Directives anticipées : l’Académie nationale de médecine recommande de former et de sensibiliser les professionnels de santé

Afin de remédier à un manque de connaissance dans le domaine des directives anticipées, l'Académie nationale de médecine recommande de former et de sensibiliser toutes les catégories de professionnels de santé. 

© ShutterStock

Aujourd'hui en France, toute personne a le droit d'indiquer par avance sa volonté sur les conditions de sa fin de vie, à la suite d'une maladie ou pour une autre cause (accident de la circulation...), au cas où elle serait un jour dans l'incapacité de la faire connaître. 

Or, il existe une grande méconnaissance de cette pratique en France du public et des professionnels de santé, ce qui est problématique pour la mise en application de ce dispositif, estime l'Académie nationale de médecine. 

"Depuis la loi du 2 février 2016, créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie, les directives anticipées s'imposent au corps médical : il doit les appliquer. Leur contenu prime sur les avis ou témoignages de la personne de confiance ou des proches. Les professionnels de santé ne peuvent y déroger qu'en cas d'urgence vitale, le temps d'évaluer la situation, et lorsqu'elles apparaissent 'inappropriées ou non conformes à la situation médicale'", rappelle-t-elle. 

Pour pallier les manques, l'académie recommande de "former les professionnels de santé", d'inclure, parmi les compétences des études en santé "un apprentissage à la formulation personnalisée des directives anticipées", de "renforcer le rôle incontournable d'information des médecins généralistes et référents, en diffusant auprès d'eux les documents nécessaires", et de mener de larges campagnes d'information auprès du public "y compris les plus jeunes". 


Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
1134 rq / 4,252 sec