Incendie au CHU Henri-Mondor (AP-HP) : une enquête déterminera les causes du sinistre

Un incendie s'est déclaré dans la nuit du 21 au 22 août dans un immeuble  de l'hôpital Henri-Mondor. Une personne est décédée et 15 sont blessées, dont 4 pompiers.  

Incendie au CHU Henri-Mondor (AP-HP) : une enquête déterminera les causes du sinistre

L'immeuble de dix étages comporte des bureaux et des logements, ainsi qu'une partie accueillant une crèche. Selon l'AP-HP, le bâtiment sinistré était "conforme". Extincteurs, détecteurs de fumée, dispositif manuel de désenfumage... :  dans un communiqué, l'AP-HP précise la liste des dispositifs facultatifs et obligatoires de sécurité mis en place par le bailleur

Les dix appartements détruits hébergeaient du personnel des services de l'hôpital : plombiers, électriciens, ASH... 

Le corps de la victime décédée a été retrouvé dans l'ascenseur, qui, dans ce type de bâtiment n'est pas soumis au système de sécurité incendie. Il a donc continué à fonctionner après le début de l'incendie. 

"Toutes les familles concernées sont actuellement prises en charge dans l'enceinte de l'établissement et des solutions de relogement vont leur être proposées", explique l'AP-HP. 

Le relogement des 67 personnes qui occupaient les 25 appartements de l'immeuble est également prévu, ainsi qu'un accompagnement par la cellule médico-psychologique. 

Les syndicats CGT et SUD-Santé, qui s'interrogent sur la responsabilité de l'AP-HP, ont demandé qu'un comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) extraordinaire soit convoqué. 

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes du sinistre. 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
239 rq / 1,579 sec