Vaccination : les infirmiers libéraux écartés de la campagne vaccinale au profit des pharmaciens, selon l’association UNIDEL

Depuis le lancement de la campagne de vaccination 2017/2018, les infirmiers libéraux auraient été "écartés de la médiatisation au profit des pharmaciens" qui expérimentent pour la première année la vaccination dans leur officine, selon l'union nationale des infirmiers diplômés d'Etat libéraux, qui demande un droit de réponse à la presse, tenant à rappeler que les infirmiers sont des acteurs essentiels de la campagne de vaccination depuis près de 10 ans.

 

Vaccination : les infirmiers libéraux écartés de la campagne vaccinale au profit des pharmaciens, selon l'association UNIDELL'association regrette que les infirmiers ne soient pas mis sur le devant de la scène médiatique en termes de vaccination. En cause : l'expérimentation dans deux régions, de la vaccination par les pharmaciens en officine

Alors que la ministre de la santé, Agnès Buzyn annonçait hier que 27 000 personnes avaient été vaccinées en quinze jours par ce biais, l'association demande de replacer la vaccination dans un contexte plus large et interroge. "Combien, pendant ces mêmes 15 jours, par les infirmiers libéraux ? Combien par les médecins ? Ces 27 000 personnes ont-elles été vaccinées l'an dernier et par qui ? interroge l'association. Nous craignons que ce ne soit qu'un effet d'annonce, si les 27 000 personnes se déjà faites vacciner l'an dernier, il ne s'agit alors que d'un transfert, pas d'une augmentation de la couverture vaccinale."

Des statistiques faussées

Unidel estime aussi que les statistiques sur lesquelles s'est appuyé l'Ordre des Pharmaciens pour demander cette expérimentation ne sont pas exploitables. "Il faut savoir qu'une grande partie des vaccins réalisés par les infirmiers ne sont jamais comptabilisés. Ceci à cause d'une particularité de leur facturation qui inclut les vaccins dans le cadre des séances de soins infirmiers. Ces dernières n'ont cessé d'augmenter avec le vieillissement de la population prise en charge", explique UNIDEL. 

L'association  rappelle aussi que les soins infirmiers, "y compris les injections", nécessitent de longues années de pratiques et qu'ils font partie de la compétence propre des infirmiers. "L'apprentissage de l'acte technique et de la prise en charge psychologique ne peut se résumer à quelques heures de formation. Les pharmaciens ne sont pas des soignants. N'y-a-t-il pas d'ailleurs un risque de conflit d'intérêts lorsque le pharmacien administre ce qu'il vend ?", interroge l'association. 

Aujourd'hui, fait savoir le communiqué, les infirmiers libéraux craignent la banalisation du geste vaccinal et les dérives qui pourraient en découler (lobbying pharmaceutiques, commercialisation de la Santé, transfert des soins infirmiers vers des personnes non compétentes...). 

"Conscients de l'enjeu majeur de Santé Publique qu'est la couverture vaccinale auprès des populations à risque, les infirmiers demandent aujourd'hui à la ministre de la santé et aux instances dirigeantes qu'une autre expérimentation remplace la vaccination en pharmacie, conformément à la loi et que la place de l'infirmière soit revue, reconnue, enrichie au regard de sa formation, de son expérience et de son rôle majeur dans la prévention primaire, par exemple en l'autorisant à vacciner l'entourage des personnes à risques", demande UNIDEL. 

Cette année, la campagne de vaccination se poursuit jusqu'au 31 janvier. 

M.S

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

80 réponses pour “Vaccination : les infirmiers libéraux écartés de la campagne vaccinale au profit des pharmaciens, selon l’association UNIDEL”

  1. Pour rien au monde j’irai chez le pharmacien me faire vacciner. Ils ne sont pas capables de t’aviser lors d’un changement de posologie d’un médicament ex le levothirox et vous voudrez que je leur fasse confiance….pour moi ce sont des vendeurs c’est tout

  2. Corine Illy dit :

    À chacun son boulot !! Mais que fait l’ordre Infirmier??? À quand le prochain soin en pharmacie ? Après tout s’il banalise l’acte, ils seront capable de plus. Un petit pansement, l’instillation d.un collyre, une injection HBPM et j’en pense …. Ils font cela derrière des paravents!!!! Où est le secret professionnel??? Pour certains, il y a des files d.attente!!!!!! Quelle honte !!

  3. 6,30€ le vaccin pour le pharmacien et pour vous les infirmiers ce n est pas 3,15€ ??

