HAD Hospitalisation à Domicile : une multitude de freins empêcheraient son essor

Alors que l'hospitalisation à domicile (HAD) se développe de plus en plus, de nombreux freins empêcheraient néanmoins son plein essor, selon les acteurs de ce mode de prise en charge.  

HAD hospitalisation à domicile : une multitude de freins empecheraient son essor

© i-stock

C'était un objectif déterminé et fixé en 2013 par Marisol Touraine : en cinq ans, il fallait doubler la proportion de séjours hospitaliers réalisés en HAD. Mais voilà... En janvier dernier, la Cour des Comptes estimait que l'HAD, par rapport aux objectifs fixés, progressait trop peu en France. Car après avoir augmenté de + 7,7 % entre 2011 et 2012, le rythme de progression du nombre de journées est passé à + 4,7 % en 2013 et à  + 1,9 % en 2014.

Depuis, la mission d'évaluation et de contrôle des lois de financement de la sécurité sociale (Mecss) - elle-même commanditaire du rapport de la Cour des Comptes - auditionne les acteurs de l'HAD.

Définir qui sont les patients qui relèvent de l'HAD Hospitalisation à Domicile

Interrogés par les députés, les principaux acteurs de l'HAD ont dépeint une multitude de freins qui empêcheraient actuellement le développement de ce mode de prise en charge.

Déjà, il y a l'indication de l'HAD. Quand? Comment? Pourquoi? "Il faudrait définir à quel moment on doit faire appel à l'HAD, définir des critères beaucoup plus précis par type d'épisode de soins, par type de pathologie, pour qu'on puisse encourager le recours à l'hospitalisation à domicile quand c'est souhaitable et quand c'est nécessaire, et surtout faire en sorte que les patients qui se retrouvent en HAD sont ceux qui doivent y être" a expliqué à la Commission Philippe Ulmann, directeur de l'Offre de soins de la Cnamts (Caisse Nationale de l'Assurance Maladie des Travailleurs salariés), demandant - comme tous les autres acteurs auditionnés d'ailleurs - à ce qu'un travail soit demandé à la HAS (Haute Autorité de Santé) pour mieux définir les parcours de soins des patients et les motifs de recours à ce type d'hospitalisation.

"Tant qu'on aura pas éclairci le référentiel de ce qu'est un patient en HAD, on n'arrivera pas à avancer" car tous les acteurs n'en ont pas la même conception" a confirmé Richard Ouin, directeur général de la clinique du Cèdre, à Bois-Guillaume.

Alors que la Fehap, elle, dénonce par ailleurs des contrôles effectués au titre de la tarification à l'activité (T2A) "sans-pitié" des contrôleurs de la Cnamts , les différents acteurs ont souligné que  la tarification aussi serait mal adaptée. 

"Ce qui est choquant, c'est qu'aujourd'hui, on a un même tarif pour un traitement intra-veineux, des soins palliatifs, un pansement complexe, ou un post-traitement chirurgical" alors qu'ils requièrent une charge en soins inégale, a expliqué Richard Ouin, de la clinique du Cèdre.

Infirmiers Libéraux Vs Had Hospitalisation à Domicile : une guerre sans fin ?

L'HAD " est un concept magique" sur le papier, mais elle demande "un travail de pédagogie "auprès de professionnels a constaté Lamine Gharbi, président de la FHP.

L'HAD se confronte en effet à l'opposition de certains libéraux - mais aussi de Ssiad et de prestataires de santé), qui voient dans ce mode de prise en charge une concurrence déloyale, un détournement de clientèle, voire même une menace pour leur exercice.

Une grande campagne d'affichage a d'ailleurs été lancée la semaine dernière - puis finalement retirée quelques heures seulement après le début de sa diffusion sur les réseaux sociaux, en raison de l'inexactitude des chiffres annoncés - par l'association UNIDEL, contre la prise en charge des patients en HAD.

"L'HAD est aussi confrontée à une méconnaissance très forte des prescripteurs, c'est à dire les médecins hospitaliers et libéraux" a expliqué Lamine Gharbi de la FHP.  "Il faut leur apporter la preuve de la plus value que peut apporter l'HAD dans les cas où elle est indiquée" a t-il a jouté à la commission.

Car L'HAD s'inscrit bien dans la politique de virage ambulatoire du ministère de la santé. Désengorger les hôpitaux, diminuer les coûts d'hospitalisation, favoriser le maintien à domicile pour le confort du patient...

Le problème, c'est que les infirmiers libéraux trouvent que certains patients qui relèvent de la médecine de ville et non de l'hospitalisation à domicile, sont pris en charge en HAD. D'où l'importance en effet, comme l'ont demandé la FEHAP, la FHP, la FHF et la Cnamts, de re-définir les critères de prise en charge...

