Nouvel avenant des infirmiers libéraux : Revalorisation et régulation

L'avenant n° 3 à la convention nationale des infirmiers a été publié au Journal Officiel. Il prévoit notamment la revalorisation de certains actes et l’augmentation de l’indemnité de déplacement, en contrepartie d'un renforcement de la régulation à l'installation des infirmiers libéraux.

 

Nouvel avenant des infirmiers libéraux : Revalorisation et régulationSigné par Convergence, la FNI, le SNIIL et l'ONSIL, l'arrêté portant approbation de l'avenant n°3 a été publié le 25 novembre au Journal Officiel.

Il prévoit notamment une valorisation des soins uniques cotés AMI 1 ou 1.5, par une majoration d'une valeur de 1.35 euros. Une majoration de 5 euros par passage est également prévue pour la prise en charge des patients en soins palliatifs ou nécessitant des pansements complexes.

L'indemnité forfaitaire de déplacement sera elle revalorisée, passant de 2.30 à 2.50 euros.

Béatrice Galvan, vice-présidente de l'ONSIL ne cache pas sa satisfaction :  "c'est la première fois qu'on reconnait réellement notre rôle propre, et dans le vocabulaire, et en matière de reconnaissance financière" se félicite-t-elle, soulignant "l'unité syndicale" durant ces négociations.

Contrepartie principale : le "rééquilibrage de l'offre globale de soins infirmiers au sein de chaque région"

Objectif pour l'Union nationale des caisses d'assurance maladie (UNCAM) : limiter voire stopper l'installation d'infirmiers libéraux dans les zones sur-dotées, tout en augmentant la densité d'offre de soins infirmiers dans les départements sous-dotés. Les mesures de régulation sont donc maintenues.

Dans les zones "sur dotées", l'accès au conventionnement ne peut intervenir "que si une autre infirmière cesse son activité définitivement dans la zone considérée".

A l'inverse, des mesures d'incitations sont prévues dans le cas ou une infirmière choisit de s'installer dans une zone dite "très sous dotée"

Ces mesures comportent notamment une aide a l’investissement de 3000 euros par an (matériel, véhicule...) ou une participation des caisses d'assurance maladie aux cotisations des allocations familiales.

L'Assurance Maladie met à disposition une carte de France interactive présentant le niveau de dotation en infirmiers libéraux, commune par commune.

Que pensez-vous de l'avenant n°3 à la convention infirmière ?

Résultats

Loading ... Loading ...

Rédaction ActuSoins

Pour aller plus loin :

Arrêté du 25 novembre 2011 portant approbation de l’avenant n° 3 à la convention nationale des infirmières et des infirmiers libéraux

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

26 réponses pour “Nouvel avenant des infirmiers libéraux : Revalorisation et régulation”

  1. laydack dit :

    Bon j’ai tout bien lu , en gros , revalorisation de l’IFD de 20 cts , et la MAU , et le machin pour soins palliatif, et pour les pst lourds et complexe, ca veut dire qu’on rajoutera 5 euros a tous les pst coté AMI4 ?
    Par contre c signé , c gentil , mais ca prend effet quand cette affaire ? Avant ou après les élections ? Si c avant j’irai voter pour un parti qui dissoudra l’ONI, si c’est après ….. je ferais la même chose !!!
    Faudrais pas croire qu’on vas nous acheter avec des clopinettes non plus !!!

  2. manu dit :

    On se fait entuber depuis des années (ifd, 2ème et 3ème soin etc …)

    et on devrait applaudir et se congratuler pour 20 cts parce que l’enveloppe est soit disant belle!

    Du grand n importe quoi …

    Les millions existent c’est leur répartitions qui est honteuse!

  3. Penin dit :

    Arnaud, la majoration de 1,35€ pour acte isolé ne s appliquera que pour les actes AMI1 ou 1,5, pas du tout pour l’exemple que tu donnes!!!!

  4. Anne dit :

    On finira par arriver a 1/4 de celle des toubibs..en avril 2012..si eux n’ont pas reussi a faire augmenter la leur d’un ou 2 euros d’ici la!!!! C’est la nomenclature qu’il faut renover au lieu de nous jeter quelques miettes pour nous faire taire avant les elections!!!

