Réduction des déchets : un pari gagnant pour un EHPAD dans l’Ain

Et si, pour faire des économies, les établissements misaient sur la réduction des déchets? Cette solution a été étudiée, entre autres, par l'EHPAD Saint Joseph de Jasseron (Ain), qui a communiqué sur son initiative de réduction de ses déchets alimentaires. Résultat : 38000 euros d'économie pour l'EHPAD de 105 résidents.

Réduction des déchets : un pari gagnant pour un EHPAD dans l'Ain

©njgphoto-iStock

Début septembre 2014, l'établissement est passé de 9,5 tonnes de déchets alimentaires à 7,6 tonnes en projection annuelle, puis à 5,2 tonnes et enfin à 2,2 tonnes en décembre.

Le directeur de l'établissement, Dominique Gelmini, a indiqué que sa réflexion sur les déchets venait de "quelques soucis dans l'organisation de cuisine" ainsi d'un audit qui a révélé que 9,5 tonnes de nourriture cuisinée était jetée par an.

"Si l'on jette, c'est que l'on achète trop" a souligné Dominique Gelmini qui a expliqué que "les calculs des nouveaux achats" aboutissaient à acheter 25% de viande en moins et 27% de légumes en moins.

"Cela nous a fait gagner 38000 euros d'économies sur le budget alimentaire. Ces 38000 euros vont nous permettre de payer des dotations aux amortissements sur le matériel qu'on a acheté, d'investir dans d'autres matériels et de faire un tout petit bout d'économies".

Une réduction des déchets liés aux actes de soins devrait suivre

"On va démarrer d'autres choses avec le personnel soignant" a expliqué le directeur qui a souligné aussi l'implication et les initiatives des salariés de l'Ehpad, dont certains ont fait des propositions concrètes pour améliorer les pratiques.

A plus grande échelle

En France, les établissements de santé génèrent plus de 700 000 tonnes de déchets par an. Nombreuses sont les structures, comme cet Ehpad, qui se sont déjà positionnées dans une démarche de développement durable pour réduire les conséquences économiques et environnementales d'une telle production de déchets.

Au niveau des soins, des filières de tri, et du conditionnement même des outils (pinces métalliques à usage unique, nombre trop conséquent de compresses dans les emballages, sur-emballages...), il y aurait encore beaucoup d'actions à mettre en place, notamment en mutualisant les déchets entre les établissements, afin de créer des filières de tri plus conséquentes.

 

Rédaction ActuSoins (avec APM)

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “Réduction des déchets : un pari gagnant pour un EHPAD dans l’Ain”

  1. mais les ehpad se sont déjà entrainés en pratiquant le réduction des personnels…je sors

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
231 rq / 3,831 sec