Nouvelle grève à l’AP-HP le 17 septembre

Une nouvelle grève aura lieu le 17 septembre, à l'initiative de l'intersyndicale de l'AP-HP, pour protester contre le projet de réforme du temps de travail du directeur général Martin Hirsch. 

© Cyrienne Clerc

© Cyrienne Clerc

L'intersyndicale CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, SUD, FO et Unsa de l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) a appelé à une nouvelle journée de grève le 17 septembre, relançant sa mobilisation contre le projet de réforme du temps de travail.

Les syndicats ont également appelés à un rassemblement à 10 heures devant le siège de l'AP-HP, dans le 4e arrondissement de Paris, avant une manifestation en direction du ministère des Finances (12e).

Pour le retrait du plan Hirsch

Le 9 septembre dernier, l'intersyndicale a écrit au premier ministre Manuel Valls pour lui demander l'arrêt de la réforme de Martin Hirsch. "Comment est-il possible qu'à l'AP-HP, le directeur général puisse proposer, voire imposer une réforme du temps de travail pour 75 000 agents fonctionnaires alors qu'une mission est en cours" interrogent les syndicats dans le courrier également adressé à la ministre de la décentralisation et de la fonction publique, Marylise Lebranchu.

Car la réforme est discutée à l'AP-HP alors qu'une mission d'évaluation du temps de travail dans les trois versants de la fonction publique est en cours.

L'intersyndicale déplore les 'expérimentations d'application de la réforme, menées au cours de l'été sans son accord. Cinq des sept syndicats avaient refusé fin juin la feuille de route proposée par la direction générale et les deux seuls qui avaient entamé des discussions (CFDT et SUD) ont quitté début juillet la table des négociations. Pour l'intersyndicale, l'attitude de la direction générale pendant cette période démontre une volonté d'accélérer une mise en oeuvre de sa réforme, malgré l'opposition des personnels et un contexte difficile connu en période de congé annuel.

Fin juillet, la direction générale de l'AP-HP avait indiqué que, depuis le 10 juillet, des études de terrain, sous la forme de réunions avec le personnel, avaient commencé dans une dizaine de services. Elles ont été menées dans plusieurs groupes hospitaliers et pôles d'intérêt commun (services généraux), notamment en cancérologie, unité de soins de longue durée, service de médecine, consultations, hôpital de jour, instituts de formation en soins infirmiers (Ifsi) et services administratifs. La direction générale avait alors indiqué que les études allaient se poursuivre en août dans un nombre limité de service, et en septembre. L'intersyndicale a réitèré son opposition aux propositions de la direction générale, estimant qu'elles conduiraient à une amplification de la dégradation des conditions de travail et de vie des personnels, et auraient par conséquent des impacts sur la prise en charge de qualité des patients.

Une 5e grève

Cette journée de mobilisation correspondra à la  5e journée de grève depuis le début du conflit social en mai dernier, qui avait attiré entre 5 000 et 8 000 personnes dans les rues.

La réorganisation du temps de travail envisagée par Martin Hirsch et dénoncée par les syndicats et les grévistes, devrait notamment entraîner une diminution du nombre de RTT pour les personnels.

Les revendications

Outre la réorganisation du temps de travail qui impliquerait la diminution du nombre de RTT, c'est tout le plan Hirsch qui est contesté.

Les syndicats réclament entre autres,  la « reconnaissance du temps de repas dans le temps de travail », le maintien des jours de congés propres à l'AP-HP, comme ceux octroyés au titre de la fête des mères, ou encore « le remboursement des retenues sur salaire » pour les grévistes.

Ils refusent enfin « les plans d'économies successifs » (150 millions d'euros pour l'AP-HP en 2015), et exigent la création d'emplois et la titularisation de tous les contractuels.

Rédaction ActuSoins (avec APM et Ouest-France)

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

6 réponses pour “Nouvelle grève à l’AP-HP le 17 septembre”

  1. Ecoeurant d’ entendre ce genre de choses ,avec tout le travail qu’ils ont .!Et les politiciens ce n’est pas ça qui les tue quand on les voit dormir dans leur fauteuil ,les sénateurs par exemple !!!

  2. gel des salaires depuis 2010, réduction des effectifs, suppression de RTT, maintenant ils veulent s’attaquer à certaines primes !!! et pour les politiques quelles économies ?!!!!

  3. Je vous soutiens de tout cœur! les RTT c’est tout ce qu’on a pour décompresser d’un travail difficile, tant physiquement que psychologiquement! Bon courage à tous!

  4. Je vous soutiens de tout cœur! les RTT c’est tout ce qu’on a pour décompresser d’un travail difficile, tant physiquement que psychologiquement! Bon courage à tous!

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
234 rq / 2,803 sec