Un institut de formation en soins infirmiers de trop à Nancy ?

| 10 733 vues | | mots clefs : , , , , , 210 réactions

L'un des trois IFSI de Nancy ne survivra pas au prochain « schéma régional de formation ». Celui de Brabois semble le plus menacé, relate l'Est Républicain.

©Creative Commons Wikipedia. Façade de l'hôpital d'adultes de Brabois

©Creative Commons Wikipedia.
Façade de l'hôpital d'adultes de Brabois

« Le concours d'entrée du mois de mars est supprimé », constate Agathe Parola, présidente de l'ASSEBSI l'association étudiante de l'institut qui se mobilise pour empêcher la fermeture de son école avec le soutien de la CFDT et du conseil de surveillance du CHU, présidé par Laurent Hénart,

La raison : « Une situation de l'emploi tendu pour les infirmières en Lorraine ». Depuis deux-trois ans, certaines se retrouveraient au chômage en quittant l'IFSI.

(...) Pour la vice-présidente déléguée à la formation, Laurence Demonet, réduire la voilure est une nécessité. « Nous avons doublé la capacité de formation ces dix dernières années. Elle est de 1 400 en Lorraine et 320 sur le bassin de Nancy », explique l'élue au quotidien. Compte tenu de « la situation démographique », « après étude approfondie des besoins » et « en concertation avec l'ARS », il faudrait la réduire de « 12 % ».

Et s'il est vrai que la fermeture de l'IFSI de Brabois « qui forme 75 infirmières par an, contre 160 rue Lionnois, 85 au CPN de Laxou » a bien été envisagée, le choix définitif ne serait pas encore arrêté.

(...) Les étudiants et la CFDT qui préparent une manifestation mardi 3 mars place Stanislas (à Nancy) ne manquent pas d'arguments pour « sauver Brabois » :  la proximité des médecins formateurs et l'accès au matériel pédagogique de la fac de médecine dont le mannequin du centre de simulation, la création d'un plateau technique à Brabois dans la perspective du Pôle Santé 2017 et la possibilité pour les élèves infirmières de se loger sur place à très bas prix, selon l'Est Républicain

Rédaction ActuSoins, avec l'Est Républicain

Pour aller plus loin : les formations pour les infirmiers de nos partenaires

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

210 réponses pour “Un institut de formation en soins infirmiers de trop à Nancy ?”

  1. mclove dit :

    Arrétons de nous voiler la face , oui il va falloir supprimer des IFSI , car du personnel qualifié coute cher ( et que le privé veut réduire les couts de production!!!), parceque la fonction publique hospitalière va disparaitre ,parce que les infirmières sont incapables de s’organiser pour défendre leur métier , parceque faire cohabiter le système universitaire et les IFSI ça coute trop cher : toutes ces explications et il doit encore y en avoir d’autres sont hélas les maux dont souffrent la france mais auquel personne n’ose se colleter (n’est ce pas Marisol)et puis moins on se soignera , plus la sécurité sociale retrouvera des couleurs , d’abord sur la prtie maladie et par vois de conséquences sur la branche retaite .A méditer

  2. Je travaille au chu de nancy et à l interieur meme c est galere, on supprime une ide par jour, difficultés a muter a l interieur du chu.. (mon service ne me plait pas mais obligee d y rester car plus de mutation possible)
    J ai eu la chance de faire partie des 25 pris sur deja au moins 100 de mon ifsi .. depuis cette annee 2012 .. bcp de nouveaux diplômés sont embauchés en cdd pr faire bouche trou.
    Il y a de nombreuses personnes que je connais qui cumule ccd intérim et chômage sur la lorraine en general.. le monde de la santé va mal..
    Je m accroche dur a mon cdi mais l hopital va tellement mal que j ai envie de le quitter quand meme ..

  3. Audrey Blaise dit :

    Je vis à Nancy, je suis IDE depuis plus de 10 ans, et entre 2 CDD je cumule chômage et intérim. Alors cette fermeture ne m’étonne pas, et tous les professionnels autour de moi partagent cet avis. Notre CHU va mal, plus d’embauches, et les établissements privés ne peuvent pas absorber tous les contrats potentiels.

