Vaccin d’AstraZeneca : priorité aux soignants

Les doses du troisième vaccin anti-covid autorisé en France (AstraZeneca) seront dans un premier temps destinées à la vaccination des professionnels de santé et du médico-social. 

Vaccin d'AstraZeneca : priorité aux soignants

© ShutterStock

La décision avait été évoquée à plusieurs reprises la semaine dernière, notamment par Olivier Véran, ministre des solidarités et de la santé lors d'une visio-conférence organisée par l'Ordre infirmier le 3 février.  Elle a été officialisée par le premier ministre lors d'une conférence de presse le 4. 

Depuis son arrivée sur le marché français samedi, le vaccin d'AstraZeneca est destiné en priorité aux soignants de moins de 65 ans, la HAS ayant rendu un avis favorable uniquement pour cette tranche d'âge chez les adultes. 

"Les doses seront réparties vers les établissements de santé pivots, puis attribuées par les ARS aux différents lieux de vaccination", fait savoir le ministère des solidarités et de la santé dans un communiqué. 

Les pompiers et aides à domicile de moins de 65 ans sont aussi concernés, précise un tweet du ministre des solidarités et de la santé. 

Jusqu'ici, seuls les soignants de 50 ans et plus ainsi que ceux à risque de développer une forme grave de Covid étaient prioritaires pour une vaccination anti-covid.

Les soignants de plus de 65 ans continueront de bénéficier, sur la base du volontariat toujours, des deux autres vaccins, note-t-on. 

Pour les autres

Concernant l'AstraZeneca, le ministère fait état de 273 600 doses réparties à partir de samedi 6 entre 117 établissements dont 7 Outre-mer. Une autre livraison de 304 800 doses est prévue cette semaine. 

"Dès que les quantités livrées le permettront, [le vaccin d'Astrazeneca] pourra être administré par les médecins de ville, puis, dans un second temps, dans les pharmacies de proximité, pour les personnes répondant aux critères requis par la HAS (personnes âgées de 50 à 64 ans, en commençant par celles qui présentent des comorbidités)", indique le ministère. 

La date exacte d’ouverture de la vaccination à ces personnes sera communiquée très prochainement, en fonction des doses disponibles.

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
270 rq / 1,553 sec