Le coût moyen pour la rentrée d’un étudiant en soins infirmiers s’élève à plus de 2570 euros

Le coût de la rentrée pour un étudiant en soins infirmiers s'élève à 2577, selon la Fnesi (Fédération Nationale des Etudiants en Soins infirmiers), qui a diffusé à la presse un communiqué. 

 

Ce coût comprend deux catégories de dépenses : le coût de la rentrée, et le prix de la vie courante "en perpétuelle augmentation", explique la Fnesi. 

La fédération précise que ce coût de la rentrée pour les ESI est supérieur à celui que payent les autres étudiants universitaires (hors médecins) de 173,46 euros. 

Les frais spécifiques (achats de tenues professionnelles, de pinces, de chaussures, de ciseaux) ainsi que les frais d'inscription en IFSI public expliquent cette différence de coût. 

Les initiatives pour pallier les frais spécifiques

Pour ne pas faire peser ce coût spécifique sur les étudiants, la Fnesi évoque des solutions, déjà pratiquées par de "rares"  IFSI et Centres hospitaliers. 

Parmi elles, celle de ne plus laver d'eux-mêmes des tenues professionnelles parfois souillées par des liquides biologiques, mettre fin aux frais d'entrée supplémentaires, "totalement opaques et allant de 30 à 200 euros" dans les établissements publics. 

Par ailleurs, la Fnesi demande à ce que soit adopté un système de gouvernance similaire à celui des universités, "afin que les étudiants aient une voix décisionnelle lors des conseils, lieu où sont votés les budgets". 

Les frais d'accès aux études : autre point noir relevé par la Fnesi

Les frais d'accès aux études ne sont pas indiqué dans le chiffrage global de 2577 euros, car il n'intervient pas directement au moment de la rentrée. 

La Fnesi rappelle cependant dans son communiqué, que ces frais s'élèvent en moyenne à 1842,50 euros. "L'entrée en IFSI se fait par le biais d'une sélection sur concours d'entrée. Afin de multiplier leurs chances, la plupart des futurs étudiants passent ceux-ci à plusieurs reprises", explique la Fnesi, qui estime qu'un ESI s'inscrit dans 3 à 5 lieux de concours différents, "souvent éloignés du domicile". 

"Avant même son entrée en formation, le futur étudiant déboursera entre 317, 61 euros et 529,35 euros à ajouter aux 2577,10 du coût de la rentrée globale de la rentrée", précise la fédération. 

La Fnesi souligne que 1 étudiant sur 3 a recours à un organisme de préparation au concours privé. Le coût moyen de cette préparation s'élève à 1842,50 euros. 

Entre la préparation au concours par un organisme privé, le passage de 3 à 5 concours et le coût de la rentrée en IFSI, Au total, un ESI qui rentre en première année d'IFSI débourse en moyenne 4948,95 euros. 

Rédaction ActuSoins

 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

74 réponses pour “Le coût moyen pour la rentrée d’un étudiant en soins infirmiers s’élève à plus de 2570 euros”

  1. Li Line dit :

    Ce n’est pas n’importe quoi du tout !!! C’est même bien plus cher que ça dans certains cas !
    J’ai repris les études en 2011. N’étant ni étudiante en poursuite d’études et n’ayant été financée par personne (ni mon employeur, ni pôle emploi car j’ai du démissionner) mon école d’inf m’a très exactement coûte 12 000 euros ! Juste les 3 ans d’école. Pas tous le reste…
    Donc 4000 euros l’année. À savoir qu’en 2013 c’est passé a 5000 euros l’année……

  2. Tout ça pour un salaire de misère, bosser dimanche et jours fériés, se faire frapper et insulter, et j’en passe…

  3. Tout ça pour un salaire de misère, bosser dimanche et jours fériés, se faire frapper et insulter, et j’en passe…

  4. Laura Ruelle dit :

    C est purement de l arnaque de faire payer autant ! J ‘hallucine de ces nouveaux tarifs qui il y a a peine 2/3 ans n ‘existaient tout bonnement pas .

  5. Ma 1ere et 2eme année ont eu un coût de 0 pour moi suite à un financement Fongecif (comme un bachelier ou un chômeur )
    La 3eme année, à ma charge va me coûter 7000e dans un ifsi de l AP HP. .. même tarif en ifsi de province ( 5 devis à mon actif, avec une variable de 200e max)

    Dire que cela ne coûte rien est tout bonnement utopiste ou idéologique … Car quelqu un qui a pas de financement payera 7000e X 3 ans soit 21000e…

    La gratuité est très loin ….

