Parution d’un nouveau calendrier vaccinal : les professionnels de santé appelés à vérifier le statut vaccinal des patients

Le nouveau calendrier vaccinal a été publié mercredi. Les professionnels concernés sont invités à vérifier systématiquement le statut vaccinal de l'ensemble de leurs patients, afin de saisir toute opportunité d'effectuer, le cas échéant, un rattrapage des vaccins qui n'auraient pas été réalisés lors des confinements successifs. 

Ce rattrapage doit cibler en priorité les nourrissons et les populations particulièrement fragiles pour lesquelles des recommandations particulières figurent au calendrier vaccinal (personnes avec maladies chroniques, immunodéprimées, personnes âgées, femmes enceintes), rappelle le ministère des solidarités et de la santé sur son site. 

Lors du premier confinement, une baisse importante des vaccins délivrés a été constatée, y compris chez les nourrissons. Pour cette raison, la Haute autorité de santé (HAS) recommande depuis juin 2020 aux professionnels de vérifier systématiquement le statut de l'ensemble de leurs patients, afin de procéder si besoin à des rattrapages. 

Le calendrier vaccinal ne prend pas en compte la vaccination contre la Covid-19. Un calendrier complémentaire détaillant les recommandations de la HAS et précisant les schémas vaccinaux devrait être mis en ligne et être régulièrement réactualisé sur le site du ministère. 

Parmi les  principales nouveautés inscrites au calendrier des vaccinations, l'extension de la vaccination contre les HPV aux garçons de 11 à 14 ans révolus avec un rattrapage vaccinal pour ceux âgés entre 15 et 19 ans révolus. Cette recommandation est applicable depuis le 1er janvier 2021. 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
704 rq / 2,025 sec