Certains professionnels « oubliés du Ségur » percevront aussi la revalorisation de 183 € net par mois

Le gouvernement a annoncé vendredi un effort de plus d'un milliard d'euros pour la revalorisation, entre autres, de la filière socio-éducative, des médecins coordonnateurs des Ehpad, des personnels soignants de la protection maternelle infantile et autres structures territoriales.

Les salariés concernés bénéficieront à partir d'avril, d'une hausse de salaire de 183 euros net par mois. Certains professionnels "oubliés du Ségur" percevront aussi la revalorisation de 183 € net par mois

Ces mesures constituent une "reconnaissance encourageante pour les professionnels du secteur, trop souvent oubliés du Ségur", et "un signe d'entrée vers un dialogue constructif", saluent les organisations des employeurs associatifs du secteur sanitaire, social et médico-social, représentées par la Croix-Rouge  française, la Fédération des établissements hospitaliers et d'aide à la personne privés solidaires (Fehap) et Nexem, dans un communiqué commun. 

Son de cloche similaire côté organisations syndicales qui se mobilisaient depuis plusieurs mois pour l'équité de traitement salarial. La plupart, nuancent néanmoins, demandant une précision quant aux métiers concernés . "Nos revendications sont enfin prises en compte. Toutefois les métiers administratifs, techniques, logistiques, ne semblent pas concernés. Si c'est réellement le cas, ce n'est pas acceptable et nous maintiendrons notre revendication d'équité de traitement par l'attribution de 183 € pour tous", indique ainsi la CFE-CGC dans un communiqué.

Favoriser l'attractivité

Concrètement, ces mesures devraient toucher environ 140 000 travailleurs du médico-social et de d'accompagnement social.

Elles devraient aussi permettre de faciliter le recrutement de médecins coordonnateurs des Ehpad. 


"Beaucoup d'entre eux, précisément parce qu'ils ne relevaient pas de la fonction publique hospitalière, n'ont pas bénéficié des mesures du Ségur", a expliqué Jean Castex, le premier ministre, lors de la conférence des métiers de l'accompagnement social et médico-social. 

Une enveloppe supplémentaire de 500 millions d'euros pour la mise en place d'une convention collective unique et étendue dans le secteur associatif, et dont le versement est conditionné à une négociation devant déboucher sur un accord, a également été annoncée par le gouvernement, note-t-on.

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

44 réponses pour “Certains professionnels « oubliés du Ségur » percevront aussi la revalorisation de 183 € net par mois”

  1. Myrtille dit :

    Et qu’en est-il des infirmières puéricultrices directrices et référentes santé accueil inclusif et des EJE et des AP et CAP AEPE dans las associations à but non lucratif !!!! Pas de ségur, des salaires de misères, 12h d’accompagnement éducatif et pédagogique des plus petits, sans parler du soutien à la parentalité.
    Nous ne sommes pas reconnus du secteur social et pourtant c’est le coeur de notre métier ! Et on s’étonne de la pénurie de professionnel en crèche !!!!

  2. HERNANDEZ dit :

    C’est injuste je travaille dans une MECS au service administratif en tant que cadre, c’est où pour tout le monde ou rien ! Comme d habitude l’état a encore bien réfléchit, sans commentaires

  3. Lisa dit :

    Je trouve injuste que les secrétaires ne perçoivent pas cette prime alors que je travaille dans une Mecs et que je gère les dossiers et divers rendez-vous, colonies …, des jeunes
    Pfff

  4. Caroline dit :

    Bonjour à tous,
    Je suis chef de service en service de tutelles mais comme je n’ai pas le CAFERUIS, je ne percevrai pas les 183 € puisque je ne suis pas considérée comme cadre socio-éducatif alors que j’exerce les mêmes missions que les autres!
    Incompréhension, démotivation, mes missions devront être modifiées car je refuse d’assumer les mêmes missions que les collègues pour un salaire inférieur

  5. Drouin dit :

    Oui les Ash en EHPAD ou à l hôpital touchent la prime Ségur mais pas les Ash du médico social. Je travail actuellement en foyer de vie en tant qu Ash je fais exactement le même travail que mes collègues aide soignante, amp, aes elles ont toutes le droit à la prime sauf
    Nous les Ash.
    Pourquoi deux personnes faisant le même travail ne touchent pas la prime toute les deux ?

