Narcolepsie liée aux vaccins H1N1 : des victimes indemnisées

Trois cas de narcolepsie imputables à la vaccination contre la grippe A (H1N1) ont été indemnisés à hauteur d'environ 600 000 euros par l'Office national d'indemnisation des accidents médicaux (Oniam). 

Narcolepsie liée aux vaccins H1N1 : des victimes indemniséesTrois victimes ont été indemnisés à hauteur de 625 000 euros, 600 000 euros et 560 000 euros respectivement,  a indiqué le directeur Erik Rance, le directeur de l'Oniam à  l'Agence de presse APM. Ce sont les sommes les plus importantes versées jusqu'ici par l'Oniam à des victimes du vaccin contre la grippe A (H1N1) utilisé dans le cadre de la campagne menée l'hiver 2009-2010. Les enfants touchés, nécessitent actuellement  l'intervention d'un aidant plusieurs heures par jour.

"L'existence d'un sur-risque d'apparition d'une narcolepsie dans les suites d'une vaccination contre la grippe A (H1N1) est scientifiquement documentée" rappelle l'APM.

Sur les 57 dossiers reçus par l'Oniam, 18 offres d'indemnisations ont été effectuées à ce jour. Dix sont des offres d'indemnisation partielle, et concernent "des enfants ou des jeunes mineurs dont l'état de santé n'est pas encore consolidé, leurs versements seront donc complétés ultérieurement" a expliqué Erik Rance.  8 sont des offres d'indemnisation définitive.

Sur les 57 dossiers, 9 ont aussi déjà été rejetés, en raison d'un délai trop long entre la vaccination et l'apparition de la narcolepsie. Le reste des dossiers est en cours d'instruction, et l'Oniam prévoit d'effectuer une trentaine d'offres cette année.


61 cas sur 5 700 000 personnes vaccinées

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) avait fait état, en septembre 2013 de 61 cas de narcolepsie chez des personnes vaccinées par 3 vaccins en cause (Pandemrix de GlaxosmithKline et Panenza ainsi qu'un autre vaccin dont le nom de spécialité n'avait pas été identifié).

Rédaction ActuSoins (avec APM et Le quotidien du médecin)

Qu'est ce que la narcolepsie? 

La narcolepsie-cataplexie, également appelée maladie de Gélineau est une maladie du sommeil invalidante qui touche le jeune adulte. Elle se caractérise dans sa forme complète par des accès de sommeil dans la journée, des brusques relâchements du tonus musculaire sans perte de conscience (attaques de cataplexie) qui peuvent s'associer à des hallucinations et des paralysies du sommeil.

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “Narcolepsie liée aux vaccins H1N1 : des victimes indemnisées”

Réagir à cet article

retour haut de page
614 rq / 1,431 sec