Olivier Véran débloque des fonds pour l’HAD

Le ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran a annoncé le déblocage de plusieurs enveloppes destinées au développement de l'hospitalisation à domicile. 

Olivier Véran débloque des fonds pour l'HADDans un entretien filmé avec Elisabeth Hubert, la présidente de la Fédération nationale des établissements d'hospitalisation à domicile (Fnehad), le ministre est revenu longuement sur l'implication des HAD pendant la crise. 

Evoquant la forte progression d'activité dans les Ehpad, il a annoncé "débloquer un million d'euros au titre de l'exercice 2020 en direction des établissements d'HAD au prorata du nombre d'interventions qui auront été réalisées" dans ces établissements. 

Il a voulu donner un signal fort aux établissements d'HAD pour la poursuite de leur activité en Ehpad, spécialement afin de prévenir les transferts évitables aux urgences. Une autre enveloppe dédiée, d'un montant de 2,2 millions d'euros pour l'année 2021 permettra "d'avancer encore sur cette voie", a-t-il annoncé. 

Le ministre a estimé que la crise aura été un accélérateur de changement dans l'organisation du système de soins.  "Des choses que l'on ne pensait pas possibles, sont devenues possibles en deux jours". 

Réformes en cours

Interrogé sur les réformes en cours pour le secteur de l'HAD (réforme des autorisations et réforme du modèle de financement), Olivier Véran a rappelé le cap qu'il entend maintenir. "La réforme reconnaît l'HAD comme une activité de soins à part entière et non plus comme une simple modalité de prise en charge".

Confirmant l'horizon 2023 pour la mise en oeuvre de la réforme du financement, il a indiqué que la réforme avançait. "Je veux que l'on puisse simplifier le modèle de financement, que l'on introduise davantage de qualité, de pertinence. La réforme intégrera la responsabilité populationnelle : dans le domaine de l'HAD, cela fait encore plus sens". 

Afin de cadrer ces différents axes de développement pour l’HAD, le Ministre a officialisé le lancement des travaux par la DGOS pour fixer les objectifs communs pour le développement de l’HAD.

" Il y aura une nouvelle feuille de route pour l’HAD qui sera annoncée à l’été pour les 5 prochaines années ".

Parmi les objectifs de cette feuille de route, le Ministre a insisté sur la formation des professionnels de santé au sein des établissements d’HAD : "Je souhaite que l’on développe la formation en HAD : que ce soit le lieu de l’apprentissage de l’exercice pour les jeunes ; pour qu’ils puissent avoir envie d’y exercer, qu’ils puissent connaître l’HAD et qu’ils puissent le prescrire le moment venu ".

Campagne vaccinale

A propos de l’actualité de la campagne vaccinale, le Ministre a rappelé son souhait de voir vacciner l’ensemble des professionnels : "je souhaite protéger le plus vite possible un maximum de soignants, quel que soit leur âge : nous les envoyons au front, nous avons besoin qu’ils soient en bonne santé et protégés du virus" . 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
773 rq / 2,463 sec