De la lecture pour le printemps

Comme tous les trimestres, ActuSoins vous propose une sélection de livres en lien avec la santé ou la vie professionnelle des soignants. Pour réfléchir à sa pratique, approfondir ses connaissances ou se distraire, tout simplement...

Blouse blanche et poils de chien. Comment j'ai découvert l'odeur du cancer.

De Isabelle Fromantin, avec Sandra Kollender. Ed de la Martinière

Au départ, Isabelle Fromantin voulait soigner les lépreux. À l’arrivée, elle cherche à dépister le cancer du sein grâce à l’odorat des chiens.
Ce parcours hors du commun est celui d’une infirmière à l’écoute de ses patients mais aussi de son propre instinct. Celui d’une soignante qui a réussi des miracles par la seule force de sa volonté.
Pour savoir comment elle en est arrivée là, il faut suivre un fil qui passe par Soeur Emmanuelle, l’Afrique, l’Institut Curie, le financement participatif, le fromage et bien d’autres choses encore.
Car il s’agit bien d’une enquête quasiment policière, dans le monde jusqu’alors inconnu des odeurs et de la science. Avec son inventivité et aussi un joli sens de l’humour, Isabelle Fromantin nous entraîne à sa suite.

Nous l'avons suivie depuis le début de son projet sur ActuSoins. Lire aussi : K-dog, des chiens renifleurs pour dépister le cancer. 

L'humain d'abord. Pour des professionnels bien traités et bientraitants

De Jean-Louis Deshaies et Laetitia Delhon. Ed Presses EHESP

Le constat est sans appel: à l’hôpital et dans les établissements sociaux et médico-sociaux, l’épuisement professionnel et la perte de sens sont hélas de plus en plus répandus.

Dans cet entretien avec la journaliste Lætitia Delhon, Jean-Louis Deshaies revient sur les causes de ce mal qui affecte l’accompagnement des personnes fragilisées, vulnérables, et propose des solutions concrètes pour y remédier (management participatif et co-constructif, meilleures évaluations, communication interne, réflexion sur la représentation syndicale…).

Avec son franc-parler, il dénonce les incohérences de certaines­ organisations du travail et nous invite à sortir du fatalisme, à l’aide de solutions simples et de bon sens (déroulement des réunions, amélioration du processus de recrutement, libération de la parole des professionnels…).

Un « entretien vérité » qui intéressera les acteurs des secteurs sanitaire, social et médico-social, et, au-delà, toutes les personnes soucieuses d’améliorer la qualité de vie au travail.

Il était une fois le gène. Percer le secret de la vie.

De Siddhartha Mukherjee. Ed Flammarion

La génétique dicte nos destins, tel un code gravé dans chacune de nos cellules, et c'est ce code qui nous fait grandir, sursauter ou éternuer - qui fait de nous des humains, en somme.
Pourtant, ces mots intriguent, parfois inquiètent : ADN, hérédité, eugénisme, thérapie génique... En pistant le gène, cet objet emblématique de la biologie, l'écrivain et chercheur Siddhartha Mukherjee, prix Pulitzer 2011, veut nous convier à la formidable aventure des secrets du vivant.
Pourquoi le moine Gregor Mendel délaissa-t-il l'étude des souris pour celle des petits pois, qui devait lui permettre d'élaborer les premières lois de la génétique? Pourquoi la maladie de Tay-Sachs est-elle plus fréquente chez les Ashkénazes? Au nom de quel «crépuscule génétique» la Cour suprême américaine a-t-elle pu autoriser la stérilisation forcée des faibles d'esprit? Et comment expliquer que deux jumeaux séparés à la naissance aient été prénommés Jim par leurs familles d'accueil, aient tous deux épousé une Linda et engendré un petit James Allan?
À la fois récit historique, cours de biologie et enquête personnelle sur sa propre histoire génétique, Il était une fois le gène déploie toutes les dimensions d'un sujet foisonnant et terriblement actuel.

Tranches de vie en psychiatrie. Réflexions d'un infirmier

De Dominique Sanlaville. Ed Edilivre

En peu d'années, la psychiatrie a changé. La logique comptable et les protocoles ont réduit l'activité du soignant à des gestes techniques, aseptisés et rentables. La psychothérapie a disparu. Les électrochocs et les attaches reviennent en force. On ne cherche plus à comprendre, à écouter mais à normaliser, à effacer le symptôme avec des molécules chimiques. La maladie y perd son sens et sa raison d'être.
Des anecdotes, des textes simples à lire et parfois un peu humoristiques présentent ce monde obscur de la psychiatrie qui est souvent le reflet de celui des gens normaux. Des cas concrets illustrent les différentes pathologies. Au fil des pages se dessine une réflexion qui redéfinit ce que doit être le soin. On constate alors que les malades ont beaucoup à nous apprendre.

Rédaction ActuSoins

 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

4 réponses pour “De la lecture pour le printemps”

  1. Anonyme dit :

    Oui Isabelle est une infirmière formidable !

  2. Anonyme dit :

    “L’humain d’abord”est à conseiller à certaines personnes qui dirigent nos établissements.

  3. Anonyme dit :

    c’est une infirmière exceptionnelle qui s’est occupée de ma fille à curie en tant que référente plaie et cicatrisation. très humaine !

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
251 rq / 3,671 sec