Pour que les professionnels libéraux et les professionnels de l'HAD travaillent plus sereinement ensemble...

Rédaction ActuSoins

 

L'AH-PH veut aussi développer son HAD Hospitalisation à Domicile

L'AP-HP a annoncé jeudi dernier lors d'un conseil de surveillance qu'elle voulait développer de 20%  sa HAD d'ici 2019/ Actuellement, l'HAD de l'AP-HP représente 28% de l'activité d'HAD en Ile de France. Au total, 672 patients sont pris en charge sur ce mode en moyenne chaque jour.

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

60 réponses pour “HAD Hospitalisation à Domicile : une multitude de freins empêcheraient son essor”

  1. Patrick Prou dit :

    Et IDEL, absentéisme”0″. Pas de travail , pas de chocolat !

  2. Patrick Prou dit :

    Observez l’organigramme des HAD et comparez avec les cabinets d’IDELS . Ces derniers gèrent tout, seuls, alors que les HAD ont des administrations et des organisations lourdes pour pouvoir fonctionner . Le coût pour la sécu est donc plus élevé …….. A qualité de soins équivalente .

  3. “Tant qu’on aura pas éclairci le référentiel de ce qu’est un patient en HAD, on n’arrivera pas à avancer”

  4. Certains diront que l’had prends aussi à sa charge les consult’ les ambu et tous ce qui tourne autour du patient et de sa pec. C’est vrai mais dans certains cas pourquoi rémunérer une Had qd cette coordination peut être assuré par l’idel ou la famille ? L’had est indispensable pour CERTAINES pec lourdes, mais inutile ds certains cas. Je le vois au quotidien, je suis Idel et j’ai travaillé en Had, je sais de quoi je parle

  5. Eric Blay dit :

    L’hosto c l’hosto a la base les liberaux sont la pour aller chez les gens…confusion des genres…

  6. Étant idel je bataille sans arrêt pour faire appliquer la nomenclature à l had!
    Le problème c que l hôpital fait sortir les gens trop tôt donc had mis en place et idel contacter pour faire le boulot que personne ne veut et mal payé .
    abus de prise en charge , retard de paiement et donc le travail des idels est en danger.on a aucune reconnaissance des idels dans ce pays

  7. Étant idel je bataille sans arrêt pour faire appliquer la nomenclature à l had!
    Le problème c que l hôpital fait sortir les gens trop tôt donc had mis en place et idel contacter pour faire le boulot que personne ne veut et mal payé .
    abus de prise en charge , retard de paiement et donc le travail des idels est en danger.on a aucune reconnaissance des idels dans ce pays

  8. Normal !! Ils sont là pour faire du fric !!!

  9. Après plus de 6 ans a l had et avoir tenu le rôle de coordinatrice jen connaît tous les travers! Bande de voleurs et au moins on sollicite idel du patient au mieux cest!

  10. Moi ce qui me choque c est la quantité de matériel au domicile et tout ce qui reste après l arrêt c est parfois hallucinant

  11. Patrick Prou dit :

    HAD 166 € par jour, IDEL 40 € . Vous avez raison M Tournel.

  12. Tant mieux s’ils ne se développent pas . L’had coûte plus cher qu’un idel . Il prenaient 5000 euros par mois à un patient pour 2 passages par jour pour nursing et une fraxi . Cherchez l’erreur !!

  13. Marion Pfpf dit :

    Vous avez une bien piètre image de l’HAD et c’est bien dommage..
    Nous avons tous choisi ce métier pour prendre soin des patients et tout mettre en œuvre pour cela,voilà pourquoi nous nous battons tous.

  14. Bab Ouch dit :

    La plupart des had sont faits pour renflouer les caisses de l’hôpital, faut pas rever! Comment justifier une prise en charge had pour un patient sortant avec des soins de stomie? Avec une série d’anticoagulants et un pansement de laparo? En quoi on est pas capables de réaliser tout ça?!
    Je pense qu’il faut vraiment revoir les choses, et pour l’hypothétique trou de la secu, et pour le patient lui même, et pour les idel a qui on laisse les “miettes” concernant des patients qu’elles suivent depuis de longues annees.
    On veut de l’had utile, on ne veut pas se faire racketter nos patients et accepter ce que nous laisse l’had pour une entente ” cordiale”.
    Oui on défend notre profession, on défend la proximité avec nos patients et la relation de confiance qu’on tisse avec eux au fil des années.
    On accepte la collaboration avec l’had quand c’est justifié, mais il faut arrêter de nous prendre pour des pigeons

  15. Deux Ailes dit :

    Ririz de la Nice Guillaume Vergnaud Anthony Rescaniere Angel Delphine Gutierrez Cedric Manaud Stéphane Prieto Chantal Escande

  16. Bien sur, ils nous prennent une très grosse partie de nos soins techniques et c’est de notre faute s’ils ont du mal à se développer….