  6. Sanna dit :

    Bonjour je suis actuellement auxiliaire de vie dans une boîte privée depuis 5 ans maintenant et nous non plus on n’a pas la prime Ségur tant espérer alors que l’on a bossé en 1 ère ligne avec des personnes Covid et j’aimerais bien que l’on soit reconnu pour le boulot que l’on fait car nous on a aucune PRIME

  7. Laurens dit :

    Je suis agent de entretien dans un ittep, lors du confinement on était la en première ligne.. avec la peur au ventre , mais ça tout le monde l’ a oublié , comme toujours c’est les mêmes qui trinquent
    C’est une honte…..

  8. Secrétaire en colère dit :

    Je suis très en colère, je fais partie de l’équipe même si j’ai un poste admiistraif, je suis sur la même convention, j’ai les mêmes obligations que mes collègues (éducs, AMP, etc…)
    C’est injuste.
    On a l’obligation vaccinale, on participe au bon fonctionnement de l’entreprise, moi je suis l’interface avec les famille et le personnel, je suis rattachée à la direction.
    Je fais partie de l’entreprise c’est tout, cela provoque un malaise au sein de mon équipe, je suis la seule à n’avoir rien perçu.
    Gouvernement de la honte, et je suis très en colère contre le 25% qui ont voté Macron après ces 5 dernières années qu’on a passé et les résultats. Vous êtes complices des impunités que lui et son gouvernement ont infligé au français et à l’ensemble du professionnel de santé et médico-social

  9. Deschamps dit :

    Bonjour
    Je suis surveillante de nuit dans un IME .
    J’ai appris que moi, mes collègues surveillante de nuit ainsi que les maîtresses de maison n’allons pas avoir droit à la prime Segur. Sachant que nous sommes dans une des tranches de salaires les plus basses.
    Je trouve cela lamentable.

  10. isabelle collon dit :

    bonjour
    moi je suis assistante dentaire dans le adresse d emploi auxiliaire de soin comme les aides soignantes et AMP.
    je n ai pas le droit au ségur cti de 183 euros.
    c est inadmissible, pourtant je suis en contact avec les patients pour les soins.
    à quand le segur pour nous,

    • Marylou dit :

      bonjour,
      tout à fait d’accord,.moi aussi je suis Assistante dentaire dans la FPT en centre de santé municipal et pour nous non plus .pas de ségur alors que nous sommes reconnus en tant que profession paramédicales.
      Incompréhension totale.

  11. Casas Laetitia dit :

    Bonjour savez-vous ce qu’il en est des auxiliaires de puériculture titulaires fonction publique territoriale?
    Toucherons nous la prime segur?
    Merci

  12. Martin dit :

    Quand est il pour les auxiliaires de puériculture en crèche ???

  13. Manny dit :

    Bonjour,
    Et qu’en est il des puéricultrices en crèche dans la fonction publique territoriale ?

  14. MEDICI dit :

    Rien pour les conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation alors que les métiers similaires (PJJ, Assistants sociaux) bénéficieront de cette prime !!
    Entre mon époux qui n’a pas bénéficié de la prime inflation sans raison objective et moi qui ai été mobilisée durant la crise sanitaire (obligation de continuité) , trop c’est trop 😡

  15. Gaël dit :

    Cela concerne les personnels en contact avec les patients il est donc normal que les secrétaires comptables ect ne soit pas concerné. Ces postes sont beaucoup moins exposé et entre nous on s’abime quand même moi la santé derrière un ordi qu’en manipulant des patients ou résidents. Et pour ce qui est des ASH je ne comprend pas que tout le monde ne touche pas cette prime. Je suis ASH faisant fonction d aide soignant et j’en bénéficie.

  16. Flush47 dit :

    Bonjour, Je suis technicienne comptable dans un ESAT et d’après ce que j’ai compris , je n’aurais pas droit à la prime SEGUR. Alors peut-on m’expliquer pour quelle raison j’ai dû me faire tester 2 fois par semaine jusqu’à septembre et pour quelle raison j’ai été obligé de me faire vacciner au 15 octobre, et pourquoi en janvier je n’ai pas eu le choix que de faire la 3ème dose ? je ne suis visiblement pas personnel médical ou médico-social quand il s’agit d’argent. Ceci crée encore des inégalités, Il n’y a aucune cohérence, mise à part de diviser le personnel dans une même structure. Inutile de dire que je monterais au créneau s’il doit y avoir des piquets de grève !!!!!!!

