Canicule : surmortalité “limitée”

Alors que les températures repartent à la hausse, Marisol Touraine souligne une "surmortalité limitée", de l'ordre de 7 % supérieure à la moyenne, lors de l'épisode de canicule de début juillet.

canicule-250x158-250x1581-250x158La ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes a dressé ce 16 juillet un premier bilan sanitaire de l’épisode de canicule traversé fin juin-début juillet.

"La surmortalité qui accompagne systématiquement les épisodes de canicule a été, cette fois, limitée", indique le ministère dans un communiqué.

700 décès supplémentaires

Pour la semaine du 29 juin au 5 juillet, l’Institut de veille sanitaire (InVS) a constaté 700 décès supplémentaires - soit 7 % de plus - par rapport à la moyenne observée à la même période de l’année sans épisode de canicule. Par comparaison, 15 000 décès supplémentaires - soit 55% de plus - ont été enregistrés en 2003 et 2 100 décès supplémentaires - soit 9% de plus - en 2006.

"Une augmentation des passages aux urgences et des consultations « SOS Médecins» liés à la chaleur a été observée, sans que le système ne soit engorgé", note également le ministère.

3 580 passages aux urgences en lien avec la chaleur, soit trois fois plus qu’à la même période sans vague de chaleur, ont été enregistrés ainsi que plus de 1 460consultations « SOS Médecins » en lien avec la chaleur ont été relevées, soit dix fois plus que sur une période équivalente sans épisode de canicule.

Mobilisation précoce

"La réponse sanitaire et médico-sociale a permis de contenir l’impact sanitaire de cette canicule", précise la ministre qui a remercié les professionnels de santé, mais aussi l’ensemble du tissu médico-social, les associations et les agents des collectivités territoriales, pour leur mobilisation massive dans ces circonstances.

Dans le cadre d'une "mobilisation précoce et massive", le ministère note l'activation de la plateforme téléphonique nationale (2 500 appels traités à ce jour), des affiches d’information distribuées dans les kiosques, les hôpitaux et les établissements médico-sociaux et des messages de prévention diffusés régulièrement sur 30 chaînes de télévision et 9 stations de radio.

Rappelons qu'en amont du premier week-end de départ en vacances, la ministre a demandé aux hôpitaux les plus sollicités de maintenir leur capacité d’accueil médical pour être en mesure d’accueillir tous les patients qui auraient besoin d’être hospitalisés.

Rédaction ActuSoins (source : ministère de la Santé)

 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

3 réponses pour “Canicule : surmortalité “limitée””

  1. Tant que ça ne touche pas sa famille elle s.en fiche !!!!

  2. Moi j’attends de savoir la suite! Les décompensation liées à la chaleur ne sont pas foudroyantes!

  3. Manque de moyen ou manque de personnel ??? Les deux madame Touraine !

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
232 rq / 2,236 sec