  4. Et bien moi, je continuerai à me faire vacciner par mon IDE et surtout pas par mon pharmacien. A chacun son métier

  5. Vieille Momo dit :

    moi c’est mon infirmière qui me l’a fait bien sur

  6. Ils ne se prennent pas assez pour des médecins on dirait …

  7. Chris AH dit :

    Aussi bien ce sont les préparatrices qui vont vacciner

  8. Chris AH dit :

    Aussi bien ce sont les préparatrices qui vont vacciner

  9. Chacun son boulot !! Que fait l’ordre infirmier?

  10. Anne Rambois dit :

    Big pharma et Buzyn se frottent les mains : pharmaciens et infirmiers se battent pour vacciner ! Lola a peur des vaccins ! pour elle, ses enfants, ses parents , grands-parents ! Serait-elle un peu plus informée que les pro-vaccins !

  11. Chacun son boulot merde! y en a marre de ces dérives! C est aberrant!

  12. Comme des patients m’ont dit ce matin “chacun son boulot”, car leur petite fille pharmacienne leur a proposé de leur faire leur vaccin, ils ont dit qu’elle ne savait pas piquer car elle n’avait pas été formée pour ça, non mais

  13. pour ce que ça nous apporte franchement je leur laisse le jour ou des patients feront des abcès consecutifs a une vaccination mal faite ils pourront tenter de les operer sur place

  14. Tu crois qd mm pas que l ordre est fait pour défendre les infirmièr(e)s

  15. Pourquoi je ne reçois aucune info du conseil de l ordre des ide?? Sont pas sur FB?

  16. Déjà je suis contre ce vaccin, mais en plus si je le faisais faire ce serait uniquement par un professionnel des soins !

  17. Paul Boyer dit :

    que fait cette merde d’ordre infirmier face à l’ordre des pharmaciens ? Rien

  18. IDEl, défendez votre savoir faire, c’est maintenant ou jamais !

  19. Un Gd BravO a vous Unidel lou et compagnie pour tout le travail et l’énergie dépensée pour soutenir, défendre, nos droits, valorise notre profession…
    un nouveau syndicat qui a le mérite d’être actif et ds le vrai.. bravo à vs et merci

  20. les pharmaciens ne sont pas praticiens de soins. ils n’ont pas faire ça !! les infirmières elles sont en contact permanent avec les personnes qui doivent être vaccinées… on marche sur la tête en France encore une fois ?

  21. Le pire c’est que les pharmaciens auraient une enveloppe pour cette campagne de vaccination !!!!

  22. Ne serait ce pas à notre fameux ORDRE de nous montrer–enfin–qu’il est là pour nous défendre….???

  23. Et bien c’est évident. Les pharmaciens, non formés pour injecter je le rappelle, ont obtenu cette autorisation sans que personne ne dise rien !!!!!!

  24. Et on fait comment pour se faire vacciner pour se prémunir de la grippe en qualité de professionnel de santé?

  25. Titi Mh dit :

    Cest meme pas valide lol que de mensonges !!!!! Uniquement pour monter la colère des pro entre eux

  26. Englué dans une permanente logique concurrentielle , la faiblesse des arguments des syndicats d’infirmiers desservent leur professions et leur image. Considérons cette expérimentation comme complémentaire plutôt que concurrentielle , la division est certainement ce qu’il y a de pire dans une politique de santé publique. On est pas plus fort parcequ’on s’oppose , et pas plus faible parce qu’on accepte d’essayer.

  27. Ils croient quoi ! Que le ide sont nuls et que c est que pour les Dr lamentable la France

  28. Alors je fais partie de ceux qui ont été vacciné par le pharmacien… et j’en suis ravie. Je m’explique… chez l’infirmière libérale c’est la chaîne. L’année dernière elle m’a piqué debout… même pas le temps de m’asseoir, aucune question, et hop au suivant… ah si j’ai payé à la secrétaire avant… là on m’a proposé la pharmacie, je me suis dis que ça ne pouvait pas être pire… eh bien nickel. La pharmacienne m’a posé des questions sur les allergies, m’a piqué « assise », et m’a gardé 10 mn au cas où. Et cela dans une pièce très agréable. Et je n’ai avancé aucun frais. Je me suis sentie plus humaine!!!

  29. Où est l ordre infirmier pour nous défendre ???? Il faut payer pour exercer par contre personne pour faire valoir nos droits et reconnaitre nos compétences. …. la vaccination fait partie de nos actes infirmiers

  30. Ben vue que dans les 3/4 des cas l’acte est gratuit …

  31. Ou est l’oni que l’on veut nous imposé … ou sont nos droits … défavorisés les IDEL au profit des pharmaciens… vive le trou de la sécu

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
300 rq / 3,378 sec