500 logements du parc social de Paris seront réservés aux agents de l’AP-HP

L' (Assistance-publique Hôpitaux de Paris) et la ville de Paris se sont engagés à mettre à disposition 500 logements du parc social de la ville de Paris pour les agents de l'

La Mairie de Paris a faire savoir qu'elle réservait 500 logements aux agents de l'AP-HP, dans les programmes de construction à venir. 

Le dispositif s'étalera sur trois ans et fait suite aux engagements de 2015 de l'AP-HP, qui s'était engagée à "mettre en oeuvre une politique volontariste pour faciliter les débuts de la vie professionnelle des personnels et pour les fidéliser".

Cette démarche s'était notamment traduite par l'objectif de mettre à disposition d'ici 2019, au moins 1000 logements supplémentaires, en complétant l'offre de logement locatif, social ou intermédiaire.

Pour ce faire, les hôpitaux franciliens ont déjà procédé à la transformation d’anciennes résidences, à la rénovation des logements existants et à une gestion plus active des baux.  « Toutes ces actions commencent à porter leurs fruits : elles ont d’ores et déjà permis d’accroitre de 10 % le nombre de logements attribués au cours des deux dernières années », explique un communiqué de l'AP-HP

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

10 réponses pour “500 logements du parc social de Paris seront réservés aux agents de l’AP-HP”

  1. Lucas Hu dit :

    j ai un pote qui a monté un dossier et il a été pistonné en dehors de tout critère objectif, social…

  2. Y’avait pas eu aussi un reportage qui disait qu’en gros y’avait presque la moitié des logements de l APHP qui étaient mal orienté soit pour des gens qui n’étaient meme pas de l APHP soit qui avait largement les moyens d’en prendre un en extérieur

  3. C’est pas nouveau ça ! si ?! APHP a toujours mis des logements pour son personnel …

    • Deya Srey dit :

      bonjour, si je peux me permettre, la réalité actuelle est bien autre, bon nombre de personnel de l’APHP est dans une précarité liée au logement, du fait du prix excessivement élevé des loyers, de la configuration familiale (augmentation des personnels monoparentaux notamment). Les salaires des infirmiers par exemple, ne peuvent leur permettre d’avoir accès à un logement décent, les salariés retraités maintenus dans leur logement APHP qu’on ne reloge pas, peut aussi être une conséquences du manque de logements dédiés au personnel soignant

    • Deya Srey ,étant de l’APHP….j’ai toujours eu la possibilité de me loger sur place….cependant vu la population qui occupe ces appartements….+ les ragots de l’hosto qui vont avec…..je n’y ai pas fait de “vieux os”!! :). les logements, en plus, du fait de la négligence et du manque de civisme(étonnant hein!! pour des professionnels de la santé,pour la plupart….qui ne respectent pas les lieux….et n’ont aucune bienveillance ….)sont devenus insalubres…beaucoup de racailles non éduquées…des cas sos….de familles à problèmes irrécupérables …sauf par le statut que donne l’APHP !! Bref ! du vécu et que de mauvais souvenirs..et c’est très dommageable car ce sont de très beaux immeubles et appart spacieux ….Bonne journée à vous ! 😉

    • Oui…aussi,le problème des retraités qui ne “se cassent “pas !! c’est toute leur vie l’appart de leur taff même en retraite… et n’évoluent pas ! ou très mal !

  4. Pourquoi pas les faire dormir à l’hôpital pour les avoir sous la main plus vite !!!

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
190 rq / 2,737 sec