Généralisation de la vaccination antigrippale par les pharmaciens : La FNI s’étonne

Alors que le gouvernement souhaite généraliser la vaccination antigrippale par les pharmaciens d'officine en 2019, la Fédération Nationale des Infirmiers (FNI) s'étonne. 

Généralisation de la vaccination antigrippale par les pharmaciens : La FNI fédération nationale des infirmiers s'étonne"La FNI s'étonne de l'annonce de la généralisation de la vaccination en officine alors que la ministre de la santé avait annoncé qu'elle devait réunir l'ensemble des acteurs, médecins libéraux, infirmiers et pharmaciens pour dresser le bilan des expérimentations menées en région, avant de décider", explique le syndicat d'infirmiers libéraux dans un communiqué. 

Cette mesure, qui figure dans le volet "prévention" de la stratégie nationale de santé (SNS) 2018-2022, présenté lundi lors d'un comité interministériel, vise à simplifier le parcours vaccinal. Il s'agit de multiplier les occasions de pouvoir se faire vacciner et de fluidifier les parcours pour lever tout frein à la vaccination. 

"L'objectif du gouvernement est d'élargir les compétences vaccinales des professionnels de santé, en concertation avec tous les acteurs, et notamment de généraliser dès 2019 la vaccination antigrippale par les pharmaciens d'officine dont les premiers résultats sont positifs", a indiqué le gouvernement, faisant référence aux expérimentations en cours dans deux régions françaises. 

Insuffisance de coordination, de traçabilité et de valorisation

"Là où cette expérimentation a été menée, les infirmières libérales ont noté une insuffisance de coordination due à une mauvaise circulation de l'information entre les acteurs, liée, notamment au fait que le dossier pharmaceutique (DP) n'est pas interconnecté aux autres professionnels de santé et ne permet aucune coordination", regrette de son côté  la FNI. 

Par ailleurs, le syndicat estime que l'acte vaccinal doit être traçable dans la nomenclature infirmière afin de permettre une comptabilisation plus précise du nombre de vaccinations réellement effectuées par les infirmières libérales. Actuellement, remarque le syndicat, "les injections de vaccins sont incluses dans des séances de soins infirmiers, ou gratuites en cas d'actes multiples, ce qui ne permet pas de les quantifier". La FNI l'a d'ailleurs réclamé dans le cadre des négociations conventionnelles en cours. 

"Cette reconnaissance implique une valorisation de la vaccination, car il serait mal venu que les pharmaciens puissent être rémunérés pour la vaccination tandis que les infirmières libérales ne le seraient pas ou moins", ajoute la FNI. 

Rédaction ActuSoins

Expérimentations en cours en Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine

Près de 156 000 vaccinations ont été effectuées en pharmacies entre le 6 octobre 2017 et le 31 janvier 2018, lors de la première campagne de vaccination où l'expérimentation était en vigueur (55 620 en Nouvelle Aquitaine et 100 324 en Auvergne-Rhône-Alpes, avec respectivement 49% et 59% de pharmacies de la région volontaires et formées pour anticiper)

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

76 réponses pour “Généralisation de la vaccination antigrippale par les pharmaciens : La FNI s’étonne”

  1. Anonyme dit :

    Petite question : ils le font gratuitement les pharmaciens?

  2. Anonyme dit :

    Je ne suis pas d’accord Chantal Sesniac, les pharmaciens ne font le job correctement car la traçabilité CPAM il la redonne au patient donc aucun contrôle possible et aucun rappel possible si un lot est défectueux. Alors M…… qu’ils arrêtent de nous prendre notre boulot et les vaches seront bien gardées.

  3. Anonyme dit :

    Faire huit ou neuf ans de pharma pour se congratuler de faire le vaccin contre la grippe. C’est vraiment des crèves la dalle les pharmaciens

  4. Anonyme dit :

    Et bien je ne vaccinerai plus gratuit et inciterai les patients à exiger de faire déplacer le praticien pharmacien à domicile pour le faire ….

