À Marseille, les urgences de l’hôpital St Joseph en mode dégradé

Depuis hier, les patients du service des urgences de l'hôpital Saint-Joseph à Marseille sont réorientés vers d'autres établissements ou vers des centre de soins non programmés, sauf urgence absolue. En cause... le manque de personnel. 

À Marseille, les urgences de l'hôpital St Joseph en mode dégradéDepuis plusieurs semaines, le personnel alerte la direction : il y a trop peu de soignants et, avec les épidémies de l'hiver, le manque de personnels dans les autres hôpitaux du secteur et la baisse des créneaux de consultations en ville,  le nombre de patients ne cesse d'augmenter.

Conséquences : les professionnels sont à bout, fatigués, épuisés. Certains n'ont pas repris le travail après la période de fêtes, plus éprouvante que jamais.

Hier, six des sept infirmiers attendus aux urgences étaient en arrêt maladie. L'accueil a donc été régulé. 

Cette situation fait écho à celle de l'hôpital de Thionville, en plan blanc depuis ce week-end :  54 des 59 infirmiers et aides-soignants des urgences sont arrêt maladie.

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter Actusoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
350 rq / 4,701 sec