Canicule : WE difficile pour le Samu dans l’Est

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

7 réponses pour “Canicule : WE difficile pour le Samu dans l’Est”

  1. pour commencer tout hôpitaux devrais obligatoire avoir de l’eau!!!

  2. Debo Milan dit :

    Je crois qu’avant de penser à nous soignants nous devrions penser aux patients, c’est quand même eux qui sont malades ou en détresse!!! C’est bon à part se plaindre mais pas trop fort quand même on ne fait pas grand chose. Soit on veut véritablement faire bouger les choses et on y va franco soit on se tait!
    Désolée d’être un peu tranchante et que ça tombe sur vous mais ras le bol de lire ce genre de comm’ alors que personne n’est vraiment prêt à vraiment faire évoluer les choses!

    • Et moi, j’en ai ras-le-bol de lire des coms de personnes qui pensent que tout peut changer en claquant des doigts.

      Non, lisez mieux s’il vous plait, on se plaint en priorité pour les patients; quand on est en manque d’effectifs, on ne peut pas être au taquet pour s’occuper d’eux, c’est une question de logique, et j’aimerais bien vous voir courir et manipuler des gens de 90 kg alors qu’il fait 32° dans une chambre…

      C’est facile sur internet de dire « vous n’avez qu’à faire évoluer les choses », mais je vous en prie, allez-y, donnez nous des pistes ô grand gourou du changement!! 🙂

      Parce que moi quand je me plains à ma cadre, on me dit qu’il y a rien de plus à faire, parce que faut patienter que nos postes vacants soient comblés; quand je vais voir le prof du service, on me répond que « la conjoncture actuelle blablabla ».

      Alors allez-y, dites-moi, je dois faire quoi?

    • Merci c’est tout à fait la réponse que j’allais donner !!! Dans mon commentaire je pense au patient et non pas seulement « aux soignants » mais se serait quand même bien qu’on commence à penser aussi à nous qui nous flinguons la santé au travail alors que des choses simple pourraient être entreprise comme la climatisation des hôpitaux plutôt que dans les bureaux des hauts fonctionnaires ou également du matériel potable (car courir après une potence ou un thermomètre ca commence aussi à faire chier) !! Maintenant Debo Milan si tu as des idées pour nous aider à améliorer nos conditions pas de soucis je suis prête à t’écouter !!!

    • Debo Milan dit :

      Cela fait des années et des années que nos paires font des grèves qui n’en sont pas, ainsi que des pseudos manifestations…
      Il faut que nous nous unissions tous et vraiment tous (j’entends par là As-Ide car tous ds la même galère) et que nous pensions ensemble!
      On le voit bien que rien ne bouge a se plaindre chacun de son côté, parce que de toutes façons tout le monde sait pertinemment que l’on aura que des paroles!
      Je ne remets pas en cause votre plainte car je suis dedans aussi et oui mobiliser un papi qui fait 2 fois mon poids dans une pièce à plus de 30 c’est aussi mon quotidien, et oui j’en ai ras le bol de ses conditions alors que je ne suis diplômée que depuis 4 ans…
      Mais ce que je vois c’est qu’on râle ça c’est sur mais au final on continue quand même!
      Imaginez si un jour ne serait ce qu’une matinée plus aucun d’entre nous ne travaille, on aurait un véritable impact, parce que malgré tout il y a besoin de nous!
      Alors oui ça paraît inimaginable mais peut être que si nous voulons être entendu VRAIMENT il faut en passer par la!
      C’est peut être ma jeunesse qui fait que j’ai encore un espoir, et que je suis trop idéaliste mais pour le moment rien n’est bien efficace dans ce que nous avons pu mettre en place ?

  3. Little_asa dit :

    Week-end difficile aussi dans les services après les urgences dans l’Est; pas de locaux adaptés, des ventilos des années 80, des brumisateurs et c’est tout! Sympa pour lutter contre le risque de coup de chaleur chez les patients âgés, alités, qui ne boivent pas ou peu…

    Dans un autre article, j’ai lu  » le CHU de Dijon (Bourgogne) a décidé de déployer du personnel supplémentaire au sein du pôle « personnes âgées »afin de s’assurer de la bonne hydratation des patients et résidents.  »
    Bravo Dijon, parce que chez moi, le « renfort » d’effectif a constitué à faire en sorte que pour une fois depuis 6 week-end on soit enfin l’effectif normal et pas moins 1 le matin, histoire de pouvoir laver correctement tous le patients…

    On nous parle de « faire plein » pour les vieux, et quand je vois mes conditions de travail, je suis dégoûtée…

    Quant au « numéro vert » canicule et l’ironie du 666, j’en parlerais même pas…

  4. C’est aussi difficile pour tout ceux qui bossent dans les hôpitaux de l’est ainsi que tout les patients qui n’ont malheureusement pas droit à la climatisation !!! La samu à au moins le privilège de l’avoir.

Réagir à cet article

retour haut de page
293 rq / 3,173 sec