  4. Faut voir dans la région Nord pas de calais, des ide au chômage et trop d’ifsi!…

  5. Dans mon ifsi dernière promo diplômée tous on trouvait un poste après c comme partout on a pas un cdi direct sinon ça se saurait

  6. No Minouche dit :

    Il est temps de faire qqch et d autres régions devraient suivre l’exemple!

  7. En Champagne/Ardennes, beaucoup ne trouvent pas de poste fixe.

  8. C’est triste, les infirmières sont surchargées de travail, mais on n’embauche pas pour ça, ou bien si du personnel espagnol moins cher je suis a la frontière.
    Mais qui cela inquiète ? pas les politiques en tout cas, eux s’ ils sont malades il y aura toujours du personnel au petit soin.

  9. Pfffffffffffffffff, si notre ministre arrêtait de faire des conneries, et si le gouvernement faisait des choses intelligente des potes ide/as serait créés et on arrêterait de galerer au boulot et les prises en charge serait top sans qu’on soit tous au bord du burn out ! Putain que ça m’énerve !

  10. Merci le gouvernement… Et arrêtez toute de vous installer en libéral ! Car Ca sature aussi!

  11. Ils devraient en fermer aussi dans le nord …

  12. Et nous dans le berry on galère pour en trouver pour travailler en EHPAD

  13. Ha bon pourtant on manque cruellement de personnel, quand on voit le taf que l’on à dans ce métier ;(

  14. grotesque jamais chomage infirmiere

  15. Angela Lala dit :

    Je viens d’être stagiairisee dans l’hôpital où je travaille alors que je suis diplômée depuis juillet 2012. Et c’est de l’ordre exceptionnel car jai des collègues de promo qui n’ont pas encore signés …. Très précaire de nos jours le métier d’infirmière …

  16. Et quand est ce qu’ils vont décider de serrer le numerus clausus en fonction de la réalité du terrain … Il faut revoir tous les numerus au concours de chaque école … 165 inf tous les an juste sur une école de Nancy ! Pour combien de postes ? …..

  17. Vaness Gardan dit :

    Et yen aura d’autres a disparaître. ..

  18. Ade Line dit :

    Ide depuis bientot 3ans… Je n ai qu un poste a 60% faute de mieux …

  19. Sarah Ericka dit :

    C’est pas qu’il ny a pas de poste c’est qu’il ny a “pas d argent” pour nous payer et jpense pas que fermer une école va changer quelque chose…

  20. Il n’y a pas trop d’IDE, il n’y a pas assez d’argent nuance. Et c’est le cas dans tous les secteurs, droit, immobilier, commerce, industrie, etc. Aucuns secteurs ne recrute. Signée une reconversion professionnelle future IDE mouhaha!

  21. Ce n’est pas exlusivement le nombre d’IDE qui fait la qualité du soin prodigué aux patients bien que l’effectif pourrait être discuté, or les décrets sont les décrets. Après, former pour offrir une voie de garage me paraît impertinent, je pense que cela a un coût et que jeter l’argent par les fenêtres, cette bonne tradition française, doit trouver une fin. Cela dit, oui il y a un besoin d’infirmier(e)s, mais douées de compétences cliniques et pas des administratrices de soins purement techniques, donc fermer les vannes et être davantage restrictif me paraît cohérent pour offrir à un moindre effectif une qualité de formation pour le rendre plus compétent

  22. Sandrine Besch Dilly: exactement pareil. Adorer son métier et devoir envisager une reconversion car presque plus espoir d avoir un CDI et ba… C est bien triste 🙁

  23. AS depuis 2009 je travaille sans interruption en enchaînant des CDD. Pas moyens de dégoter un CDI. A priori les AS sont vouées à ne faire que du remplacement de personnel

  24. Je suis medecin. J’ai 15 ans de carrière et je ne le souviens pas avoir un jour travaillé dans un etablissement sans être en sous effectif. j’ai toujours galeré. Mais au moins on garde notre importance. Les médecins ont compris que c’est soit la pénurie médicale mais un statut un peu sauvegardé, soit l’arrivée massive de médecins et le debut de leur precarisation…

    • Rika Mat dit :

      En tant que médecin, votre voix a certainement plus de poids que la notre infirmiers. C’est ce que je perçois en tout cas malheureusement. On ne se soucis pas de nos problématiques au quotidien, sans parler de notre reconnaissance salariale. C’est difficile d’exercer aujourd’hui. Malgré tout j’aime mon métier même si j’aimerai le pratiquer dans d’autres conditions.