  17. Iiii dit :

    Et les agents de service alors, ils font aussi partie des travailleurs sociaux 😡

  18. chris17 dit :

    Bonjour, je suis chef de service éducatif dans un IMPRO et ont vient de me dire que je n’aurai pas le Ségur. Quelqu’un peut-il me renseigner, si c’est le cas c’est dégoutant car j’ai été mobilisé pendant le confinement.
    Merci d’avance

  19. Gigi12 dit :

    bjr, et les IDE exerçant en centre de santé qui sont salariés ! Nos SSIAD l’ont, nos centre de soins infirmiers ne l’ont pas ????

  20. dlv dit :

    Et les IDE scolaires ?????

  21. Chonchon 80 dit :

    Bonjour
    Et les soignants suspendus… C’était pour 2 mois !!! Et maintenant ? Que deviennent ils ?
    Plus jamais on ne parle d’eux !!!

    • oisodesiles dit :

      Bonjour,
      Il n’a jamais été dit que les personnels suspendu du fait de l’obligation vaccinale l’étaient pour 2 mois.
      Ils le sont jusqu’à ce qu’ils aient respecté cette obligation qui est toujours d’actualité et qui à ma connaissance, à ce jour n’a pas de limite de durée.
      L’obligation vaccinale pour les soignants devient la même que celle pour l’hépatite B.

    • jo dit :

      Oui je suis d’accord. Suspendu moi-même en septembre et réintégré pour avoir eu le covid en novembre. Donc prochainement re-suspendu. Je suis des services techniques et de ce fait pas le droit au ségur non plus.
      Le mot d’ordre, et vous l’avez compris, est diviser pour mieux régner.
      Il y a plusieurs combat sociaux à mener en même temps mais les gens ne se coordonnent pas car pas sur les même problématiques. C’est donc simplement un constat de notre société individualiste que ne se mobilise que quand elle est touché personnellement mais pas ou trop peu temps que ça touche le voisin.
      Néanmoins je veux, et n’est pas le choix pour vivre, rester optimiste car tout ce petit monde malheureusement pas bien coordonné gronde un peu partout dans pleins de secteur d’activité et vraiment pas que le médical ou médico-social. Il faut être fort, patient et mobiliser. Je vous conseil de vous raprocher de collectifs soignant et/ou citoyen si ce n’est pas encore fait. Depuis la « crise » covid, il y apleins qui se sont formés un peu partout… L’union fait la force. Et ça fait du bien de ne pas se sentir seul et d’être soutenu. Moi ça m’aide beaucoup en ce moment. Courage et force à vous. Vaccinés/non vaccinés tous ensemble

  22. Rkia dit :

    Bonjour ,
    Est ce les ASH non diplômés faisant fonction Aide Soingante n’ont pas le droit de toucher la prime segur on n’est parmi les oublies !!!!

  23. AnnaC dit :

    On attend toujours l’argent sur notre compte….
    Mais il persiste encore une grosse INJUSTICE cela concerne les personnels des services généraux qui souvent ont les plus bas salaires et qui n’auront pas cette prime SÉGUR , c’est vraiment immonde pour eux !

  24. Vivi dit :

    Rien pour l’administratif et le personnel d’entretien alors que nous faisons parti des plus bas salaires
    Notre travail est en lien avec l’enfant et pourtant nous sommes écartés
    En plus nous avons l’obligation vaccinale mais pas de prime segur
    Je pense qu’il faut faire remonter notre colère

    • OUBLIÉE DU SEGUR EN COLÈRE dit :

      Encore une fois rien pour le personnel administratif ! Agent administratif principal dans un service éducatif aemo ( milieu ouvert) depuis de nombreuses années je suis en première ligne , je suis en contact quotidien avec les familles et enfants, reçoit leur colère, leurs inquiétudes, leurs questionnements … mais apparemment… je ne fais pas partie des travailleurs sociaux !! Je fais partie de ceux qui ont les plus bas salaires grâce à cette fichue convention 66 avec une grille qui nous fait avancer qu’à l’ancienneté et non en lien avec nos compétences alors que l’on nous demande de plus en plus de technicité !
      Les différences de traitement augmentent de plus en plus ( moins de jours de congés :9 jours de CT en moins par an), et maintenant cette prime que nous ne percevrons pas, nous personnel administratif, le fossé se creuse et ce n’est pas sain dans une même équipe ! Ras-le-bol !!