  5. Anonyme dit :

    Je suis infirmière je vaccine toutes les personnes qui me le demande et pour les autres vous pensez que les pharmaciens vont vacciner des personnes à l arrage ds une pharmacie en 2 cartons ou 2 étagères sans espace dédié avec propreté adaptée ce gouvernement PRENDS le pb a l envers la prévention l info ++ la pub cohérente la mentalité et les moeurs et pas des % on oblige les infirmières à payer les loyers pour des cabinets alors qu’ on les utilises 2 fois par en et on va autoriser de la vaccination ds les lieux inadaptés merci Mr macron d enfoncer un peu plus chaque jours le corp médicale j espère que vous ne connaîtrez jamais la dépendance ou ITT car vous pourriez comprendre que l infirmière peut devenir votre meilleur moment dans la journée

  6. Anonyme dit :

    Le pharmacien va t- il se déplacer au domicile des personnes âgées ou des patients alites ?

  7. Anonyme dit :

    Faut pas etre de mauvaise foi, La tracabilité faut 10s pour la mettre en place… nous mettons les bons cpam et ordos concernés dans une pochette en carton et à la fin du mois on recompte…

  8. Anonyme dit :

    Elle est médecin la Mme….
    Les IDE elle s’en bat le steak !

  9. Anonyme dit :

    On va vendre des psmt comme ça on aura le bon modèle et la bonne taille!!!
    Il faudrait qu’ on puisse compter même les vaccins que l on faut gratruit
    Après il fait que chaque cabinet prévoit des heures de permanence (nous on le fait 2 f/ Sem de oct à nov) pour que tous le monde puisse se faire vacciner par son infirmière de quartier ou du village.

  10. Anonyme dit :

    La traçabilité est là avec les bordereaux remplis par les IDELib…il y a beaucoup de professionnels qui sont contre la vaccination…des médecins aussi…donc avec les bons de la CPAM le patient va à la pharmacie et là personne n’a d’état d’âme….à force de faire…la réponse est devant les professionnels.

  11. Anonyme dit :

    Ils étaient où les syndicats et l’ONI??
    En vacances ??

  12. Anonyme dit :

    Quand pourra- t-on vendre nous mêmes les pansements dont nous avons besoin auprès du patient ?

  13. Anonyme dit :

    JE refuse d’être vaccinée contre la grippe !!!

  14. Anonyme dit :

    J’aimerai bien savoir et j’aimerai bien surtout que la CPAM publie le prix de l’acte fait par un pharmacien et le prix de l’acte fait par une idel.

    • Anonyme dit :

      Même rémunération que les IDE .

      La rémunération pour la préparation et l’administration du vaccin est de :
      4€50 par personne vaccinée bénéficiant d’une prescription médicale
      6€30 par personne vaccinée bénéficiant d’un bon de renouvellement de prise en charge émis par l’assurance maladie.

    • Anonyme dit :

      Ok je ne connaissais pas les tarifs mais du coup ils sont comment niveau statuts ? Ils vont déclarer comment leur acte a la sécu ? Ils vont avoir autant de charges sur leurs actes que nous? ( ceci est une simple question pour m’éclairer en aucun cas une question agressive??)

  15. Anonyme dit :

    Si les ide peuvent prescrire les pharmaciens peuvent bien vacciner, au point où on en est…

    • Anonyme dit :

      Les ide ne peuvent prescrire que s’ils font du liberal et sur du materiel pour des pansements par exemple !

    • Anonyme dit :

      Jacques Bagur faut qu on ait une discussion sur le sujet !

    • Anonyme dit :

      On peut en parler… A l’époque où à l’hôpital comme ailleurs, les IDE font le boulot des secrétaires, des cadres, des standardistes, des brancardiers, des ASH, les AS celui des IDE, les ASH celui des AS, les médecins celui des cadres, les psycho celui des psychiatres, les cadres celui des assistantes sociales, les assistantes sociales celui des psycho etc… je crois sincèrement que les pharmaciens peuvent vacciner sans que cela déclenche la 3e guerre mondiale.
      Sérieusement le glissement des tâches est partout, généralisé, nivelé vers le bas, dans le plus grand n’importe quoi et ce parce que les moyens sont en chute libre tandis que les besoins augmentent…
      Quant à la prescription des IDE, il est question que cela dépasse largement le cadre du matériel des pansements quand on s’intéresse un peu à l’actualité de la profession… Pour le meilleur et pour le pire.

    • Anonyme dit :

      Hé bien vois tu je trouve ca aberrant ! La dernière pharmacienne en date qui a vacciné un de mes patients l a fait en dépit du bon sens… patient cancéreux, chimio en cours, enrhumé avec de la fièvre et le jour même où il devait avoir une injection d epo… donc oui y a des glissements de tâches mais avec quelles conséquences ????

