Un nouveau président pour l’Association Nationale des Puéricultrices(teurs) Diplômé(e)s et des Etudiants

Charles Eury, infirmier puériculteur depuis 2014 devient le nouveau président de l'

Charles Eury, nouveau président de l'ANPDE

Charles Eury, nouveau président de l'ANPDE. © DR

Charles Eury, 26 ans, a principalement exercé en tant que responsable d'établissement d'accueil du jeune enfant. Il a présenté sa feuille de route tout en rappelant l'importance du travail accompli par Sébastien Colson, son prédécesseur pendant 7 ans, au sein de l'association. 

Lors du Conseil d'Administration de l'ANPDE qui s'est tenu le 8 avril et à la suite duquel il a pris ses fonctions, Charles Eury a tenu à rappeler sa conviction pour la défense de la profession comme pour celle de l'enfant et sa famille. 

Il souhaite continuer le travail amorcé qui consiste à redonner à l' puéricultrice la place "qui est la sienne" et sa plus-value pour l'enfant et sa famille. Plus value qui tend à être mis à la marge notamment pour des raisons économiques ou corporatistes selon le nouveau président. 

Ajoutant que la profession, aujourd'hui malmenée à un tournant important qu'il s'agit de savoir négocier, rappelant ainsi l'importance pour la profession des rendez-vous futurs à l'image de la reprise de la réingénierie. 

"A travers cette feuille de route, Charles Eury dessine les contours de la politique qu'il souhaite mener en fixant à l'horizon 2020 avec des points d'étapes à préciser" explique l'ANPDE dans un communiqué. 

Rédaction ActuSoins

 

Sept années de présidence - Le bilan du président sortant,  Sébastien Colson

Sébastien Colson

Sébastien Colson. © M.Surbled / ActuSoins

Depuis 2010, date de son premier mandat, Sébastien Colson a impulsé une dynamique nouvelle au sein de l'ANPDE

A son actif, on note notamment pour l'ANPDE :

- La mise en place du conseil scientifique

- La mise en place de la commission étudiante pour défendre les conditions de vie étudiante des infirmiers étudiants de la spécialité

- La mise en place des commissions PMI, mode d'accueil, hospitalière et libérale, afin d'être force de propositions auprès des instances

- Une nouvelle formule de congrès qui a permis de passer de 250 à plus 800 participants de moyenne, avec des thématiques adaptées chaque année pour chaque secteur d'activité

- Intégrer des représentants de l'ANPDE dans toutes les commissions ou groupes de travail ministériel, HAS, AFNOR, HCPP...

Des combats menés pour la défense de la profession :

- En positionnant véritablement la profession comme « infirmière puéricultrice » et non comme puéricultrice.

 - En favorisant le changement d'intitulé des activités, tel que la consultation de puéricultrice, permettant la mise en œuvre de raisonnement clinique des infirmières auprès des enfants et de leur famille, dans le cadre d'une permanence

- En étant co-auteur de 2 rapports sur la santé de l'enfant (ONDPS[1] et CNNSE[2]) et la participation d'un représentant ANPDE dans le rapport Giampino

- En étant le nouveau directeur de publication de l'ouvrage : "Le Guide de la Puéricultrice"

Et enfin, au niveau de la santé de l'enfant et de sa famille :

- En favorisant les liens inter-professionnels notamment avec les pédiatres, lors des différents travaux de concertation

- En participant aux recommandations de bonnes pratiques

Une liste d'avancées non exhaustive que le nouveau président, Charles Eury, souhaite affirmer et pérenniser.

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

6 réponses pour “Un nouveau président pour l’Association Nationale des Puéricultrices(teurs) Diplômé(e)s et des Etudiants”

  1. Purée la classe. Hâte de boire un coup pour fêter ça… Gros bisous à vous deux

  2. À quand une école de puéricultrice dans le limousin ???

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
206 rq / 1,701 sec