Grève aux urgences : l’Ordre des médecins réclame une concertation

Le Conseil national de l'Ordre des médecins (Cnom) a demandé "l'organisation d'une concertation d'urgence" alors qu'un conflit social dure depuis près de 3 mois dans les services d'urgences. 

Grève aux urgences : l'Ordre des médecins réclame une concertation

© AdobeStock

"L'Ordre des médecins appelle avec gravité, dans le cadre du dialogue social, à l'organisation d'une concertation d'urgence impliquant tous les acteurs afin qu'une réponse durable soit apportée aux revendications des professionnels de santé, tant pour le service des patients que pour eux-mêmes", a expliqué le Cnom dans un communiqué. 

"Malgré de nombreuses alertes, des grèves hospitalières se multiplient partout en France". 

Le Cnom indique qu'il a "suivi les évolutions des grèves", ainsi que les "réquisitions préfectorales et l'émotion" qu'elles ont suscitée, notamment à Lons-le-Sausnier (Jura), où des gendarmes sont venus solliciter des soignants en pleine nuit la semaine dernière. 

Ce matin, au congrès Urgences 2019, Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé, a annoncé que des moyens seraient donnés aux services pour mettre fin à la vétusté des locaux et que des primes pour les soignants seraient accordées. Une mission a été confiée au Conseil national de l'urgence hospitalière (CNUH). 

La ministre a affirmé son souhait que soit définie "une stratégie d'ensemble pour les urgences", avec de "nouvelles fondations, stables, solides et durables", rapporte l'agence de presse APMnews. 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
230 rq / 1,436 sec