Le passage (trop) éclair de Marisol Touraine au salon infirmier

Treize organisations représentants les infirmiers et aides-soignants protestent, dans un communiqué conjoint, contre le fait que la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, Marisol Touraine, n'a pas prononcé de discours lors de sa visite au Salon infirmier, à Paris.

Le passage (trop) éclair de Marisol Touraine au salon infirmier Marisol Touraine "est venue à la rencontre des infirmières et infirmiers" à l'occasion du salon, notent-ils, déplorant cependant "sa visite éclair et l'absence de discours laissant sans réponse de nombreuses questions".

Les 13 organismes* pointent un "blocage inquiétant de la dynamique engagée et des travaux de réingénierie" des formations paramédicales, alors qu'un rapport des Inspections générales des affaires sociales (Igas) et des affaires de l'éducation nationale et de la recherche (IGAENR) publié en février préconisait la reprise de ces travaux, bloqués depuis 2011.

Le gouvernement avait fait de la publication du rapport un préalable à la reprise de ces travaux, mais il n'a pas toujours pas fait connaître les suites qu'il entendait donner aux recommandations des inspections. Ce sujet relève à la fois du ministère de la santé et de celui de l'enseignement supérieur et de la recherche, rappelle-t-on.

"En réponse aux besoins de santé de la population, les compétences requises des professionnels de santé doivent permettre de répondre aux exigences de qualité. Ainsi, il est indispensable que les formations s'adaptent et évoluent", poursuivent les 13 organisations.

Elles "soutiennent les objectifs suivants: la reingénierie des formations en cohérence avec la création d'une filière en soins infirmiers, l'ouverture des groupes de travail sur la gouvernance des instituts paramédicaux, sur les enseignements ainsi que sur les pratiques avancées qui, dans leurs constructions, doivent nécessiter la concertation de l'ensemble des acteurs de la profession et des formations".

Même si le projet de loi de santé définit un exercice en pratique avancée des professions paramédicales, en vue notamment de la reconnaissance d'un métier d'infirmier clinicien, "un réel manque de lisibilité persiste", regrettent les 13 organisations.

Elles indiquent qu'elles ont demandé à être reçues par Marisol Touraine.

Rédaction ActuSoins, avec APM

*Ces organismes sont le syndicat CNI (Coordination nationale infirmière), l'Association française des directeurs des soins (AFDS), le Comité d'entente des formations infirmières et cadres (Cefiec), la Fédération nationale des étudiants en soins infirmiers (Fnesi), des représentants des infirmiers spécialisés et leurs écoles (ANPDE, Ceepame, Ceeiade, Unaibode, AEEIBO), l'Association nationale française des infirmières et infirmiers diplômés et étudiants (Anfiide), l'Académie des sciences infirmières, Sidéral-santé (Structure interdisciplinaire et regroupement d'acteurs libéraux de santé) et le Groupement d'étude, de recherche et d'action pour la formation d'aides-soignants (Geracfas).

A regarder : la video du salon 2014

 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

7 réponses pour “Le passage (trop) éclair de Marisol Touraine au salon infirmier”

  1. eusebe dit :

    Parce qu’il fallait attendre quelque chose ?
    Heureux les…

  2. elle le sait très bien que si elle reste … elle se fera interroger et elle sera incapable de répondre clairement ! …. marre de ces ministres qui n’ont jamais mis une blouse blanche sur leur dos et qui pensent faire bien !

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
230 rq / 3,665 sec