  5. arnaud dit :

    Arrêtez de pleurer!!!
    faites le calcul sur une année!
    L’Etat débloque quand même 200 millions d’euros pour nous avec cet avenant! et ce n’est pas rien en cette période…
    avec cette avancée,pas de déplacement pour moins de 7 euros,reconnaissance de notre rôle de coordination enfin rémunéré etc…
    par exemple: un pansement lourd et complexe actuellement côté AMI4 + dép=12,60+2,30=14,90 euros
    BIENTOT:AMI4=12,60
    +dép=2,50
    +coordination=5,00
    +acte isolé=1,35
    TOTAL=21,25 euros!!!!!! presque le coût d’une consultation médicale……..
    merci à la FNI pour cette négociation difficile

    • sauge dit :

      heu .. je comprends peut etre pas tout mais le texte dit :
      “les actes réalisés de façon unique à l’occasion d’une séance de soins au cabinet de l’infirmier ou au domicile du patient, cotés AMI 1 ou AMI 1.5, notamment les injections intramusculaires et souscutanées, les prélèvements par ponction intraveineuse, les parties signataires souhaitent créer une majoration appelée MAU, d’une valeur de 1,35 €.”
      un psmt lourd et complexe n’est pas un acte isolé mais un traitement en serie.. s’il est lourd et complexe il va pas être résolu en un seul passage.. donc la majo MAU de 1,35€ ne s’appliquera pas ..
      La MCI ,ou coordination, de 5 € ne s’appliquera quand à elle que pour les psmt d’escarre et de plaie chronique ou pour les patients en soins palliatifs.. dixit :
      “les parties signataires souhaitent reconnaître le rôle prépondérant de l’infirmière dans la prise en charge à domicile de ces patients, et proposent de créer une majoration spécifique, appelée MCI, d’une valeur de 5 €par passage de l’infirmière pour la prise en charge des patients en soins palliatifs et des patients nécessitant des pansements complexes pour les soins les plus lourds, notamment les escarres et les plaies
      chroniques.”
      bref par exemple le psmt de fistule que t’irrigues et que tu méches chez un patient qui sort d’hospit pour une pancréatite aigüe, lui tu le coteras toujours 12,60+2,50 soit 20 cts de revalorisation .. et pour autant j’crois pas qu’il prenne moins de temps ou qu’il nécessite moins de coordination qu’un psmt d’escarre ou qu’un ulcère qu’on nettoie gentilement au serum phy et sur lequel on pose un coloplast, un alevyn ou un mepilex !
      et honnetement je me sens plus fière de mon job en faisant du préventif pour éviter escarres et ulcères à mes patients qu’en faisant du curatif en traitant les plaies..
      perso je comprends pas pourquoi on associe psmt et coordination pour moi la coordination elle est pas là..d’autant qu’avec le droit de prescription que nous avons maintenant sur les dispositifs médicaux nécessaires à la réalisation des psmt nous n’avons même plus besoin d’appeler les doc pour leur dire Mr pouvez vous me prescrire ceci ou cela parce que la plaie là elle évolue comme ci ou comme ça et qu’il faudrait changer de protocole..
      naaaannn.. la coordination elle est plutôt comme aujourd’hui dans le coup de fil passé au labo pour récupérer les résultats d’une patiente sous chimio que j’ai bilantée ce matin, et dans l’alerte que j’ai sonné au service d’onco et au traitant pour leur dire attention les gars elle est en aplasie on fait quoi ? on continue les HBPM ? on la maintient au domicile?..
      ou pour le coup de fil passé à l’assistante sociale pour savoir ou en est son dossier d’apa l’auxiliaire de vie pour cette autre patiente relève de l’urgence..
      ou la commande à la pharmacie pour cette autre encore pour qu’elle ait le produit de contraste pour sa scinti la semaine prochaine..
      ou ..
      P.. … ! y’en a tellement des actes de coordination qui ne rentre dans aucune nomenclature! et qu’on puisse associer cette coordination à un malheureux psmt moi j’suis désolée mais j’comprends pas ..
      alors non je n’ai aucun remerciement pour la FNI ou les autres je trouve leur tractations obsolètes..
      et c’est pas parce que je m’interroge sur l’équité des professions médicales et paramedicales tant en terme de revalorisation que d’installation que je pleure sur mon sort..
      j’aime mon boulot, j’aime mes patients, et ce que je fais je le fais pour eux et pour moi..pour ma conscience professionnelle et la conscience professionnelle c’est pas dans la nomenclature, c’est pas soumis à cotation .. et j’crois bien que ça l’sera jamais.. pour autant le jour ou moi j’en aurai plus j’passerai à autre chose céramiste ou gardienne de moutons dans les alpages qui sait !!