    Vous n’avez rien payer ? Vous étiez pris en charge par un organisme ou votre statut… ni plus ni moins…

  6. Mes études ne m’ont presque rien coûté et en tant que boursier les frais d’inscriptions étaient gratuits (même pas besoin de les avancer !). Ces chiffres sortent d’on ne sait où et sont totalement mensongers, quelle honte.

  7. Olivier Lcx dit :

    jeune IDE de 42 ans, je ne me souviens pas avoir déboursé tant d’argent ces 3 dernières années… ou alors est ce qu’il faut ajouter le logement, la voiture, l’ordi, l’imprimante, les livres pour le mémoire….le café, et la mal bouffe…;-) Certes, les frais de concours sont un budget “à perte” car soit on les rate tous… et c’est dommage (auquel cas, faudrait revoir la préparation en solo ou en organisme – solo pour ma part) soit on en réussit plusieurs et on ira que dans un seul Ifsi… il me semble que 2 à 3 concours sont suffisants. Les tenues… 70€ pour 3 ans… et les frais “universitaires” de l’ordre de 180€ par an…. soit 4 fois moins que le budget moyen annoncé par la Fnesi
    Connaissant le positionnement de la Fnesi sur les concours… je pense que cet article est légèrement “dirigé”..

  8. des chiffres dans sources, et une generalisation par des cas precis. La FNESI n a jamais ete bonne, mais la..

  9. Hallucinant ces chiffres. De plus maintenant ils sont rémunérés. A mon époque tu avais kedal. Je bossais mes week-end et pdt mes vacances.

  10. J’aimerais bien voir cette étude. C’est du n’importe quoi…. exemple: les tenues. Pas d’achat. Fournies. Lavées par les hôpitaux dont dépend l’ifsi… ou ont ils trouves leurs chiffres ???? Second exemple: associer les étudiants aux commissions … c’est déjà le cas. Ça doit être écrit par un imbéciles. Pire, par un petit manipulateur d’extrême gauche.

  11. Waouh ben pour moi c’était pas ça, heureusement

  12. Je crois que la FNESI abuse dans ses calculs. Mon IFSI public, comme la grande majorité des IFSI pratique les tarifs des facs (frais de scolarité et mutuelles). Ok j’ai acheté 2 tenues pour les stages et les pinces. Mais on ne les achète qu’une fois. Je n’ai pas fait de prépa, je me suis débrouillée avec des annales et les exercices trouvés sur le site infirmiers.com. Pour avoir fait des études de communication à la fac avant de Devenir infirmière, je peux dire que l’engagement des frais fut le même. Après si tu choisis d’aller dans une école de La Croix Rouge après une prépa, il faut pas s’étonner de casquer. surtout qu’au bout nous passons le même concours et nous obtenons le même diplôme.

  13. Laura Ruelle dit :

    Les 3/4 des ifsi sont publics et coutent le prix d une fac a savoir des frais de scolarité et de la secu etudiante soit environ 400 euro . Maintenant si ta fais une.prepa a.3000 euro , que tu comptes ce que tu dois depenser logement , en bouffe frais d essence , livres etc oui c est cher d etre etudiant comme à la fac . Meme si tu as.par.chance acces a la.bourse . Ce que les 2/3 n ont.pas des.que leur parents depassent un smic ..

    • Ils sont loin de coûter le prix d’une fac si tu n’es pas étudiants ou chômeurs…

    • Laura Ruelle dit :

      J ai été à l’ ifsi public donc je donne ce que je sais de sur je parle pas du privé. Eclaire moi sur ce cout en dehors de la case etudiant ou chomeur . Y a d’ autres possibilités comme se faire payer la formation par ton employeur à l hopital qui continue à te verser un salaire mais a qui tu dois plusieurs années . Apres un adulte lambda peut se payer seul la.formation sur une reconverstion professionnelle mais je reitere meme dans ce cas c ‘est le prix d une fac ( sans salaire ca c est sur ) pour un ifsi publix

  14. Syl Via MC dit :

    Surprenant ces chiffres… Mes études d’infirmière ne m’ont jamais coûté cette somme!!!!

  15. Beaucoup d’études sont payantes, aide soignante, Kiné… Et peut-être plus cher encore, alors que les facs sont gratuites, on a pas le choix si on aime ces métiers (sauf qu’il y a tout de même des écoles d’infirmières publiques donc moins onéreuses.)

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
323 rq / 6,841 sec