Les passages aux urgences ont doublé en 20 ans

Le nombre de passages aux urgences par an a doublé en 20 ans, indique la Direction de la recherche et des études en santé (DREES) du ministère de la Santé dans son Panorama des établissements de santé, tout récemment paru.

Les passages aux urgences ont doublé en 20 ans20,2 millions de passages ont en effet été comptabilisés en 2016 en France métropolitaine contre 10,1 millions en 1996, selon une augmentation de 3,5% par an en moyenne.

Audrey Gaudillère, présidente de l'association des Infirmiers de SMUR et de services d'urgences finalement ligués (INSUFL), qui souhaite fédérer les IDE de ces services, constate effectivement, « tous les jours, une activité croissante sur le terrain ». Elle qui travaille aux urgences depuis 14 ans observe une augmentation le jour et une « explosion » la nuit.

Elle explique cette évolution par le manque de médecins libéraux disponibles, les délais très longs pour obtenir un rendez-vous en consultation et une plus grande tendance à la consommation de soins de la part de la population, qui sait que le service est ouvert 24 jours sur 24, tous les jours.... « Dans notre service (à Châlons-sur-Saône, NDLR), beaucoup de consultations aux urgences se soldent par un retour à la maison après très peu de soins et auraient donc pu être différées », ajoute l'infirmière.

Une maison médicale de garde ouverte à certaines heures, au sein de l'hôpital, permet pourtant aux patients dont les maux relèvent de la médecine générale d'être pris en charge mais la majoration des tarifs conduit certains patients à venir après sa fermeture, indique Audrey Gaudillère.

Selon la DREES, 77% des passages aux urgences ont lieu dans des structures d'urgences du secteur public, 17% dans des services du secteur privé à but lucratif et 6% dans des établissements privés à but non lucratif. En moyenne, les structures d'urgences accueillent chaque année 29000 patients.

O.D

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

16 réponses pour “Les passages aux urgences ont doublé en 20 ans”

  1. Anonyme dit :

    Perso je desteste aller aux urgences sauf cas extrême (asthme) mais quand tu appelles ton doc que tu es malade et qu’il te donne un rdv dans 2 jours …. ya pas d’autres solutions

  2. Anonyme dit :

    Encore et toujours les même constats… En attendant, à part constater, on fait quoi ?

  3. Anonyme dit :

    Et ça va pas s’améliorer avec le temps

  4. Anonyme dit :

    Les 3/4 cela ne nécessitent pas les urgences , moins de personnel , moins de médecins … et de plus en plus de râleurs qui comprennent pas pourquoi il faut attendre …. il faudrait plus de Maison médical

  5. Anonyme dit :

    Une seule solution, faire payer avant les soins !

  6. Anonyme dit :

    Si les patients payer leurs consultations au URGENCES croyez moi il y aurait que des VRAIES urgences

  7. Anonyme dit :

    En même temps je les comprends lorsque j’ai eu une entorse du genou j’ai été voir mon médecin traitant pour pas encombrer mais j’ai pris rdv pour ira en libre plus d’un mois dans le public pour avoir rdv et dans le privé rapide mais avec dépassement d’honoraire+++!!donc je veux pas opter pour dépassement dhonoraires

  8. Anonyme dit :

    Et pourquoi??? Les médecins généralistes ne reçoivent plus, ne se déplacent plus. Quand vous appelez pour votre enfant malade, on vous donne rdv dans une semaine.
    Vous êtes malade le week-end ??? 70€ la consultation. J ai un jour appelé SOS médecins pour mes enfants et moi, 130€ et pas en carte bien sûr (et c’était un samedi midi) . Faut les avoir ces sommes !!!!
    Rage de dents, infection, souffrance ?? Aucun dentiste ne vous reçoit.
    Bref y a pleins d exemples comme ça
    Donc les gens vont aux urgences.
    Qu’ils créent plus de maison médicale, urgences dentaires, etc.. Et les urgences seront sûrement un peu plus de vraies urgences.

    • Anonyme dit :

      Des maisons médicales il y en n a au min 3 par villes ainsi que des cabinets dentaires de garde je suis aide soignante et entendre cela encore aujourd’hui est désespèrent

    • Anonyme dit :

      Fati Fati vous vous leurrez. Vous habitez où vous pour avoir cette chance??? Il n y en a absolument pas partout et encore moins des urgences dentaires. Allez visiter la France madame. Je suis infirmière et même si je ne cautionne pas le fait d aller aux urgences pour rien, je peux comprendre ces personnes. Même en île de france vous n avez pas ça partout. Alors 3 par ville????? Mdr. Vous êtes une idéalistes ou vous vivez sur une autre planète. Votre ville ne résume pas la France entière, sachez le. Je vois invite à aller à provins par exemple, 70km de paris mais île de france. 10 dentistes, tous vous refusent. Pas de médecin de garde. Pas de SOS médecins. Même pas un bus qui vous emmène à l hôpital le dimanche. Donc vous disiez???

    • Anonyme dit :

      Renjo Wana je pense comme vous par contre il faut l’avoué que certain von au urgence pour un oui ou un non résultat il prenne la place de ceux ou celle qui en on vraiment besoin.

    • Anonyme dit :

      Coraliie Deffein oui c’est vrai. Il y a les stressés, ceux qui n ont pas d argent et ceux qui profitent. Si d autres systèmes existaient, ceux là on les verrait moins. Et d autres encore. Par exemple, les petites plaies qui ne nécessitent que des soins infirmiers occupent aussi des places. Un maison médicale avec des soins infirmiers simples pourraient améliorer cela aussi

    • Anonyme dit :

      Je suis infirmière également je ne cautionne pas les abus aux urgences cependant je suis entièrement d’accord avec vous ! Désertification médicale…. Très peu de médecins disponibles, beaucoup ne prennent même plus de nouveaux patients….ça fait peur…

    • Anonyme dit :

      Priscilla Belles exactement. Comme vous je ne cautionne pas mais je suis forcée de comprendre ces personnes qui subissent

  9. Anonyme dit :

    Et le personnel à été divisé par deux….

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
237 rq / 1,872 sec