  17. Petite Paquerette Sylvie Pereira Epouse Batisse Florence Champroux Julie Tchoupi

  18. Patrick Prou dit :

    Les IDEL ne sont pas payés au forfait mais à l’acte et sur prescription médicale … Après, c’est un choix !

  19. Le plus lamentable est de négocier un forfait de soins alors que les infirmières de l’HAD auront le même salaire en fin de mois! Négocier un tarif pour un patient de 27 ans en fin de vie juste lamentable même responsabilités pour tout le monde mais certainement le même investissement personnel quand on suit un patient depuis 5 ans!

  20. Patrick Prou dit :

    Ce n’est pas une question de département, c’est une obligation. ! Les IDEl sont soumis à la même réglementation partout en France . Leur responsablilité est engagée ……

  21. Patrick Prou dit :

    les IDEL doivent assurer la continuité des soins comme tous les soignants …..

  22. laurentjosedoubroff dit :

    OFFRE DE PRÊT
    E-mail: laurentjosedoubroff@outlook.fr
    Ce message est destiné aux personnes qui ont besoin d’un prêt particulier pour reconstruire leurs vies. Vous êtes à la recherche d’un prêt pour d’augmenter vos activités soit pour un projet ou pour acheter un appartement, mais vous êtes sur la liste noir ou votre dossier a été refusé à la banque.Je suis un particulier je donne des prêts allant de 1.000 à 1.000.000 € à toutes les personnes en mesure de remplir les conditions. Mon intérêt est de 2% par an.Si vous avez besoin d’argent pour d’autres raisons, n’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations. merci de me contacter via E-mail: laurentjosedoubroff@outlook.fr
    Pas Sérieux s’abstenir svp

  23. dommage pas tout les had sont comme ca ! Apres niveau financement la je ne dit rien

  24. Cathy Marjolaine Boyer Nini Bouli Marion Pluot Stéphanie Leclerc

  25. Aly Ismael dit :

    HAD vs IDE lib: aucune valeur ajoutée pour l’HAD (médecin référent=médecin traitant). HAD=MAD+IDElib et payé à l’acte et non au forfait journalier(pour l’HAD). Alors si la sécu veut faire des économie, résolvez mon équation ^^

  26. Patrick Prou dit :

    HAD en moyenne 196€ /jr, IDEL =45€. Sans compter le matériel facturé à la sécu, beaucoup plus cher par les fournisseurs des HAD que si les patients s’adressent directement à d’autres fournisseurs ….. Pour le même matos !

  27. Et on se sert du personnel hospitalier pour combler les trous de personnel comme si en ehpad avec un infirmière pour 67residents ça ne suffisait pas …..

  28. Patrick Prou dit :

    Les prises en charge par l’HAD sont beaucoup plus onéreuses pour la sécu que celles effectuées par les IDEL……

  29. Une opposition des libéraux ???????
    Non je pense pas qu’il faille résumé le Pbleme entre HAD et libéraux .. A une opposition des libéraux…. Il suffirai juste quê TT le monde respecte le travail de tout le monde et que chacun puisse travailler main ds la main au lieu de faire sa petite sauce et Arrete de prendre les IDEL pour des cons… On peux aussi le dire comme Ca …
    Si chacun se respecte TT ira ds le meilleur des mondes mais il est vrai qu’il y a des aberrations selon certaines HAD (certaines régions) qui restent incompréhensible…
    Apres l’had se développera c’est une évidence vu la politique de Sante quê veut mener MST

  30. Marie Grieu il me semble que ça un rapport avec ton sujet de mémoire
    Si ça peut t’aider on sait jamais

  31. Depuis fin janvier, je me bats avec le rsi pour me faire rembourser les soins… Il manque toujours un papier. Et pourtant, je continue les soins…… Pour le patient

    • Bon courage avec eux …. 6 mois de soins sans être payée alors que j’envoyais tout en recommandé : j’ai fini par les menacer de porter plainte pour ” escroquerie en bande organisée ” avec d’autres Idel : ça a marché ; 6 mois de soins payés d’un coup c’était un extra sympa ?

  32. Gaetan Pus dit :

    Tps mieux si c de l had genre santelys Bah v’la horrible cette société!

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
256 rq / 1,547 sec