Arrêts maladie aux urgences : une douzaine de services concernés

Une douzaine de services d'urgence seraient à présent touchés par des vagues d'arrêt maladie, depuis le mouvement parti fin décembre de l'hôpital de Bel-Air (Thionville). Le syndicat Samu-Urgences de France (SUdF) y voit "un cri de désespoir". 

Arrêts maladie aux urgences : une douzaine de services concernés

© ShutterStock

"Nos équipes sont épuisées par ces conditions de prise en charge particulièrement dégradées et dans l'incapacité de gérer le flux soutenu des nouveaux consultants et ce stock perpétuel de patients en attente de lit d'hospitalisation", écrit le SUdF dans une lettre ouverte à François Braun, ministre de la santé et de la prévention.

Cette lettre, publiée mercredi, fait état de 9 services touchés par des vagues d'arrêts maladie, auxquels se sont ajoutés au moins 3 autres services depuis, rapporte le média APMnews. 

"Nous venons de franchir un nouveau pas dans l'expression du mal-être, de la souffrance, de la perte de sens des professionnels des urgences", alerte le SUdF, qui craint "une épidémie d'arrêts de travail en  masse" avec un "effet domino" qui représenterait un réel "danger pour la population". 

Moyens déployés insuffisants

Pour le SUdF, les cellules de crise territoriales demandées aux ARS par le ministre de la santé, "ne sont pas ou insuffisamment opérationnelles". 

Le syndicat demande "une action urgente et incisive, auprès de tous les établissements de santé pour la mise en oeuvre de solutions immédiates permettant de procurer à chaque SAU des solutions d'hospitalisation en adéquation avec leur besoin journalier minimal en lit". 

"Si aucune autre piste n'est envisageable, nous soutiendrons le recours généralisé au plan blanc et à la déprogrammation", ajoute-t-il. 

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter Actusoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “Arrêts maladie aux urgences : une douzaine de services concernés”

  1. Pseudo dit :

    cela devient inquiétant si l’arrêt de travail signé par un médecin remplace la grève!!!!!!!!!!

Réagir à cet article

retour haut de page
378 rq / 3,368 sec