Revalorisation salariale du Ségur : les agents des Ehpad territoriaux et les hôpitaux des armées maintenant concernés

Un décret paru aujourd'hui étend le bénéfice de la revalorisation "socle" du Ségur de la santé aux agents publics non médicaux exerçant notamment dans les établissements pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de la fonction publique territoriale et aux militaires des hôpitaux des armées. 

Revalorisation salariale du Ségur : les agents des Ehpad territoriaux et les hôpitaux des armées maintenant concernés

Le complément de traitement indiciaire équivalent à 183 € net/mois s'applique à présent "aux agents publics non médicaux titulaires et contractuels, ouvriers d'Etat des fonctions publiques d'Etat, territoriale et hospitalière ainsi qu'aux militaires exerçant dans les établissements publics de santé, les groupements de coopération sanitaire, les hôpitaux des armées, l'Institution nationale des invalides et les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes créés ou gérés par des établissements publics ou par des collectivités territoriales ou leurs groupements", indique le décret. 

Le texte précise que les dispositions ne sont pas applicables aux personnes qui exercent la profession de médecin, de chirurgien-dentiste ou de pharmacien, au corps d'officiers de carrière, aux élèves du service des santé des armées et aux agents relevant du statut spécial des fonctionnaires des services déconcentrés de l'administration pénitentiaire. 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

11 réponses pour “Revalorisation salariale du Ségur : les agents des Ehpad territoriaux et les hôpitaux des armées maintenant concernés”

  1. Thomas dit :

    La prime grand âge est que pour les aides soignantes totalement illogique il faut que le décret soit modifié car c est tout le personnel soignant qui la mérite et pas que les aides soignantes!

  2. Gonzalez dit :

    Bonjour je suis agent de service employé par un prestataire dans une clinique privée et nous ne avons pas le droit à la loi Ségur pourquoi ?

  3. minocha dit :

    et la prime grand âge pour les ash soins en hépad

  4. ML dit :

    Je suis manipulatrice en radiothérapie, nous avons été toujours au front avec des patients fragilisés, nous n’avons jamais failli aux soins de nos patients et au final rien, pas de droit au ségur car nous sommes privés rattachés à une clinique sans lit d’hospitalisation
    C’est honteux faire autant de différence

  5. leilou dit :

    Tant mieux pour ces gens mais ça ne prouve qu’une chose, que la profession infirmière, sa spécificité, sa qualification, les compétences et qualités qu’elle requière ne sont absolument pas pris en compte.

  6. Margaux dit :

    Et les personnels du médico social encore laissés pour compte. Je travaille en foyer de vie pour personnes schizophrènes, inutile de préciser que nous étions au front durant la crise et encore aujourd’hui, gérer des patients de plus en plus malades et angoissés, du fait des mesures gouvernementales. 151h/ mois au SMIC pour s’occuper de ceux dont personne ne veut, dont tout le monde a peur. Un SMIC. Honteux. Nous sommes découragés.

  7. Patricia MARTIN dit :

    Auxiliaires de puériculture tout juste au smic. Quand pensera t on à nous ?
    A qui s’adresser?

  8. Marinelli dit :

    Personnels du medico social..encore laisser aux oubliettes !
    Alors que notre travail est tout aussi important..a quand une reconnaissance…

  9. Emmanuel dit :

    Je suis auxiliaire de vie – aide à domicile dans la fonction publique territoriale. Apparemment nous ne sommes pas concernés par cette revalorisation. Ce qui ne me surprend pas. Expliquez-moi en quoi notre travail au quotidien est si différent de celui des agents des Ehpad ?!
    Nous serons toujours la 6ème roue du carrosse. Pas la 5ème, la 6ème…

  10. Marie dit :

    Une honte aussi pour le médico social
    Je suis aide soignante en MAS et semi rattachée au public et nous n avons pas droit à la revalorisation. 🤔😠😠😠

  11. Murielle dit :

    Quelle déception et mépris envers les Aides soignants des SSIADS territoriaux ,
    Quelle méconnaissance de notre travail de la part du ministère de la santé.

Réagir à cet article

retour haut de page
395 rq / 4,386 sec