Le dernier IADE poursuivi a été relaxé

| | mots clefs : 7 réactions

A la suite de la manifestation des infirmiers anesthésistes le 1er octobre dernier, trois manifestants ont comparu devant le tribunal de grande instance de Paris, avant d'être relaxés.

Sébastien était le dernier infirmier anesthésiste à comparaître face au tribunal de grande instance de Paris à la suite de la manifestation du 1er octobre dernier. Il est en est ressorti relaxé.

Le dernier IADE infirmier anesthésiste poursuivi a été relaxé

La confrontation du 1er octobre entre et CRS a été particulièrement violente - © Jiémel

Point d'orgue d'une mobilisation sans précédent, la dernière manifestation s'était soldée par de nombreuses interpellations et une confrontation particulièrement tendue entre infirmiers anesthésistes excédés et forces de l'ordre.

Dans un communiqué, le Syndicat National des Infirmiers Anesthésistes (SNIA) se "réjouit de la relaxe de Sébastien, poursuivi arbitrairement suite aux événements du 1er Octobre 2010" et complète : "Les débats ont démontré que les agresseurs étaient ceux qui faisaient face aux IADE et non le contraire."

Deux infirmières bordelaises ont ainsi été auditionné par l'inspection générale des services (IGS) suite à leur dépôt de plainte pour violences.

Au cours de cette manifestationle cadreur d'ActuSoins avait été violemment pris à partie par un CRS, sa caméra détruite. La plainte est en cours d'instruction.

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
209 rq / 1,341 sec