    • la fouaise dit :

      j’aime bien ton sens ds additions,arnaud!
      il y a juste un hic:
      -un panst lourd n’est pas un acte unique (si tu ajoute 1.35 euros à chaque acte,tu vas faire la une des journaux!!)
      -l’acte de coordination n’est en principe destiné qu’aux soins palliatifs,ce qui en limite sévèrement la portée…
      relis bien l’avenant et appelle les caisses pour voir si leurs calculettes fonctionnent comme la tienne !!!!

  6. Celine dit :

    une seule avancee possible revoir la nomenclature qui est obsolete et date de 1975

  7. Sophie dit :

    Les frais de dépalcements devraient être les mêmes que pour les kinés. Et plutôt que de nous augmenter de 10cm arrêtons les promotions 2ème acte 50% et le 3ème gratuit!!!!

  8. sauge dit :

    voici l’avenant dans son texte intégral
    (pourquoi actusoins ne l’a t il pas mis en lien directement ? surprenant de demander un avis sans donner la possibilité de lire le texte dans son intégralité donc je l’ai cherché trouvé et je le partage )

    http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000024851831&dateTexte&categorieLien=id

    la seule avancée que j’y lis c’est (ENFIN!) la numérisation des ordos..

    pour le reste :

    – en terme de revalorisation je reste sur ma faim..
    1/ le rôle de coordinateur nous l’avons au quotidien et si je devais chiffrer les appels aux médecins traitants aux labos au kinés aux secrétériats médicaux aux aides à domicile aux services sociaux et aux familles je crois que je prendrais peur ! et pour cela aucune cotation aucune reconnaissance..
    2/ 20cts de revalorisation pour l’IFD portée ainsi à 2,50€ alors qu’elle est de bien plus pour les médecins sage femmes et kiné de qui se moque t on ?? ou est l’équité ?..

    – en terme de régulation de l’installation je ne trouve toujours pas cela normal.. native du sud de la France dans une région littorale sur dotée si je devais m’installer aujourd’hui je n’aurai d’autre choix que de déménager en zone sous dotée.. dans la creuse tiens pourquoi pas !
    quid de ma vie de famille ???

    ah oui un dernier truc.. rien à voir avec ce nouvel avenant mais ça me révolte toujours autant : les tarifs dégressifs .. votre boulanger il vous fait la 2eme baguette à demi tarif et la 3eme offerte ? et ben nous oui on vous offre le 2eme soins à demi tarif et le 3eme gratuitement !

    et que vive les syndicats qui négocient pour nous :(( ..

  9. poum dit :

    ce serait la moindre des choses qque l’état prenne en charge nos cotisation urssaf au même niveau que celles des médecins . Il n’est quand même pas normal qu’a revenu égal une infirmière paye 10 fois plus , bizarrement personne n’en parle …..

  10. Sandrine dit :

    Et oui encore 3 fois rien et on va passer pour des nantis

  11. ridfa69 dit :

    la carte des zones date de 2009 j espere une mise à jour
    sinon c’est pas terrible mais je prend

  12. Cristina dit :

    augmentatio de combien 10cts d euros !!!!!!

  13. Corinne dit :

    c’est simple on ne comprend rien es ce que l’ami est revalorisee,????

  14. Ana dit :

    Bon encore un fois pour que nous ayons les cinq euros de déplacement il faut que le patient soit mourant alors que pour un Kine …. Ou un médecin … Bref c déjà ça…;))

  15. Marine dit :

    L’indémnité de déplacement au même tarif que celle des médecins je veux bien!!

  16. Isabelle dit :

    Des miettes à picorer…mais par ces temps de crise tout est bon à prendre…

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
254 rq / 2,720 sec