Grippe : huit régions métropolitaines en phase épidémique

La reprise à la hausse des indicateurs de la grippe, observée depuis la semaine du 21 février s'est confirmée la semaine dernière en métropole, indique Santé Publique France dans son bulletin épidémiologique daté de mercredi. 

Grippe : huit régions métropolitaines en phase épidémique

source : Bulletin SPF. Niveau d'alerte régional en semaine 9.

Ainsi, la semaine dernière, le taux de positivité des virus de la grippe se situait à un niveau élevé en médecine de ville et en nette augmentation en milieu hospitalier, par rapport à la semaine précédente. 

Cinq nouvelles régions métropolitaines sont ainsi passées en épidémie : Bretagne, Centre-Val de Loire, Normandie, Nouvelle-Aquitaine et Pays de la Loire, ce qui porte à huit le nombre de régions métropolitaines à présent concernées. 

La tendance des indicateurs de la grippe était également à la hausse en Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Bretagne, Centre-Val de Loire, Grand-Est, Hauts-de-France, Normandie, Nouvelle-Aquitaine, Pays de la Loire et Provence-Alpes-Côte d'Azur. Les indicateurs étaient stables dans les autres régions, fait savoir Santé Publique France. 

En Outre-mer, une poursuite de la diminution des indicateurs de la grippe a été observée la semaine dernière en Guyane. Dans les autres régions, l'activité grippale était à son niveau de base. 

Hausse des hospitalisations

La part des hospitalisations pour grippe ou syndrome grippal parmi toutes les hospitalisations était également en hausse chez toutes les classes d'âges, excepté chez les moins de cinq ans, chez lesquels cet indicateur demeure toutefois au niveau le plus élevé. A noter que la part des enfants parmi les cas graves de grippe admis en réanimation demeure à un niveau nettement plus élevé que ce qui est habituellement observé (32% de l'ensemble des cas en 2021-2022 vs inférieure à 15% lors des saisons précédentes). 


S'il est difficile de comparer les données sur les décès liés à la grippe issues de la certification électronique cette saison par rapport aux saisons précédentes, notamment du fait de la montée en charge de ce dispositif au cours des dernières années, "il est toutefois à noter que la circulation active de virus grippaux observée en métropole cette saison se traduit par des décès survenus dans toutes les classes d'âge, y compris chez les enfants", observe Santé Publique France. 

La part des décès liés à la grippe parmi les décès toutes causes demeure faible à ce stade, avec toutefois une hausse au cours des deux dernières semaines, avec un niveau comparable à celui atteint fin décembre-début janvier. 

"Dans le contexte actuel de levée progressive des mesures barrières et de fin des congés scolaires d'hiver, il est possible que la circulation des virus grippaux se maintienne dans les prochaines semaines. Il convient de rappeler que l'adoption systématique des gestes barrières et la vaccination antigrippale sont des moyens efficaces pour se prémunir contre la grippe et ses complications", rappelle Santé Publique France. 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Nomenclature infirmier - Formez-vous sur les nouveautés 2022

Cette formation, réalisé par un infirmier libéral formateur expérimenté, apportera des données théoriques et pratiques indispensables pour optimiser l’application de la NGAP en respectant les règles conventionnelles.

NGAP Infirmier et Avenants 6, 7 et 8. Edition 2022 (mise à jour) - Formation gratuite pour les IDEL titulaires et remplaçantes.

S'inscrire gratuitement

Prochaines sessions : Immédiatement, 1er juillet ou 1er août

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
1057 rq / 2,445 sec