Mesures exceptionnelles de gratification pour le personnel de l’AP-HP sur le pont le 13 novembre

A la suite des attentats du 13 novembre, Marisol Touraine, ministre de la Santé, mobilise 3 millions d’euros pour l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP). Cette somme est notamment destinée à financer des mesures exceptionnelles de gratification des personnels ayant participé à la prise en charge des victimes.

Mesures exceptionnelles de gratification pour le personnel de l'AP-HP sur le pont le 13 novembre« La France a été victime d’une attaque terroriste, d’une violence sans précédent. Dans ces circonstances tragiques, la mobilisation des médecins, personnels soignants et administratif, a été exceptionnelle », a déclaré la ministre de la Santé, ajoutant que : « La prise en charge des victimes a été parfaite. Tous les personnels de santé peuvent être fiers d’eux et font la fierté de la France ».

Par ailleurs, le pronostic vital était toujours engagé mercredi 18 novembre pour trois victimes des attentats de Paris, sur un total de 195 personnes encore hospitalisées, dont 41 sont toujours en réanimation, a annoncé Marisol Touraine à l'Assemblée nationale.

Rédaction ActuSoins

La réaction du SNPI :

Les 3 millions aux soignants de Marisol Touraine, une insulte à l’intelligence, alors que le projet Hirsch sur l’organisation du travail c’est 30 millions d’économies d’économies sur le dos du personnel en 2016 (alors que les prévisions pour 2015 sont excédentaires de 40 M€ sur le budget global).

Sans parler du plan d’économies de 143 millions pour l’AP-HP imposé par le ministère !

Lors de la dernière commission médicale d’établissement (CME) de l’Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), le 10 novembre 2015, la directrice des affaires économiques et financières, Carine Chevrier, a présenté les éléments de cadrage de l’état prévisionnel des recettes et des dépenses pour 2016 : l’effort d’efficience est évalué à 142 millions d’euros (M€) en 2016 puis à nouveau à 144 M€ en 2017.

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

46 réponses pour “Mesures exceptionnelles de gratification pour le personnel de l’AP-HP sur le pont le 13 novembre”

  1. Lucky Yelle dit :

    Et avant il y a avait pas dargent pour lap.hp et maintenant elle sort combien ??????????, si largent avait ete la avant ………. En tout cas grand respect pour vous collegues parisiens

  2. PF Taminh dit :

    Lool….elle est vraiment gentille notre ministre…moi j l aime…lol

  3. Dans quel pays on vit… il faut un attentat, des centaines de morts et de blessés pour que l’Etat reconnaisse le vrai travail des équipes médicales et paramédicales !!!! Mais Me Tourraine c’est tte l’année que nous faisons notre travail, dans les conditions difficiles que nous connaissons alors au lieu de donner une gratification à une poignée d’entre-eux c’est la revalorisation des salaires de tous qui est à revoir !!!!

  4. attention c’est vraiment exceptionnel surtout pas d’accoutumance

  5. Manou Mms dit :

    Revaliriser les salaires de tous les soignants public ET prive

  6. Ca fait cheros le tube de vaseline !!! Quelle “jolie” preuve de respect encore. Sombre co….

  7. solange granier dit :

    Lu sur : Lesinfirmières Encolère écrivent au Président de la République.

    https://www.facebook.com/lesinfirmieres.encolere/

    URGENT – ON ENVOIE +++ la lettre ci-dessous au Président de la République :
    http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/

    Le 19 novembre 2015.