    • Rika Mat dit :

      En tant que médecin, votre voix a certainement plus de poids que la notre infirmiers. C’est ce que je perçois en tout cas malheureusement. On ne se soucis pas de nos problématiques au quotidien, sans parler de notre reconnaissance salariale. C’est difficile d’exercer aujourd’hui. Malgré tout j’aime mon métier même si j’aimerai le pratiquer dans d’autres conditions.

    • Cyril A-r dit :

      Les médecins sont mieux représenté dans le monde politique que nous…. Ils ont un lobby plus lourd sur les ministères et nous…. Rien lol. Et pour rajouter un plus, nous sommes tellement gentils et dociles que l’ on ne fait peur à personne.

    • Évidemment, un médecin coûte plus cher à remplacer qu’un (e) pauvre infirmier (e) ! :-s

    • Les infirmières ont été à l’origine de grands mouvements sociaux dans les années 90. A l’époque les représentations syndicales ont fait porter les revendications principalement sur la charge de travail au lieu de voir aussi les revenus. Et pour répondre aux revendications les gouvernements ont ouvert les vannes des numerus closus et construit des ifsi partout. Super business. Ce fut une vraie trahison de la part des syndicats. Mais croyez bien que la même chose va se produire pour les médecins. Pour le moment ils défendent leur revenus au prix de durées de travail catastrophiques mais combien de temps pourront ils tenir? On voit très bien le bloc se fissurer. Certains spécialistes peuvent gagner jusqu’à trois fois le revenu des généralistes. En face ils ont mis le ver de la discorde dans le fruit.

  25. Label Isa dit :

    Tout à fait pour. A quoi bon former vu que l’on galère déjà à trouver un poste fixe. Marre des contrats kleenex!!!

  26. Meme en IFAP avec un nombre de place carrement plus restreint ( en général 15 par promo) c’est la galère alors en IFSI.. Ca ne m’étonne même pas !

  27. Le problème c’est que des qu’une femme est au chômage ils dise passé le diplôme AS ou IDE sa recrute tout le temps… Donc tout le monde veux faire parce que y’a que sa à faire et sa forme des personnes qui ne veulent par être dans ce milieux et ceux qui le veulent vraiment peuvent pas ….

  28. Comment peut on avoir trop de personnes au service des patients alors sur leur nombre ne cesse d augmenter ? Je ne vois que des structures en manque de personnel ou que j aille

  29. Michel Renard dit :

    impressionnant de savoir qu il y a du chômage dans notre profession

  30. Michel Renard dit :

    impressionnant de savoir qu il y a du chômage dans notre profession

  31. Avant de supprimer les ifsi limiter déjà les place aux entrée !! O mieu de faites des promo a 100 étudiant passer faite en rentrer que la Moitier comme il y a plusieur année

  32. Avant de supprimer les ifsi limiter déjà les place aux entrée !! O mieu de faites des promo a 100 étudiant passer faite en rentrer que la Moitier comme il y a plusieur année

  33. Pas trop tôt !
    Combien de jeunes DE sans travail ?

  34. Peter Chus dit :

    C’est la décision la plus cohérente selon moi. Trois IFSI sur une seule ville c’est beaucoup. D’autant plus que les locaux sont vraiment vétustes. Au delà de la fermeture et des décisions prises par l’ARS et le CR, il convient également de considérer la qualité de vie et de travail qu’un IFSI doit être en mesure de proposer à ses étudiants (je ne remets bien sûr pas en question des compétences des cadres formateurs qui y exercent). Dans tous les cas, il faut se rendre à l’évidence : les restructurations et coupes salariales sont telles dans les établissements de santé qu’il n’est ni raisonnable, ni éthique de former des étudiants en leur laissant miroiter un poste qu’ils n’auront pas !

