Obligation vaccinale des professionnels de santé : FO demande “un délai supplémentaire”

FO Services publics et de santé a demandé vendredi dans une lettre adressée à Olivier Véran, un report de la date à laquelle les professionnels de santé devront être vaccinés. 

Obligation vaccinale des professionnels de santé : FO demande un délai supplémentaire

© ShutterStock

L'échéance approche pour les professionnels de santé non vaccinés : à compter du 15 septembre, il faudra justifier d'au moins une dose de vaccin anti-Covid pour continuer à exercer son activité. Au 15 Octobre, le schéma vaccinal devra être complet. 

Le problème? Certains agents apparaissent encore récalcitrants. D'autres sont "en réflexion", estime FO. La semaine dernière, la conférence des directeurs généraux des CHU, évaluait à 85% le taux de professionnels vaccinés, rappelle-t-on. Chez les seuls soignants, ce pourcentage s'élevait à 87% au 31 août, selon le dernier bulletin épidémiologique de Santé Publique France. 

Dans son courrier, FO s'inquiète des conséquences : les professionnels non vaccinés ne pourront plus exercer et les services, qui fonctionnent déjà à flux tendus pourraient se trouver en difficulté. "Nous avons été interpellés sur les difficultés que l'application des sanctions engendrerait dans certaines structures, où des fermetures de services et de lits sont envisagés faute de personnel suffisant pour assurer la prise en charge des malades", explique le syndicat. "La FPH a besoin de tous ses agents, la pandémie n'est pas encore terminée et l'obligation au 15 septembre va générer des situations, qui par endroits, sont ingérables", ajoute-t-il plus loin. 

FO craint notamment que les personnels "subissent encore un peu plus la dégradation de leurs conditions de travail". 

Rappelant la décision du ministre de proroger le délai et la date butoir dans les DOM (Départements d'outre-mer), permettant ainsi aux agents, sur une période plus longue, de s'inscrire dans un parcours vaccinal, la fédération demande "plus de souplesse" pour les soignants exerçant en métropole. 

"Par souci d'égalité envers tous les agents de la FPH, et parce que le territoire français et un et indivisible, [FO demande] d'étendre aux agents non vaccinés en métropole un délai supplémentaire comme dans les DOM", indique la lettre.

La fédération explique par ailleurs être favorable au vaccin "dans l'objectif de limiter aux maximum les effets". Mais, elle plaide pour "qu'une information médicale soit apportée [aux récalcitrants]" et qu'avec le médecin, "les agents puissent éclairer leur choix pour s'engager dans le processus vaccinal". Néanmoins, la fédération proteste contre la mise en place du pass sanitaire et les sanctions pour les agents non vaccinés. 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Formation Gratuite - Installation et Gestion du Cabinet Libéral IDEL

Cette formation permet de connaître les statuts, les aspects législatifs et réglementaires, le conventionnement, le local professionnel, les cotisations d’assurance, la couverture sociale, la gestion des déchets de soins.

Vidéos • Quiz • Ressources à télécharger

S'inscrire gratuitement

Prochaines sessions : 15 octobre 2021 & 1er novembre 2021

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
278 rq / 1,652 sec