    Monsieur le Président de la République,

    comme la plupart des français, nous sommes très en colère suite aux événements du 13 novembre dernier, après ceux de janvier 2015.
    En colère parce notre jeunesse a été la cible particulière des abrutis qui les ont tué – lâchement – alors que nos enfants profitaient, tout simplement, de la vie. Ce mode de vie à la française que beaucoup, à travers le monde, caricaturent mais nous envient.
    Comme la plupart des français, nous sommes très en colère car malgré les efforts soutenus avec des moyens toujours plus en baisse, les forces de police et de renseignements, nos armées et nos soldats font face. Vous avez, semble t-il enfin, pris des mesures visant à corriger ce délitement engagé il y a plusieurs années au profit d’un autre nom barbare : la RGPP.
    Face à ces centaines de blessés, plus ou mois atteints profondément dans leurs chairs et dans leurs esprits, les “blouses blanches” ont su faire face et leur engagement, leur disponibilité ont été salués par l’ensemble de la population et par les médias. Les secours ont aussi – une fois de plus – été à la hauteur des attentes. Mais, monsieur le Président de la République, si les soignants ont répondu présent, la situation des hôpitaux et des autres services de santé ne semble pas bénéficier de la même attention. Ainsi, depuis 2012, vous avez continué et vous continuez à baisser les moyens de nos services publics de la Santé. Ainsi la Loi PLFSS votée par les parlementaires cette semaine fait – encore et toujours – état de votre volonté de réduire ces moyens, “le trou de la Sécu devant repasser sous la barre des 10 milliards”, selon la presse. Pour mémoire, nos salaires sont bloqués depuis … mai 2010. Les piécettes annoncées par la ministre de la Santé pour les seuls soignants des hôpitaux parisiens sont une insulte de plus à notre dignité bafouée au quotidien : s’il n’y avait pas eu 130 morts et 320 blessés, nos collègues de l’APHP n auraient rien eu !
    Les soignants étaient mobilisés pour une grève sans précédent ce même “black friday” et, dans la minute qui a suivi ces attentats, ils ont déposé leurs banderoles, mis leurs revendications dans leur poche, pour porter secours et assistance. Dans la foulée, comme l’ensemble des français, ils se sont réveillés le 14 novembre sous le régime – exceptionnel – de l’Etat d’Urgence, décrété dans la nuit. Bien évidemment nous approuvons toutes les mesures visant à assurer la sécurité du Pays et celles de nos concitoyens. Mais il faut – quand même – rappeler, monsieur le Président de la République, que cette mesure exceptionnelle a pour premier effet de supprimer la liberté de manifester sur la voie publique.
    La Loi Santé, portée par une ministre autiste et sourde à nos revendications a été reportée du 16 au 17, puis du 17 au 19 et – pour le moment – du 19 au 24 novembre 2015, le calendrier parlementaire étant – lui aussi – très bousculé par les événements. Madame Touraine refuse d’entendre et d’écouter, soit. Pire encore, sur certains aspects de cette Loi maintenant décriée et rejetée par tous, pour des motifs divers et très variés, elle a considérablement modifié ses positions en faveurs de certains lobbies financiers ou corporatistes au détriment des intérêts généraux, ceux de 600 000 infirmières par exemples. Avant même les derniers événements du 13 novembre, le traitement de cette loi était déjà soumis à l’urgence de la procédure.
    Vous avez, monsieur le Président de la République – et c’est très bien – maintenu le fonctionnement et le calendrier démocratique prévu. Ainsi nous aurons, faute de pouvoir le crier et le revendiquer haut et fort dans la rue, l’occasion de vous rappeler prochainement – dans les urnes – que sur bien des points, vos promesses électorales n’ont pas été suivies des faits.
    Monsieur le Président de la République, face à la lâcheté et à la barbarie des actes commis sur notre territoire, contre nos enfants, vous aurez – toujours – notre soutien. Pour le reste, les infirmières – et bien d’autres blouses blanches – ne changeront pas et elles seront toujours et encore plus présentes pour vous “rappeler à l’ordre”, dégoûtées, écœurées des misères quotidiennes qui leurs sont faites depuis plus de 20 années sans interruption, sous la droite comme sous la gauche, avec ou sans piécettes.
    Respectueusement.
    Lesinfirmières Encolère.
    lesinfirmieresencolere@gmail.com

  8. solange granier dit :

    Là on atteint le très très gros foutage de gueule et cette ministre devrait démissionner. On nous répète à longueur d’année qu’il n’y a pas de marge de manœuvre (sauf peut être pour les primes des Cabinets ministériels) et hop, 130 morts et 320 blessés plus tard elle nous sort 3 millions de son chapeau, juste pour les professionnels de Paris et sa région. Les efforts c’est tous les jours que nous les faisons et partout en France. Nos salaires sont bloqués depuis mai 2010, à part çà tout va bien. Vivement les élections de décembre puisque maintenant on a même plus le droit de manifester sur le pavé. DEHORS MARIETOURNESOL !

