Mesures liées au Covid : ce qui change au 1er février

| 1 892 vues | | mots clefs : , , Pas de commentaire

L'isolement systématique des personnes testées positives au Sars-CoV-2, le contact tracing et le dispositif  dérogatoire de délivrance des arrêts maladie liés au Covid-19 prennent fin à compter du 1er février. 

Mesures liées au Covid : ce qui change au 1er février

© ShutterStock

Dans un communiqué diffusé samedi, la direction générale de la santé (DGS) a annoncé la fin de ces mesures, invoquant une situation sanitaire en nette amélioration. 

Les "évolutions" mentionnées concernent les arrêts de travail dérogatoires, sans jour de carence : un décret publié samedi au Journal officiel met un terme à ce dispositif qui concernait les assurés se trouvant dans l'impossibilité de continuer à travailler, y compris à distance. 

Le ministère de la santé et de la prévention aurait prolongé d'un mois, c'est-à-dire jusqu'au 28 février, le dispositif de protection des travailleurs à risque de forme grave de Covid-19 dans le cadre spécifique des salariés immunodéprimés, d'après un communiqué de le l'association de patients Renaloo. Ce dispositif facilite la mise en place d'activités partielles et d'autorisations spéciales d'absences pour ces travailleurs à risque.

Fin de l'isolement et du tracing

Par ailleurs, l'isolement systématique des cas positifs et la réalisation d'un test au bout de deux jours pour leurs contacts ne seront plus requis au 1er février. 

Ces précautions restent néanmoins " fortement recommandées" a précisé la direction ministérielle.

Autre changement : l'usage du système d'information Sidep, qui permet la délivrance des résultats de tests de diagnostic du Covid-19, réalisé par les structures autorisées, sera désormais conditionné au recueil préalable du consentement des personnes concernées. Ce système d'information sera maintenu jusqu'au 30 juin 2023. 

Le contact tracing par l'assurance maladie des cas contacts dans l'entourage des personnes positives est également suspendu. 

Le respect des gestes barrières reste fortement recommandé pour les personnes testées positives au Sars-CoV-2 et pour les personnes susceptibles de développer la maladie. 

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter Actusoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
360 rq / 3,154 sec