas le matin pour ce tarif !

    • ehhh, les gens !! réveillez vous!!! les IDEL ne st pas des gens qui se promènent en voiture, cheveux ‘ au vent’, et qui attendent que le fric tombe à la banque sans lever le petit doigt !!! je vous emmène en tournée et on reparle…une IDEL qui ne fraude pas et qui taf du mieux qu’elle peut jusquà 3 semaines d’affilée….ben oui…!!!!

    • Mathieu Guyon dit :

      On va vous plaindre lol

    • Phanie Off dit :

      l autre realité tres malheureuse celle ci est que des controleurs s amusent a planquer devant chez les patients ou appelent les patients eux memes agés ect sont passé a la moulinette par ces memes controleurs et te piquent en flag de 28.5 mn et te colle une procedure d indu et un passage au tribunal en prime alors si pour etre consideré comme de vulgaires voleurs il suffit de passer dans des commentaires de collegues (?) qui nous assassinent alors meme qu ils ne connaissent pas la realite du terrain et je precise d installés ça c est sur que nous n allons pas aller tres loin !! et de surcroit ne vous croyez pas a l abri de quoi que ce sois notre profession toute entiere va souffrir alors le soutient tu viendras le chercher mais pas sur qu on te l offre au prix de jugement tels que le tiens !!!!

    • Mathieu, je cherche un remplaçant..venez!!!…pour ma part j’ai la chance de ne jamais avoir eu d’indus, mais je sais que ça peut me tomber sur le nez demain….pourquoi être aussi divisés???on est tous des soignants non?????

    • Phanie Off dit :

      ok ne nous plaint pas tu fait surement partie de ces infirmiers qui pensent que le liberal c est l eldorado que l on gagne pleins de tunes ben reste dans ton ignorance bien BETE et mechante charge toi de ta realité mais pas de la notre

    • Mathieu Guyon dit :

      J’ai dit ça? Faut arrêter de pleurer pour des choses justifiées, vous sciez la branche sur laquelle vous êtes assis.

    • les indus ne st pas toujours JUSTIFIES !!! on envoie une cotation à la sécu, on est payé et 3 ans plus tard, on nous réclame les actes pourtant effectués parce que la nomenclature est interprétée différemment pas la cq….une nomenclature pas claire et obsolète….

    • Ce monsieur Mathieu Guyon qui se permet de venir juger ses pairs venez donc un peu en libéral et vous verrez… mais je pense que votre esprit est étriqué dans un étau qu on ne peut dévisser

    • Ah c un collègue Mathieu et bien j’ai honte que tu sois soignant

    • recevez une lettre d’une CPAM avec 5000 euros de soit disant indus car ladite CPAM a perdu les photocopies des ordonnances… si je vous écoute je suis un bandit. alors pourquoi toute poursuite a été arrêtée quand j’ai renvoyé les photocopies d’ordos en question? pourquoi ? parlez de ce que vous connaissez ou maitrisez sinon réfléchissez avant d’émettre un avis surtout tranché.

    • Phanie Off dit :

      ah et les journees d hospit les gens partent en hospit a 14 h mais le soin que t as fait le matin a 6 h tu l oublies on te demande de le rembourser car la journee d hospitalisation est comptabilisee en totalité mais toi t as bosse dans le vide pas grave on est tellement riche qu on peut se permettre de rembourser notre travail !!

    • Phanie Off…enfin…c’est normal qu’on travaille gratos non??? et puis c bien connu  » nous ne sommes pas à plaindre » !! lol

    • c’est d’ailleurs pour ça qu’en ce moment bp d’IDEL raccrochent leur blouse..euhh non pardon je voulais dire leur Porsche….

    • C’est honteux de lire des commentaires comme celà de la part d’un soignant! NON CE N’EST PAS DE LA FRAUDE de facturer des soins faits! Vous travaillez gratuitement vous?

    • Cecilou Nico dit :

      Je compatie.moi qui aimerais faire du libé je n ose meme pas me lancer tellement c est compliqué et galere .le seul avantage du libé c est d etre son propre patron..c est la seule chose positive que je vois au travers mes differents(e) ami(e)s liberaux..la galere des papiers de la secu des remplacents …bref courage

    • Cecilou Nico
      De plus, on n’est pas vraiment « patron « on a des comptes à rendre aux patients, famille, médecin!…les horaires:On a aussi des obligations par rapport aux soins donc pas vraiment libre…. Ceci rajouté au reste…. Métier de plus en plus difficile, cela fait 23 ans que j’exerce.,j’ai du recul et je vois la dégradation du travail !je suis d’accord avec ce qui se dit au dessus….

    • j’ai reçu et pris en tournée plusieurs « remplaçants potentiels » et qd ils ont vu la réalité quotidienne, la lourdeur administrative, ben ils ont renoncé…

    • Tiens Nicolas passebon ouii comme tu dis venez à côté de nous et apres on n en reparle

    • Moi je me défend seule avec mon avocate et en attendant pour le moment je gagne alors cher Mathieu guyon va bosser et laisse t collègue tu seras seul aussi un jour Tkt

  18. Helene Duflos dit :

    Bravo , bravo , merci à tous

Réagir à cet article

retour haut de page
1309 rq / 5,307 sec