  35. Sophie Marin dit :

    Manque d’infirmières mais pas de budgets….. Celles en postes on leur demande toujours plus…..et dans toujours plus de qualité des soins de chartes en tous genres jusqu’à faire perdre le sens du soin, conflit de valeurs, prises de risques, jusqu’à l’épuisement professionnel. …c mon sujet de TFE….Cet année. …je suis pas pessimiste mais réaliste j’espère ne pas avoir a changer de carrière car je l’aime ce métier !!! mais pas en faisant n’importe quoi….(j’étais aide soignante depuis 12 ans.)

  36. Lyès WeCan dit :

    Le problème c’est pas le trop plein de jeunes diplômées c’est le manque de structures de soins. Situation qui arrange bien le patronnat au passage puisqu’ils ont desormais la main mise pour proposer des contrats précaires et sous payés…

  37. Hugo Perlutti dit :

    Les gens qui croient qu en fermant des ifsi ca ouvre des postes ou que ca permet a plus de gens d avoir du taf se leurrent totalement… Le pblm c est qu il faut creer des emplois ou alors faut m expliquer que le besoin en ide a diminué. c est marrant vu la galère pr etre encadré correctement en stage j avais plutôt l impression qu il manquait des collegues et puis c est pas comme si le vieillissement de la population posait la question d avoir encore plus de soignants… Et ceux qui disent qu il faut se reorienter je veux bien que vous me donniez un filon ou il y a du taf.

  38. Qu’on ne commence pas à dire que nous sommes trop d’IDE parce que certains d’entre nous sont au chômage !
    Vous savez tous mieux que quiconque combien les services hospitaliers manquent de personnel ! Il n’est pas normal qu’une IDE doive gérer seule les soins infirmiers de 50 patients.

    Il n’y a pas trop de main d’œuvre. Il y a trop de coupes budgétaires dans le personnel ! On met des IDE au chômage, on augmente chaque jour le risque pour les français (mais comme ce sera l’IDE la responsable en cas de pépin, tout le monde s’en tape). Et pour couronner le tout, notre ministre Marisol Touraine n’en a rien à foutre des IDE. Pour rappel, toujours pas un mot depuis les agressions et meurtre de nos collègues IDEL l’an passé !!!

    Le problème n’est pas dans le nombre de nos étudiants. Il est dans la gestion de la santé, qui fait des économies de bouts de chandelles pour avoir un budget “correct” durant un quinquennat, au lieu de réfléchir sur 30-40 ans: injecter le double de l’argent au lieu de la moitié, et vous aurez le triple d’économies au bout.

    Mais reflechir au delà d’un quinquennat, personne n’en veut.

    • Oh ben non Stephane, elle en a pas rien à foutre des IDE Marisol voyons! La preuve en est donnée par sa volonté de continuer de ne pas replacer un départ à la retraite sur 2 pour 2015 dans le public…. Vous voyez bien à quel point elle se soucie du “petit personnel”! C’est évident depuis longtemps quand même au vu de son mutisme constant à l’égard de notre profession et de ses difficultés…

  39. Gotch Deroeux dit :

    Normal. L état a voulu “former” sans embaucher. Et encore former est un bien grand mot. Faut voir le niveau actuel des nouveaux diplômés. Faudra pas être malade dans qq années

  40. Fermeture pour cause de chômage et ds les services on croule sous le taf… Y’aurai pas un hic….

  41. Il faudrait surtout que les établissements arrêtent de faire tourner les services en sous effectif. Lorsqu’on manquait d’infirmière il n’y avait pas le choix, mais comme ils ont vu que ca n’empêchait pas les établissements de tourner, ils n’ont pas embauché quand il y a eu du monde. Conclusion, des infirmières se sont ruinée la santé et leur vie familliale pour aider leurs établissements quand ils étaient dans la panade, et aujourd’hui ce sont elles et leur relève qui le paient….

  42. Esther Heslot dit :

    Au lieu de fermer un ifsi, ils pourraient reduirent le nbre de places sur tous les autres ifsi…

  43. Gaelle Wenzel dit :

    Ils n’ont qu’à augmenter le nombre de personnel dans les services car trop peu pour beaucoup de patients!!! Et réduire le nombre de cadre sous cadre sous directeur!!!! Un métier qui me tenait a cœur mais me dégoute de jour en jour !!!!

