Vers un numéro unique pour les urgences ?

La mise en place d'une plateforme unique pour accueillir les appels d'urgence est de plus en plus évoquée par le gouvernement qui devrait se prononcer cet été sur le sujet. 

Faut-il regrouper les numéros d'urgence en France (Samu, pompiers, police) ? C'est en tout cas ce qu'envisage Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé, même si la réponse n'est pas encore tranchée. 

"La réflexion pour qu'il y ait un numéro unique pour qu'on puisse ensuite dispatcher en fonction de la nature de l'urgence, est une réflexion qui est sur la table", a indiqué Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement, dimanche lors d'une interview au Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI. 

Une mission de l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) et de l'Inspection générale de l'administration (IGA) sur une plateforme commune devrait rendre ses premières conclusions prochainement. 

A la suite des révélations sur le décès de Naomi Musenga, une jeune femme dont l'appel de détresse au Samu n'avait pas pris au sérieux alors qu'elle était victime d'une défaillance multi-viscérale, plusieurs organisations professionnelles se sont déclarées favorables à cette création de numéro unique. 

Un travail sur le sujet a également été confié au parlementaire Thomas Meunier, urgentiste de formation. Ce dernier devra formuler des propositions d'ici quelques jours ou quelques semaines.

Ces travaux devraient permettre de décloisonner "intelligemment la médecine de ville et l'hôpital" et s'assurer que "les personnes qui appellent les urgences soient réellement réorientées de manière plus efficace", a expliqué Benjamin Griveaux. 

En attendant les premières conclusions de ces deux missions, la ministre des solidarités et de la santé a convoqué lundi les représentants professionnels et syndicaux des médecins urgentistes afin d'aborder avec eux l'organisation de l'accueil et du traitement des patients dans les Samu. 

Rédaction ActuSoins (avec APMnews)

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

5 réponses pour “Vers un numéro unique pour les urgences ?”

  1. Anonyme dit :

    les SAMU et donc les médecins urgentistes ont souvent peur de perdre un peu de leurs prérogatives en fusionnant les numéros d urgence. en effet, ça changera pas tout mais cela simplifierait les choses et la communication car dans l affaire Naomi, la jeune femme a quand même appelé pour un problème de santé la police en première intention…

  2. Anonyme dit :

    Oui c est sur ça résoudra tous les problèmes

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
350 rq / 2,768 sec