La campagne de vaccination contre la grippe est lancée

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a commencé hier en France. Alors que l'année dernière, la grippe a fait 18 300 victimes, dont 90 % de personnes âgées de plus de 65 ans et que le vaccin mis au point s'est avéré inefficace pour de nombreuses personnes, la composition de celui-ci a été modifiée pour être plus adaptée aux nouvelles souches du virus. 

vaccinLe nouveau vaccin

L'année  dernière, l'épidémie a été très violente et a touchée certaines personnes pourtant vaccinées. Habituellement, la grippe saisonnière touche plus de 2 millions de personnes et en tue entre 1500 et 2000. L'hiver dernier, la mortalité s'est élevée à  18 300 personnes, selon le bilan définitif de l'Institut de veille sanitaire (InVS), publié en mai dernier. 

Disponible depuis mi septembre, le nouveau vaccin contre la grippe peut être retiré depuis hier , en pharmacie.

Le vaccin  - qui doit être renouvelé tous les ans et qui diffère chaque année selon les recommandations de l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) - devrait a priori être plus efficace que l'hiver dernier. En effet, selon le centre national de référence sur la grippe, la surveillance des premiers virus en circulation montrerait que ceux-ci sont les mêmes que ceux dans les vaccins, ce qui n'était pas le cas l'an dernier.

L'an dernier, le vaccin ne prenait pas en compte une souche du virus H3N2, qui était particulièrement répandue.


Les français réticents

Selon un sondage Ifop réalisé pour le groupe de pharmaciens PHR, 70 % des français ne comptent pas se faire vacciner contre la grippe cette année. Néanmoins, les personnes âgées, les plus fragiles et les plus touchées par le risque de complications liées à la grippe, adhèrent davantage.

Plusieurs explications sont données par les personnes réticentes : alors que 52 %  de ces personnes ne voient pas l'utilité d'un vaccin contre la grippe saisonnière, 22 % évoquent les risques liés à la vaccination et 13 % expliquent qu'ils ne se vaccineront pas parce que leur médecin ne leur a pas proposé.

Rédaction ActuSoins

Vaccin : les recommandations

La vaccination est recommandée pour toutes les personnes, y compris pour les enfants à partir de l’âge de 6 mois. Selon l’Inserm (Institut National de la santé et de la recherche médicale), le but de santé publique est d’atteindre une couverture vaccinale d’au moins 75% dans tous les groupes à risques. L’Assurance maladie prend en charge le vaccin contre la grippe saisonnière à 100% pour :
les personnes âgées de 65 ans et plus, les personnes atteintes de certaines maladies chroniques, les femmes enceintes, les personnes obèses, l’entourage familial de nourrissons de moins de 6 mois qui présentent des facteurs de risque important, les personnes qui séjournent dans un établissement de soins et dans un établissement médico-social d’hébergement, certains professionnels de santé.

Pour les personnes ne faisant pas l’objet de recommandation particulière et qui sont désireuses de se faire vacciner, le vaccin est remboursé au taux habituel.

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

6 réponses pour “La campagne de vaccination contre la grippe est lancée”

  1. J aime bien le ” à priori ” 😉

Réagir à cet article

retour haut de page
654 rq / 1,651 sec