  25. CARINE dit :

    L administratif aussi fait parti des oubliés alors que nous faisons tous le travail en amont en matière d organisation de recrutement de réalisation fiche de paie ect…cela est injuste

  26. DeVal dit :

    Je souhaite aux IDEL qui souhaitent une revalorisation de leur rémunération. Je suis pour mais seulement pour les IDEL qui travaillent dans des zones sous-dotées/ultra sous-dotées.

    Désolé mais quand vous allez à Marseille et que vous trouvez davantage de cabinets infirmiers que de salons de coiffure et qu’à côté, les EHPAD/MAS n’arrivent pas à recruter d’IDE/AS, je ne vois pas pourquoi on devrait revaloriser votre rémunération !

    A quelle titre ? Pourquoi je vous donnerai 1 rémunération supplémentaire alors que dans certaines zones, les IDEL se battent pour avoir 1 place ?

    Encore 1 fois, ok pour les zones sous-dotées où l’IDEL se tape des kilomètres à gogo.

  27. Dino dit :

    Et les ides libérales , à quand une revalorisation des actes de soins avec une meilleure prise en compte du temps passé, à quand la considération de certains actes que l on fait gratuitement sinon le patient n aurait pas les soins faits .pouvoir prendre. Moins de patients pour faire de la meilleure qualité de soins d accompagnements ..
    Venez avec nous sur le terrain pour vous rendre compte de la réalité ….le COVID aussi a eu un impact sur les libéraux ide …médecins etc…

  28. PIROUE dit :

    Bonjour
    Je trouve ça dégueulasse aussi je travaille dans un fas en tant qu’ash et la depuis 2 mois je fais en fonction amp et ben on me donnera pas la prime alors que je fais le même métier que les autres mais vu que je suis pas diplômé et ben je suis dans les oubliés on devrait manifester c’est pas normal

  29. Olivier dit :

    Le médico technique est largement oublié et pourtant on est dans le covid régulièrement…

  30. legrain dit :

    Les agents d entretien nous sommes encore oublié
    On nous a trouvé pour les désinfection pour les vaccins mais pour le Ségur encore oublié….

  31. Manin dit :

    Je suis ide en creche fonction publique territoruale est ce que ca signifie que je vais avoir cette revalorisation salariale ?

  32. Le Peley dit :

    Étant agent hôtelier est travaillant dans une Mas auprès d adultes handicapés, pourquoi nous sommes les oubliés du Segur, sans nous l institut serait pas si bien entretenu et nous sommes là pour le bien être et le confort de nos résidents. Pourquoi le gouvernement nous oublies c est honteux. On veux le Segur,ne oubliés pas 😢

  33. Gonzague dit :

    Bonjour et pour les agents hospitaliers prestataires de services nous travaillons dans le Covid nous avons toutes et tous contracter le Covid et pas de Ségur ni de prime Covid c est désolant

  34. Et tous les agents de service des ephads on les oublis!!! C’est honteux

  35. Corcar dit :

    Les ssiad associatif privé non lucratif non pas été pourvu de cette mesure…un rattrapage salarial du mois d octobre 2021 à mit l heure à 10 euros 45 de l heure , hors aujourd hui le smic est à 10 euros 57…
    Clairement pas attractif!

  36. Navarro dit :

    Non mais c’est bon toi, va gratter ailleurs, vois êtes entre 2k et 7k balles par mois. On marche sur la tête !!!

  37. Battaglini dit :

    Bjr et les infirmiers libéraux ne sont ils pas les oubliés de la Segur !!!!!
    On marche sur la tête !

Réagir à cet article

retour haut de page
516 rq / 4,398 sec