  44. Et si on diminuait tous les politiques au lieu de fermer des écoles ….

  45. Contre, retraite plus tôt pour permettre embauches

  46. Personellement je ne crois pas aux ” IDE au chomage “.il suffit de faire un tour sur les différents sites spécialisés dans le recrutement des paramédicaux.il y a beaucoup de demandes…juste on a aujourd’hui moins le choix.beaucoup de demande en maison de retraite, SSR, convalescence mais moins dans les services plus techniques comme la réa, USIC et urgences.

  47. Ingrid Joyeau dit :

    J’en pense que ça craint !!!!

  48. Marie Dorard dit :

    Les as elle coûte moins cher !!! Moi j’étais bien sur mon poste où je remplacer 2 ide en arret..

  49. Je suis sortie de cet ifsi il y a un an, et effectivement , à moins d être très mobile, il est très difficile dans la région de trouver un emploi d ide. Mais pourquoi fermer? Une des trois école a un effectif annuel de quasi 160 IDE, pourquoi ne pas diminuer le nombre de place et assurer un suivi de formation correct et plus personnalisé. Avancer le chômage ide n est peut être qu un leurre pour cacher des bâtiments vétustes, hors normes parfois, pour diminuer les coûts de formation encore au détriment de l étudiant. Et dans quelques années, quand on manquera de nouveau d infirmières, on fera quoi?

  50. En bretagne, le nombre d’étudiants sortants d’ifsi est clairement supérieur au nombre de poste… beaucoup doivent changer de région pour exercer. Et ceux qui ne sont pas mobiles galèrent.,. Fermer des ifsi n’impacte en rien la prise en charge des patients mais rendra l’arrivée dans le monde du travail plus sereine…comme il y a quelques années…. il faudra juste penser a anticiper les nouveaux besoins en reouvrant des places d’ifsi en temps voulu…

  51. Vero Bellec dit :

    et ben il est temps d’arrêter de fabriquer des chomeuses!!!

  52. Fred Magny dit :

    Il faut moins former d’IDE sinon le manque de travail infirmier va permettre aux patrons de nous mettre la pression. Nous avions la chance d’avoir une profession un peu protégée car les hosto et cliniques avaient du mal à recruter, si ce n’est plus le cas, les salaires dans le privé vont descendre, les conditions de travail vont se détériorer et quand on se plaindra on nous répondra si t’es pas content laisse ta place à un IDE chômeur. En + baisser le nombre d’étudiants infirmiers permettra de mieux les former en leur permettant d’accéder à un meilleur panel de terrains de stage. Parfois en stage il y a 3, 4, ou 5 étudiants en même temps, croyez vous qu’ils sont bien encadrés?? L’ordre des infirmiers ne devrait-il pas s’occuper de ce problème? Il sert à quoi?

  53. Ça fait rien,on fera appel aux i d e européennes , ou autres…..

  54. Tellement peu de postes que des IDE acceptent des postes AS pour pouvoir bosser ..

  55. Il manque des ide dans les hôpitaux et autres… mais on veut plus en embaucher, on galère trop en ce moment ( enfin surtout nos patients !)

  56. De pire en pire les conneries de nos gouvernants

  57. Léon Loncin dit :

    Scandaleux alors que tant de malades attendent d’être bien soignés … Organiser une pénurie de personnel (normes dépassées certainement comme chez nous en Belgique ?) … Mais que veut-on ?

  58. Nathalie Benard Brisbois Martellucci t as vu!!!

  59. Stop on arrête si tous le monde arrêtait de vouloir aller bosser au même endroit aussi … allez plutôt dans les déserts medicaux tel que la Creuse

  60. FERMER LES IFSI , TOUS LES POSTES SONT POURVUS ! MERCI POUR CETTE VISION A SI COURTE VUE !!!!!!!! CHOMAGE ASSURE !

  61. Déjà diminuons le n’arrive de promo par an !!

  62. Trop d’ IDE , quasi zéro poste à pourvoir , quand on est encore jeune , mieux vaut se réorienter . Après 50 ans on est plus qu’usées ,démolies ! Un leurre de faire croire à un métier d’avenir complètement bouché , payé des queues de cerises pour une reconnaissance zéro par le patronnat . Il est bel et bien terminé le temps des religieuses à cornettes !