  16. Anonyme dit :

    On voit à quel point notre ordre est efficace…..

  17. Anonyme dit :

    Et allez……..
    Et le SAV du soin, ils le font en pharmacie en week end, quand le patient de plaint d’une induration ou d’un effet secondaire ?
    Vive la coordination du soin.

  18. Anonyme dit :

    Pas de gants, bague et montre, c’est pas la meilleure photo pour illustrer cet article

  19. Anonyme dit :

    Bon les idel vont délivrer des medicaments!!!! Si on ne respecte pas les compétences de chacun oú va t’on!!!!

  20. Anonyme dit :

    Déjà qu ils fassent les piluliers ….. Ça sera toujours plus logique que les injections!!!! Chacun son taf quoi!

  21. Anonyme dit :

    Encore un acte qui est le propre d une infirmière la vaccination, qui disparaît au profit des pharmaciens qui s en mettent déjà pleins les poches !!!

  22. Anonyme dit :

    Quand on sait déjà à quel point notre profession va mal…c est à se demander si notre chère ministre se soucie un minimum de nos conditions de travail et de notre avenir!!! Chacun son job, les pharmaciens vendent les traitements, les infirmiers les administrent; pourquoi vouloir changer les choses sinon pour créer de nouvelles tensions dont le monde médical n a pas besoin actuellement !!! La priorité n est elle pas de renforcer le personnel et d améliorer nos conditions de travail afin de prendre soin au mieux de nos patients?!

  23. Anonyme dit :

    Était ce la priorité
    Les effectifs soignants en milieu hospitalier et en ville auraient dû être élargis avant ce truc de vaccin par les,pharmaciens…

  24. Anonyme dit :

    Les infirmiers vont demander à pouvoir vendre des vaccins

  25. Anonyme dit :

    C est notre disparition a petit feu …

  26. Anonyme dit :

    “…fluidifier les parcours pour lever tout frein à la vaccination”
    Depuis quand aller voir son infirmier ou infirmière représente un frein à la vaccination ???

  27. Anonyme dit :

    et j’aimerai bien savoir combien coûte l’acte de vaccination par un pharmacien !!!
    Le gouvernement a la non volonté de développer les professions libérales et petit à petit,petite réforme après petite réforme nous IDEL nous allons disparaître

    • Anonyme dit :

      Malheureusement apparemment les tarifs sont les mêmes que pour nous. Totalement dégoutée….. nous sommes complètement oublié(e)s. Hier aux grandes gueules sur BFM ils en parlaient. Mais sans mentionner 1 seule fois que c’était 1 acte infirmier pour les non primo vaccination, pas 1 seul mot sur nous ! Seulement que c’était une bonne chose que les pharmaciens vaccinent vu que les médecins généralistes étaient soit débordés soit en sous nombre… c’est clair que le gouvernement n’attend qu’une chose : la disparition du métier d’infirmier libéral pour des cabinets salariés. Les oubliés du système seront tjr les mêmes.

    • Anonyme dit :

      ca fait longtemps qu ils veulent nous supprimer

    • Anonyme dit :

      et il est où votre oni pour vous défendre??

    • Anonyme dit :

      Ah non apparemment eux ils auraient une prime au bout de 5 vaccins je crois et assez consequente !! C’est une honte !! Nous on va pouvoir vendre des médocs à la place pour compenser!!!! On est vraiment considéré comme des M…es!!!!!! J’arrête je serais trop vulgere !!!

    • Anonyme dit :

      Ce président ” élu par défaut ” veut faire disparaitre le passé d’une France bien bien plus évoluée qu’il veut bien le dire pour uniquement mettre en valeur l’incapable qu’il est à gérer notre beau pays : il casse , il détruit , il rabaisse les français ce petit ” duce ” mignature bon à prendre l’argent des retraités car aucune idée originale chez lui pour créer d’autres sources de revenu que augmenter les impôts et taxes !!!

  28. Anonyme dit :

    Elle bossait pour qui la dame avant ?

  29. Anonyme dit :

    Déjà que la profession infirmière va mal, encore une ministre qui a tout compris…

  30. Anonyme dit :

    Une revalorisation des tarifs nous donnera peut être plus l’envie de rester à notre cabinet à attendre un potentiel patient…

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
248 rq / 1,719 sec