AP-HP : l’intersyndicale CGT-FO-SUD lance un appel à la grève le 21 mai

Trois syndicats de l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) ont appelé les agents à se mobiliser dans leurs établissements au cours des prochaines semaines et à manifester le jeudi 21 mai, contre le plan stratégique de l'AP-HP et la future réforme du temps de travail. 

AP-HP : l'intersyndicale CGT-FO-SUD lance un appel à la grève le 21 mai

©Fotolia/herreneck

Actualisation :

Une seconde intersyndicale des personnels de l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), constituée des syndicats CFTC, CFE-CGC, SMPS et Unsa, a appelé aussi à manifester jeudi 21 mai contre la remise en cause du protocole sur la réduction du temps de travail (RTT).

L'intersyndicale  CGT-FO-SUD a appelé à une journée d'action, pour dénoncer la politique actuelle de l'AP-HP. Alors que le directeur général de l'AP-HP Martin Hirsch estimait récemment que le climat s'était apaisé, il a remis à plat les 35 heures et prévoit de réduire les RTT.

L'intersyndicale souhaite "amplifier les mobilisations contre les projets de Martin Hirsch, en droite ligne avec la politique d'austérité du gouvernement et de la loi de santé".

Dans une lettre ouverte adressée à la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, Marisol Touraine et à Martin Hirsch, l'intersyndicale "met en garde" ses interlocuteurs  : " En maintenant vos projets, vous allez créer une situation de tension dans les hôpitaux dont vous porterez la seule responsabilité".

Les 3 syndicats dénoncent l'offensive sur les jours de réduction du temps de travail (RTT) et le protocole des 35 heures à l'AP-HP, une menace sur l'avenir des contractuels. Ils dénoncent aussi une augmentation des tarifs des crèches.

"La question de la RTT s'inscrit dans le cadre du pacte d'austérité et des 3 milliards d'économies" à réaliser pour la santé d'ici à 2017, dont "730 millions pour les hôpitaux", soit "150 millions pour l'AP-HP" dès 2015. Or, ce plan porte en germe "la modification de toute la structure de travail", déclarait Daniel Duteil, secrétaire général adjoint de FO AP-HP au journal l'Humanité.

Les syndicats s'inquiètent aussi de l'impact de cette révision, sur la qualité de vie des agents . Elle juge par ailleurs "inacceptable" la proposition de la direction générale de 170 mises en stages en juin et juillet 2015 pour les agents contractuels de catégorie C, puis 250 en janvier 2016 et 200 à partir d'avril 2016. Selon l'intersyndicale, il y a actuellement 2826 personnels contractuels de catégorie C, dont 876 aides-soignants pour lesquels il n'y a pas de mise en stage en 2015.

"Nous avons besoin des collègues CDD, qu'ils soient sur postes permanents ou sur mensualités de remplacement" car "sans eux, les services ne peuvent plus fonctionner", expliquent les syndicats en demandant leur intégration dans le statut de l'AP-HP, comme le réclament plus de 10 000 agents dans une pétition.

Selon un document de la direction, présenté par les syndicats à la presse, l'ouverture des négociations est prévue le 28 mai, pour une clôture trois semaines plus tard, le 18 juin.

 
 
Rédaction ActuSoins (avec APM et l'Humanité)

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

4 réponses pour “AP-HP : l’intersyndicale CGT-FO-SUD lance un appel à la grève le 21 mai”

  1. J’espère que l’on sera beaucoup dans les rues . Car les RTT grace aux 35 h c’est un acquis social, une façon de décompresser et que si les soignants de l’aphp. Militent résistent ça ne pourra pas passer …

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
236 rq / 3,156 sec