Coronavirus : Olivier Véran annonce le déplafonnement des heures supplémentaires à l’hôpital

Dimanche soir, à l'issue d'un conseil de défense consacré au coronavirus, le ministre de la santé, Olivier Véran, a annoncé avoir signé un décret permettant de déplafonner les heures supplémentaires des professionnels de santé à l'hôpital. 

Coronavirus : Olivier Véran annonce le déplafonnement des heures supplémentaires à l'hôpital"Afin de faciliter le travail des professionnels de santé qui s'investissent quotidiennement pour soigner leurs patients, j'ai souhaité faciliter les organisations", a expliqué le ministre. 

Ce déplafonnement a pour objectif de pouvoir "plus facilement assurer la continuité des soins dans les services dans cette situation exceptionnelle", a t-il ajouté. 

Assouplissement des conditions d'exercice de la télémédecine

Le ministre a également annoncé un assouplissement des conditions d'exercice de la télémédecine. "J'ai décidé de lever l'obligation de passer [en amont ] par son médecin traitant (...) avant la réalisation d'une consultation à distance", a indiqué Olivier Véran. 

"Nous préparons notre système de santé, notre action vise à garantir qu'il soit prêt à faire face", a annoncé le ministre, en indiquant que la France restait au stade 2 de la stratégie de réponse sanitaire aux infections par le coronavirus Sars-CoV-2. 

"Les professionnels en ville, qui sont mobilisés depuis le début de l'arrivée du virus sur notre territoire, seront les premiers acteurs de la gestion sanitaire lorsque nous serons au stade 3", a t-il souligné, en assurant vouloir "les aider dès aujourd'hui à prendre en charge notre population et les protéger pour qu'ils puissent continuer à soigner les patients dans toutes les situations". 

Par ailleurs, le ministre a  indiqué que tous les rassemblements de plus de 1000 personnes ) - en espace clos -  étaient désormais interdits à l'échelle nationale. 

Rédaction ActuSoins (avec APM et AFP)

Je m'abonne à la newsletter

Lire aussi sur ActuSoins.com

Les heures supplémentaires à géométrie très variable (décembre 2018)

Heures supplémentaires, trente-cinq heures : le casse-tête des soignants (2015)

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
266 rq / 2,183 sec