Améliorer les conditions de travail à l’hôpital : 50 propositions de la CFDT

| 14 209 vues | | mots clefs : , 11 réactions

Il y a un an, la CFDT Santé-Sociaux menait une vaste enquête sur les conditions de travail dans la fonction publique hospitalière. Aujourd’hui, la fédération formule 50 propositions pour améliorer la vie au travail des agents.

Améliorer les conditions de travail à l’hôpital : 50 propositions de la CFDT

Conférence de presse de la CFDT Santé-Sociaux - © CFDT

« Les conditions de travail telles qu’elles sont décrites par les professionnels ne sont plus tolérables. L’hôpital a pour fonction de soigner et guérir : il devrait être le lieu exemplaire d’une forme de qualité de vie au travail » s’insurge Nathalie Canieux, secrétaire générale de la CFDT-Santé Sociaux.

Le syndicat estime que la problématique des conditions de travail a disparu dans les hôpitaux. « Cela doit redevenir un sujet de discussion. Cette question doit être évoquée à chaque nouveau projet dans un établissement ».

La CFDT propose donc 50 solutions basées sur une enquête menée en 2011 auprès de 56.000 agents de la fonction publique hospitalière.

Pour 71% des soignants, travail ne rime pas avec santé


38.455 soignants (dont 13 748 infirmiers) avaient répondu l’an dernier au questionnaire de la CFDT-Santé Sociaux. Le résultat était plutôt inquiétant. 71% des personnes interrogées affirmaient que le travail avait un effet négatif sur leur santé. 41% d’entre elles se plaignaient de douleurs musculaires, tandis que 20% avouaient des problèmes de sommeil. L’ensemble des professionnels estimaient par ailleurs que les conditions de travail s’étaient dégradées ces cinq dernières années.

Embaucher n’est pas la seule solution

Face à ce constat, la CFDT préconise bien sûr des embauches. Mais cette solution n’est pas au cœur du rapport qu’elle a dévoilé à la presse jeudi 5 juillet. « Le problème des effectifs existe, mais il y a d’autres problèmes qui n’ont rien à voir avec le recrutement de nouveaux personnels » estime Nathalie Canieux. La CFDT propose d’agir sur quatre leviers :

-          revoir l’organisation interne des activités,

-          promouvoir la qualité de vie au travail,

-          réinventer le dialogue social dans les établissements,


-          rendre le management socialement responsable.

Ecouter les personnels, mieux organiser le travail

Concrètement, le syndicat préconise un panel de solutions qui mêle, entre autres, l’écoute du personnel, une meilleure organisation des équipes soignantes (notamment les relations avec les praticiens) et une meilleure des cadres de santé en matière de management (notamment sur la réglementation du temps de travail).

Il souhaite aussi que chaque établissement réalise une étude approfondie de sa situation sociale (causes réelles de l’absentéisme, causes de l’intensification du travail, répartition de la charge de travail entre les équipes, etc). L’objectif : connaître les causes des dysfonctionnements pour mieux les résoudre.

Côté embauches, il pointe aussi le manque de secrétaires médicales, qui pourraient décharger les infirmiers de nombreuses tâches administratives.

Une priorité face au ministère


Pour la CFDT, les conditions de travail à l’hôpital ne doivent pas être sacrifiées sur l’autel des restrictions budgétaires. « Une grande partie de nos propositions ne représentent pas un coût économique » assure Dominique Coiffard, secrétaire national. «Etablir des données sociales pour déterminer les causes réelles d’absentéisme, ça ne coûte rien et ça peut améliorer la vie des agents » explique-t-il.

Ce rapport a déjà été présenté mi-juin à la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) du ministère de la Santé. Il sera évoqué courant septembre avec la ministre, Marisol Touraine. « Ce dossier est une priorité. Le ministère peut s’approprier certaines de nos préconisations. On aimerait que certains éléments passent dans la loi » assure Nathalie Canieux, secrétaire générale de la CFDT-Santé Sociaux.

Amélie Cano

Pour aller plus loin :

L’intégralité du rapport est disponible en version PDF sur le site de la CFDT-Santé Sociaux : http://www.fed-cfdt-sante-sociaux.org/sites/default/files/sante-dgos_-_les_conditions_de_travail_-_juin_2012.pdf

Quelques pistes préconisées par le syndicat, parmi ses 50 propositions :

-          une réunion trimestrielle où chacun s’exprime en toute liberté

-          adapter les postes de travail en concertation avec les agents

-          adapter les secondes parties de carrière

-          supprimer l’activité libérale à l’hôpital

-          associer les personnels dans toutes les formes de réorganisations / restructurations

-          remettre les directions des soins au centre du système de soins

-          revaloriser l’indemnité forfaitaire de nuit

-          revaloriser les gardes et astreintes

-          remettre en place des pools de remplacement

-          négocier les règles régissant les relations entre praticiens et équipes

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

11 réponses pour “Améliorer les conditions de travail à l’hôpital : 50 propositions de la CFDT”

  1. soigneur41 dit :

    Il serait avant tout utile de s’intéresser au ratio infirmier / patient pour améliorer les conditions de travail et dispenser des soins de qualité

  2. coco dit :

    c est dans tout domaine le même soucis manque d effectif manque d argent bref pas d embauche ça devient plus que déprimant

  3. Elisabeth dit :

    Espérons que si l’on améliore les conditions de travail des IDE elles le feront retomber sur les patients , car je vs assure qu’être hospitalisé aujourd’hui ds le service publique c’est la galère ,c’est 1 IDE promo 86 qui parle.

  4. Nathalie dit :

    je crains malheureusement que les embauches ne soient pas a l’ordre du jour……au contraire..je pense que nous allons au devant de grandes difficultés dans le secteur de la santé…..un grand bon en arriere au niveau des conditions de travail!!!!les propositions du gouvernement n’étant pas en notre faveur…alors la souffrance au travail..est desormais notre « lot » quotidien….je reste tres pessimiste..

  5. Bruno dit :

    Y a pas que la CFDT qui fait des propositions, FO en fait depuis des années aussi !!!!

  6. Guylaine dit :

    mis a part les syndicats;ce que l’on veut:c’est l’amélioration par des embauchent déjà car ns ne pouvons tout faire en meme temps;de plus les patients deviennent de +en + exigents;apprendre le respect de cette profession et ++++++

  7. Nathalie dit :

    de bonnes pistes,mais celles la meme que l’on demande par le biais de nos instances a nos directeurs…qui ne nous entendent pas trop…..

  8. Isabelle dit :

    il est grand temps de s’y pencher!!

  9. Eric dit :

    Cfdt, a la niche !

  10. Mathieu dit :

    ça doit être une coïncidence, on a pas entendu la CFDT de l’ère Sarkozy et maintenant ils se réveillent… comme c’est bizarre…

  11. Mary dit :

    etablir un ratio patient infirmère raisonnable et affiché a l’entrée!

Réagir à cet article

retour haut de page
1174 rq / 8,555 sec