La HAS donne un avis favorable au remboursement de l’acte de télésuivi infirmier

La Haute autorité de santé a donné un avis favorable à l'inscription de l'acte de télésuivi infirmier renforçant un suivi médical des patients Covid-19 maintenus à domicile ou en retour au domicile après avoir été hospitalisés. 

La HAS donne un avis favorable au remboursement de l'acte de télésuivi infirmier

Cet avis intervient, "compte-tenu du contexte d'urgence sanitaire lié à l'épidémie de Covid-19", "de la nécessité de réserver le recours aux établissements de santé à la prise en charge de patients Covid-19 présentant des formes graves" et "de la nécessité de limiter l'exposition des personnels infirmiers", indique l'autorité. 

"Lorsque le diagnostic (clinique ou biologique) de Covid-19 est posé, le médecin peut prescrire une modalité de prise en charge différente en fonction des signes présentés par le patient, de facteurs physiques, psychologiques, socio-professionnels, familiaux, et de la prise en charge initiale". 

Plusieurs possibilités de prise en charge

Ainsi, un patient infecté pourrait


  • être maintenu à domicile avec auto surveillance par le patient et/ou son entourage
  • être maintenu à domicile avec suivi médical selon une fréquence définie par le médecin prescripteur
  • être maintenu à domicile avec suivi médical renforcé par un suivi réalisé par un(e) infirmier(e) diplômé(e) d'Etat selon une fréquence définie par le médecin prescripteur
  • être hospitalisé à domicile selon des modalités à adapter au contexte Covid-19
  • être hospitalisé

De même, le retour à domicile d'un patient Covid-19 hospitalisé peut se faire selon ces mêmes modalités. 

"La fréquence du suivi infirmier renforçant une surveillance médicale, quotidien ou bi-quotidien, est fixée par le médecin, et peut la modifier en fonction de l'évolution du patient. Une attention plus particulière doit être apportée au début de la deuxième semaine post-infection, période où l'on peut constater une aggravation de l'état de santé des patients", indique la HAS.

Le suivi infirmier renforçant une surveillance médicale d'un patient maintenu à domicile peut être réalisé en présentiel (avec port par l'infirmier(e) des équipements de protection individuels conformément aux recommandations en vigueur) ou par télésoin en réalisant un "télésuivi".

"Le choix entre ces deux modalités est orienté par le médecin après information du patient. La modalité préférentielle de ce suivi infirmier renforçant une surveillance médicale est un télésuivi. Le médecin peut également prescrire une alternance présentiel/télésuivi par exemple lorsque le patient bénéficie d'ores et déjà de visites à domicile d'un(e) infirmier(e) pour une autre raison (le télésuivi peut s'intercaler entre deux passages à domicile en fonction des fréquences respectives des deux types d'interventions)". 

Des critères à prendre en compte

Un suivi en présentiel a lieu si le médecin et/ou l'infirmier(e) estiment que le télésuivi n'est pas adapté pour le patient "au regard de sa situation clinique, de sa capacité à communiquer à distance et /ou à utiliser les outils nécessaires au télésuivi, de facteurs physiques, psychologiques, socio-professionnels, familiaux, et de la disponibilité de ses données". 

L'objectif du télésuivi infirmier est double, précise la HAS

  • réaliser à distance l'évaluation régulière de l'état de santé du patient (état général, stabilité respiratoire, relevé de prise de température bi-quotidienne)
  • s'assurer de la bonne compréhension du patient au regard de sa situation et de sa bonne application des consignes de protection barrières pour lui-même et son entourage. 

"Le télésuivi se déroule préférentiellement par vidéotransmission ou par téléphone (dans ce premier cas, autant que possible après une première visite présentielle), en fonction des équipements de l'infirmier(e) et du patient". La HAS rappelle par ailleurs qu'une "vidéotransmission permet aux interlocuteurs à la fois de s'identifier et de communiquer plus aisément contrairement à un appel téléphonique". 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Lire aussi sur ActuSoins.com

Infirmiers libéraux : cotation du suivi des patients infectés par le Covid-19 et télésoin

Covid-19 : la livraison de masques attendue par les soignants

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
289 rq / 2,075 sec