Grippe saisonnière : face à la circulation active du virus, la campagne de vaccination prolongée

La campagne de vaccination contre la grippe est prolongée jusqu'au 28 février, a annoncé mardi la direction générale de la santé (DGS). Grippe saisonnière : face à la circulation active du virus, la campagne de vaccination prolongée

Selon les dernières données disponibles de Santé publique France, l'activité grippale était en augmentation dans la majorité des régions fin décembre. La DGS a donc prolongé la campagne de vaccination. 

Après l'Occitane et l'Ile-de-France, la région Auvergne-Rhône-Alpes est passée en phase épidémique et la Normandie et la Bourgogne-Franche-Comté en phase pré-épidémique fin décembre. 

Aussi, selon Santé publique France, le taux de consultations pour syndrome grippal est en nette augmentation, essentiellement porté par les moins de 5 ans mais également en hausse chez les 5-14 ans et les 15-64 ans. 

La part d'hospitalisation pour grippe ou syndrome grippal parmi toutes les hospitalisations est aussi en augmentation de 15% par rapport à la dernière semaine de décembre. La part des moins de 15 ans dans ces indicateurs reste élevée mais est en diminution au profit des adultes, particulièrement les 65 ans et plus. 

Depuis le 4 octobre 2021, 53 cas de cas graves de grippe ont été signalés, dont 25 cas concernaient des enfants de moins de 15 ans (49%), proportion plus élevée que lors des saisons précédentes. 

Appel à la vaccination

"Afin de lutter efficacement contre la transmission de tous les virus, y compris celui de la grippe, ou encore celui de la Covid-19, il est nécessaire de se vacciner et de continuer à appliquer les gestes barrières", font savoir le ministère des solidarités et de la santé, de l'Assurance Maladie et de Santé publique France, dans un communiqué commun. 


La demande est encore plus appuyée pour les soignants. Dans son bulletin grippe diffusé mercredi, Santé publique France indique que la couverture vaccinale contre la grippe saisonnière chez les personnes à risque de forme grave et les professionnels de santé était "à un niveau insuffisant" fin novembre 2021. 

En outre, selon des données arrêtées au 1er décembre 2021, la couverture vaccinale chez les professionnels en établissements de santé et des professionnels et résidents en établissements sociaux et médico-sociaux (ESMS) était estimés à 14,4%. 

"Cette couverture vaccinale est très inférieure à celle estimée lors de la saison 2018-2019 (35%)", déplore Santé publique France. Néanmoins, précise SPF, "les estimations des couvertures vaccinales grippe peuvent être sous-estimées, certains établissements de santé ayant signalé ne pas disposer des informations de vaccination grippe en temps réel en cours de campagne de vaccination."

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
296 rq / 37,042 sec