Les étudiants en soins infirmiers et aides-soignants moins nombreux pour la deuxième année consécutive

Les effectifs inscrits pour les formations d'infirmier et d'aide-soignant diminuent pour la deuxième année consécutive en 2018, indique la Drees

Les étudiants en soins infirmiers et aides-soignants moins nombreux pour la deuxième année consécutiveSelon les données de la Drees, en 2018, 1299 formations aux "professions de santé non médicales et à la profession de sage-femme"  étaient en activité (soit 16 de plus qu'en 2016). 971 appartenaient au secteur public, 311 au privé à but non lucratif et 17 au privé "d'un autre type". 

Parmi elles, 324 préparaient au diplôme d'Etat d'infirmier, et 484 au diplôme d'Etat d'aide-soignant.

En 2018, 156 850 personnes étaient inscrites dans une formation de la santé non médicale ou dans une formation sage-femme, un nombre "globalement stable par rapport à 2016 et 2017"

Parmi les inscrits de 2018, 57% suivaient une formation d'infirmier et 17% une formation d'aide-soignant, tous les deux en léger recul (respectivement 59% étaient inscrits dans une formation d'infirmier diplôme d'Etat et 18% dans une formation d'aide-soignant en 2016). Les effectifs d'inscrits dans l'une de ces deux formations diminuent ainsi pour la deuxième année consécutive (respectivement -3% et -6%). 


Plus de quatre étudiants inscrits en formation de santé sur cinq sont des femmes

Si la collecte des données agrégées par la formation est réalisée chaque année, celle des données individuelles auprès des étudiants est passée en 2018 à un rythme quadriennal. Les données les plus récentes portent donc sur l'année 2017. 

En 2017, sur le champ des formations dite de "base" (ensemble des formations à l'exception des formation de puéricultrices, d'infirmiers anesthésistes, d'infirmiers de bloc opératoire et de cadre de santé requérant déjà un diplôme), 83% des étudiants inscrits dans un établissement formant à une profession de santé non médicale ou à la profession de sage-femme étaient des femmes, précise la DREES.

Bac et bac + 

A l'entrée dans les formations "de base", 66% des nouveaux inscrits disposaient d'un baccalauréat ou d'une équivalence, et 12% d'un diplôme supérieur ou égal à l'entrée en formation. 

De plus 72% des étudiants en formation de base étaient âgés de 25 ans ou moins. Un quart des inscrits étaient au préalable en emploi, 8% se déclaraient au chômage, et 60% étaient étudiants ou en formation sanitaire. 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
632 rq / 3,834 sec