Deux infirmières bientôt en vadrouille dans le désert marocain

Les « Roses volcaniques », ce sont deux jeunes infirmières au tempérament de feu, qui ont décidé de participer à un rallye automobile. Par goût de l'aventure mais aussi pour participer à une action humanitaire. Elles préparent activement leur épopée dans le désert marocain. Départ : le 9 octobre prochain.

 

Deux infirmières bientôt en vadrouille dans le désert marocain« Les sports mécaniques, on n'y connaît rien », reconnaît d'emblée Aurélie Grimaud. Mais cela ne l'a pas empêchée de décider, avec son amie Céline Gourmelen, de décider de participer au Trophée Roses des sables, un rallye 100 % féminin à travers le désert du Maroc.

Les deux infirmières auvergnates avaient d'abord envie de mener un projet humanitaire.

A 26 et 27 ans, elles ont tissé leur amitié peu à peu, depuis leurs études à l'IFSI de Vichy, travaillé ensemble quelque temps dans un centre médical infantile avant, en janvier dernier, de prendre chacune deux virages différents : la clinique chirurgicale pour l'une, le libéral pour l'autre.

Mais l'envie d'humanitaire est restée et elles se sont inscrites au rallye en novembre, juste après avoir constitué leur association, les Roses volcaniques. Ce raid automobile allie en effet l'aventure, la dimension sportive et une facette humanitaire : « tout ce qui nous attire », résume Aurélie. Il se déroule en partenariat avec deux associations humanitaires.

Humanitaire

Pour la première, « Cancer du sein, parlons-en », les organisateurs du rallye verseront un euro par kilomètre parcouru par les équipages durant une journée. Les équipières participeront aussi à la constitution, dans les dunes du désert, d'un grand ruban rose dont la photographie, prise depuis le ciel, constituera le fond de l'affiche de la prochaine campagne de l'association, explique Céline.

Pour la seconde, « Enfants du désert », chaque équipage est chargé de réunir 50 kg de matériel paramédical, scolaire et d'hygiène et de l'apporter dans un des villages traversés. Aurélie et Céline ont déjà entamé leur collecte. Mais elles ont aussi choisi d'aller plus loin en parrainant, pour au moins cinq ans, un enfant dans le cadre de l'association.

« Le jour où nous apporterons le matériel, nous pourrons le rencontrer et lui donner en mains propres ce que nous lui aurons apporté », souligne Aurélie.

Sponsors

Pour l'instant, les deux infirmières s'activent pour réunir les fonds nécessaires : l'inscription définitive au rallye coûte quand même 7200 € (y compris la demi-pension, la traversée en bateau, l'assurance, etc).

Et elles doivent en plus trouver un véhicule 4x4 : « nous espérons que grâce au bouche à oreille, quelqu'un nous en prêtera un », note Céline. Sinon, il faudra le louer, ce qui alourdira la note de plusieurs milliers d'euros...

Alors depuis cet hiver elles enchaînent les appels aux dons et vente d'objets dérivés ou fabriqués par elles au marché de Noël ou sur les brocantes, elles organisent des repas dansants, loto, cours de zumba, bals et autres randonnées pour lever des fonds... Elles mutliplient aussi les contacts auprès de sponsors potentiels. « Le plus difficile », observe Céline.

Ces baroudeuses ne se découragent pas. Elles entameront bientôt une série de formations, offertes par des partenaires, pour apprendre à conduire un 4x4, effectuer les réparations de base et s'orienter dans les dunes de sables. Un vrai défi.

 Olivia Dujardin

 

Pour en savoir plus, pour les aider : Les roses volcaniques

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

2 réponses pour “Deux infirmières bientôt en vadrouille dans le désert marocain”

  1. Mille mercis ActuSoins pour votre soutien et ce bel échange! 😉 Suivez notre aventure sur notre page!

  2. De grands encouragements pour cette action qui sera humainement incroyable!

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
233 rq / 1,828 sec