  63. Louis Rault dit :

    Si le concours etc.. était moins compliqué..Plus on complique les choses moins la France ira mieux. .

  64. Comme dit plus haut, le problème n’est pas le besoin, puisqu’on manque cruellement de personnel pour travailler correctement et dignement. Le budget n’est pas la. C’est bien triste tout ça !

  65. Julien Reb dit :

    Cette fermeture est raisonnable. Il devient difficile de trouver un emploi en CDI sur Nancy. On forme trop de jeunes dans les instituts et les services continuent à taper sur les effectifs. Le métier se précarise et de nombreux jeunes quittent la profession. A méditer !

  66. Pareil chez les sages femmes….les jeunes diplômées galèrent a trouver des postes…il faut d abord réduire les promos….

  67. Jean Baptiste dit :

    Bien évidemment .. Il faut ce qu’il faut, à quoi bon former pour se retrouver finalement au chômage ou alors enchaîner les CDD dans des postes qui ne nous correspondent pas etc .. On réduit le numerus clausus quelques années et ce ne sera pas plus mal. Des promos de 50 ce serait bien suffisant ..

  68. Certainement pas le nombre des INFIRMIÈRES est largement insuffisant. Les cliniques privées et le CHU de NANCY en nombre très en dessous de ce que la LOI exige

  69. Il.ne manque pas d IDE dans la population, mais dans les hôpitaux si ! Et y a surtout pas d argent pour en embaucher

  70. Tout à fais d’accord, il n’y a plus de postes à pourvoir, trop de ide sur le marché et donc des contrats précaires

  71. Fares Rafaoui dit :

    Je suis pour la réduction de l effectif mais nn pas la fermeture car la santé a besoin des infirmiers !!

  72. Aurore Duchet dit :

    C n’importe quoi de fermer une structure ou qui a besoin de personnel

    • Oui mais il n y a plus d argent pour payer le personnel. Alors former pour rester sans emploi ? Pensez vous que cela soit une bonne idée ? Dans mon département un hôpital prête des infirmiers dans un autre hôpital car celui ci est en déficit financier…

  73. Pas vraiment étonnant… Ca n’embauche pas en lorraine, 17 IFSI sur la région, 3 à Nancy, 2 à Metz… Faut arrêter de vouloir former à tout prix…

  74. Lili War dit :

    Enfin !!! il devrait faire de même dans le nord pas de calais nous concentrons 21 écoles, rien que ca !!!

  75. mais il y aura toujours de l’argent pour payer les politiques qui foutent rien: les infirmières , à l’hôpital, sont obligées de courir par manque de personnel

  76. Il serait temps, suis de 2012 et comme déjà dit on jongle entre chômage et remplacements…..plus de stagiairisation dans le public et on vire des contractuels et le privé n’est guère mieux avec des gels de postes…Bonjour l’avenir, si j’avais su…..

  77. Eric Arassus dit :

    Quand arrêterez vous de dire école ??

  78. Quelques temps après que je sois sortie diplômée d’une de ces 3 écoles ils parlaient déjà de les “centraliser” en une seule….il y a 10 ans….

  79. Il faudrait deja arrête de remplacer nos postes par des postes d’AS c’est ce qui se pratique dans mon établissement

  80. Pas étonnant … Quand la réalité fait surface .. Région Nord Pas De Calais c’est archi bouché … Limite il devrait avoir un nombre limité dans les écoles par rapport aux postes à pourvoir .. Si seulement !

    • Julie Marley dit :

      Malheureusement plusieurs version perso je suis du nord pas de calais pas diplôme je compte passer le concours … Et on le dit qu’il sont en sous effectif pas assez de diplômé que croire…

    • Oui, les sévices sont en sous effectifs. Partout ou presque. Mais dans tous les cas, pas les moyens pour embaucher. Donc c’est bouché.

