Les personnels des Ehpad en grève nationale

Sept syndicats de salariés d'EHPAD, soutenus par l'association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA) sont à l'origine de l'appel à la grève nationale aujourd'hui dans les Ehpad. Ils réclament l'abandon de la réforme de la tarification et davantage de personnels. Un grand rassemblement est prévu à 14h devant le ministère des solidarités et de la santé. 

Les personnels des Ehpad en grève nationaleLes récentes déclarations d'Agnès Buzyn, n'ont pas apaisé la colère des représentants des personnels des Ehpad. Au contraire. Alors que 5 syndicats avaient initialement appelé à la grève, deux autres les ont rejoints, estimant que les annonces de la ministre des solidarités et de la santé s'apparentaient à une "provocation". 

"Les mesurettes proposées par le gouvernement à coup de 100 ou 50 millions d'euros sont des pansements sur une jambe de bois", a expliqué Bruno Lamy, secrétaire général adjoint de la fédération CFDT santé-sociaux, lors d'une conférence de presse qui s'est tenue jeudi dernier. 

La ministre a affirmé de son côté lors d'une visite à l'hôpital gérontologique Philippe-Dugué,  qu'aucun poste de soignant ne sera supprimé en Ehpad. Elle a estimé que les inquiétudes du secteur public liées à la réforme  de la tarification résultaient d'une incompréhension.

"Nous sommes en train de réformer progressivement pour augmenter le nombre de professionnels présents et les adapter à la situation des résidents (...) et j'ai deux priorités, la qualité de vie des résidents et la qualité de vie au travail" a-t-elle souligné, faisant référence à un groupe de travail sur la qualité de vie au travail dans les Ehpad, mené jusqu'en mars 2018. 

Elle a rappelé les moyens alloués aux Ehpad dans le cadre de la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2018, soit 110 millions d'euros en tout, prenant en compte la poursuite de la médicalisation (100 millions d'euros) et l'expérimentation de la mutualisation des infirmières de nuit (10 millions d'euros). 

Rédaction ActuSoins

Les principales revendications des syndicats :

- L'application d'un agent pour un résident, ce qui nécessiterait la création de 28 000 emplois

- L'abrogation des dispositions législatives relatives à la réforme de la tarification des Ehpad et le retrait des décrets d'application

- L'arrêt des baisses de dotations induites par la convergence tarifaire et la sécurisation des contrats aidés

- L'amélioration des rémunérations et des perspectives professionnelles pour le personnel

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

31 réponses pour “Les personnels des Ehpad en grève nationale”

  1. Carmen AF dit :

    C’est pas devant le gouvernement qu’il faut manifester c’est devant les multinationales qui détiennent les maisons de repos !!! si le gouvernement donne plus de moyens les dirigeants réduiront encore plus le personnel pour s’en mettre plein les poches !!
    On se trompe de responsables !!!!!!

  2. Tous concerné sauf le gouvernement pour pas changé!!!

  3. Ne pas oublier les aidants familiaux eux aussi sont en épuisement et ne sont même pas reconnus et je ne parle pas du misérable salaire si on peut parler de salaire ??????????

  4. De toute façon, tant que le mouvement consistera à travailler avec un écrito ” en grève” , nos chers gouvernants ne sont pas près de bouger… Mais oui il y a urgence !

  5. Les éphads les éphads ok mais les centres de.soins à domicile on est en grève aussi mais on parle pas de.nous comme d hab.

  6. Total soutien. Nous tous soignants, nous sommes tous ensembles

  7. Beaucoup d’Ehpad privés comme Orpea Korian … qui ont des actionnaires et donc veulent du rendement. Si l’on veut du personnel pour nos parents hospitalisés il faudra encore mettre la main au porte monnaie.
    Et les hôpitaux fonctionnent avec l’aide l’état alors … le résident ne rapporte pas donc pas rentable.☹️

  8. Battons nous pour que les structures et vos moyens évoluent dans le bon sens.

  9. Les ministres n’en ont rien à faire des rassemblements, voyez la pénitentiaire !! Ils ont décidé une fois pour toutes de nous descendre moralement. Toute cette clique est destructrice et se vante du “ça va meux” !!

  10. Nanou Nad dit :

    Ça va faire le buzz 2 jours…et ensuite on en parlera plus… y’a des familles dans le cortège ?
    Bon courage en tout cas.

    • Ça fait des mois que les réseaux sociaux relayent la situation, les soignants et les familles témoignent et ça s’amplifie alors au lieu de parler de buzzsaluons et respectons ce couvercle qui se soulève enfin, aidons les à parler, à être écouté et entendu. Vous n’avez rien compris à ce mouvement de fond né du désespoir. Un sursaut pour ne plus mourir en silence.

    • Nanou Nad dit :

      Béatrice Tardy on en reparle dans 2 mois ? Rien ne changera tant que la population ne sera pas avec nous dans les rues. Le problème je le connais (suis soignante et fille de résident en Ephad) . La différence avec vous c’est que MOI j’ai arrêté de rêver ! C’est en fait VOUS qui n’avez pas ENCORE compris !

  11. Pas possible de me déplacer mais de tout coeur avec tous mes collègues

  12. il et plus que temp ya belle lurette qu’il aurais du ce bouger.vos mieux tard que jamais

  13. Sylvie Blot dit :

    A quand la reconnaissance d’un secteur EHPAD ?

  14. battons nous pour avoir plus d’effectifs et prendre en charge nos ainés dignement

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
228 rq / 1,699 sec