  9. Il n’y a que les hôpitaux de L’APHP qui vont avoir une gratification et les autres hôpitaux qui ont accueilli des blessés ils n’ont le droit à rien eux ?

  10. Sylvia Lima dit :

    Super ici ds mon hopital je doute avoir une prime
    Suis de nuit .donc en premiere ligne
    Ah si on a le droit d avoir une psy ..youpy
    Quel beau cadeau
    Moi qui suis de nuit apres 10h ..je ne viendrais surement pas meme si j en ai besoin

  11. C’est surtout du personnel qu’on voudrait Mme Touraine!!!

  12. Chris Sirhc dit :

    Mdrrrrr!!! Ah bravo! Franchement ç bien du n’importe quoi!!! Revaloriser les salaires Ide de tous les Ide après on verra !!! Faire des lois sur les obligations des établissements privés pour imposer des cotât de soignants incompressible!!! 1 As de nuit pour 90 résidents mdrrrrrr!!!! Bref la liste est longue!!!!

  13. Je trouve cela insultant personnellement, les gens qui ont travaillé cette nuit en ont certainement rien à faire d’être payés ….

  14. Sur ils le méritent… mais pas qu eux. .. sinon pour les autres elle va offrir un gros tube de KY..

  15. Stratégie pour faire passer la loi santé… A gerber.

  16. J’espère que les policiers CRS Croix rouge etc auront aussi droit à une gratification!

  17. La petite infirmière, qui se défonce le c.. en hospitalisation pour assurer les lourdes suites du rescapé et de sa famille, elle a le droit à rien ?

  18. Elle ferait mieux de reconnaitre le travail des 364 autres jours que constitue l’année et celui des soignants n’étant pas à l’AP-HP. Je suis completement étonné de la rétention de patients par l’AP du 13/11. Il faudrait quand meme comprendre que la santé en France ne se borne pas qu’à un seul groupe mais bon…

  19. Emilie Prin dit :

    Oui ils le méritent amplement mais ca va être encore une misère Qu ils auront et malheureusement cela n’arrête pas leur politique de suppression de postes et de conditions de travail de plus en plus précaire au détriment de leur santé. Alors Qu ils font preuve de dévouement, un grand merci à tous ces soignants pour ce Qu ils font !!

  20. Un peu de pommade pour mieux faire passer la pilule!!!!!

  21. Et bla-bla-bla elle doit faire partie d’un orchestre philharmonique

  22. Et pdt ce tps la on fait passer sa petite loi ….bravo…

  23. Eri Ick dit :

    Euh j’ai pas tout saisie là… l’argent va aux soignants des blessés ou à l’hôpital qui les a accueillit ?

  24. Il a fallut une catastrophe pour qu’enfin elle pense au personnel soignant!! Bravo Il vaut mieux tard que jamais car ils le méritent amplement

  25. pas de bravo puisqu’elle récompense pour mieux supprimer des postes ensuite… faudra bien qu’elle récupère l’argent par derrière 😉

  26. Nadia Asc dit :

    Quelle âme généreuse cette Marisol… Oh je sens qu’on va la canoniser !!! Ou comment faire une bonne diversion avant de peaufiner la loi santé !!!

  27. oh bravo mme touraine, encore heureux que ce geste est fait, mais c’est toute l’année que les soignants ont besoin d’etre reconnus

  28. Je pense que vu ce qu’ils ont vécu c’est mérité !

  29. Ils le méritent amplement. Merci pour tous vos soins.

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
233 rq / 3,013 sec