    • Julie Marley peut être que d’ici 3-4 ça se débloquera mais je n’y crois pas trop .. Je suis diplômée de 2012 et j’ai vraiment galère pour trouver j’ai occupé mon premier poste en mars 2013 .. 6 mois à rester inactif avant de trouver .. Et bien sur des CDD .. Ils promettent l’embauche .. Puis un beau jour 1 an et demi après ils te disent que vu que tu es sur le poste vacants .. Une titulaire aide soignante qui est partie en école d’ide revient en juillet et prendra ton poste .. Oui parce qu’ils ont l’obligation de les replacer .. Et puis après c’est re partie pour la galère pour trouver du boulot .. A ce jour, j’ai retrouvé mais le chemin a été semé d’embûches notamment en voulant restant dans le NPDC ..

    • Diplômée depuis juillet j’ai fais un contrat d’une semaine et une de 3 jours j’habite dans le nord pas de calais j’ai bac +3 et je m’en vais bosser a macdo pour vous dire !!

    • Julie Marley dit :

      Comme quoi se qui es mission local et pôle emplois ne renseigne pas beaucoup moi c’est eux qui mon dit cela, soit disant beaucoup recherche il n’y en a pas assez, après personnellement après avoir fait des stages avec des IDE libéral elle mon dit que désormais se serais plus en libéral que structure qui faudra se dirige.. A voir, mes malheureusement on ne vois personne dire les même choses, on ne c’est plus quoi croire non plus du a cela :-/

    • Avant de passer en libéral il y a la case structure a passer minimum 3 ans d exercice pour cumuler les heures obligatoires pour la CPAM. Seulement en libéral tu ne peux plus t installer comme tu veux car tu as des bassins de vie sur doté… de la demande il y en a mais 3 a 4 jours par mois en tant qu’infirmiere libérale remplaçante. Il te faut donc cumuler deux voir trois cabinets pour avoir un salaire correct. Même dans le libéral cela devient compliqué. Je suis infirmière depuis 2011 diplômée du pas de calais je me suis exilée dans le sud de la France. Aujourd’hui des filles de ma promo sont toujours sans emplois…

  81. Laura , tiens tiens, on en parlait pas l’autre jr ?

  82. Pareil en 1997, on a fermé des IFSI pour doubler les capacités de certains 2 ans plus tard!!!

  83. Chantal Bld dit :

    De partout ,il y a pénurie d’infirmières et on veut fermer des écoles ? Mais où vat’on dans ce pays !!

  84. Cyril A-r dit :

    Réduire le nombre pour augmenter la qualité

  85. Cyril A-r dit :

    Trop d école au vue des postes….

  86. et l’été certains hôpitaux fermeront des lits faute de personnel !!!

  87. Mélanie Kr dit :

    Jsuis pour.. Dans le nord pas de calais il y a 10 écoles! Bcp trop. Les cv pleuvent sur les bureaux et aucune embauche.. Même les cdd se font de plus en plus rare et ça fait des années que ca dure.
    Après effectivement, diminuer considérablement les effectifs au lieu de fermer les.écoles permettraient sans doute une meilleure formation vu qu’il y aurait un meilleur suivi individuel..

  88. Cest sur le chu n’embauche que très très peu de ses ide fraîchement formées.

  89. Sandra Hugues dit :

    Tu m étonnes on a augmenté les places alors que l âge de la retraite a augmenté N importe quoi ??

  90. Je valide…trop d’ifsi et plus d’embauche à un moment donné faut arrêter le massacre :-/

  91. Mais ils sont très cons … Il fallait réduite les effectifs !!!! Toujours pareil personne ne réfléchit !

  92. Anne Marsac dit :

    le plus triste c’est qu’il n’y a pas trop d’ide, bien au contraire mais plus de finances pour les payer !

  93. Ce métier n attire plus
    Ça se comprend par les contraintes et la non reconnaissance

  94. Ça fait 5 ans que ça dure, des diplômés de 2011 galèrent encore de cdd en cdd… Il y a de plus en plus d IDE inscrites au pôle emploi!! Il serait temps que le ministère s en rende compte!!!

  95. Cédric Daldc dit :

    ça tombe bien…les services ne sont enfin plus surchargés de travail….

Réagir à cet article

retour haut de page
911 rq / 3,366 sec