Élection présidentielle : les candidats appelés à se saisir de mesures “urgentes” en faveur de la santé mentale

Alors que la crise sanitaire a donné un coup de projecteur sur la santé mentale, l'Unafam (Union nationale de familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques) demande aux candidats à la présidentielle de se saisir de 10 mesures "urgentes" en faveur de la santé mentale et de la psychiatrie. 

Élection présidentielle : les candidats appelés à se saisir de mesures "urgentes" en faveur de la santé mentale

© ESB Professional / ShutterStock

"Les retentissements sur la vie quotidienne des troubles schizophréniques, de la bipolarité, des dépressions sévères, des troubles anxieux, peuvent entraîner des handicaps invisibles, aujourd'hui encore non compensés. Ces troubles restent tabous et génèrent beaucoup d'incompréhension", explique l'Unafam dans un communiqué. 

L'organisation interpelle les  candidats à l'élection présidentielle autour de 10 mesures qui touchent à la fois à la prise en charge sanitaire, l'accompagnement social, la recherche et la déstigmatisation. 

Il s'agit de "retrouver la force d'avancer". Ces propositions "répondent aux attentes de millions de français qui doivent compenser au quotidien les manquements de l'Etat dans l'accompagnement de leur proche et veulent être entendus". 

Les dix mesures de l'Unafam

1- Mettre en place une agence nationale pour la santé mentale en psychiatrie

2- Doubler le budget consacré à la recherche sur la santé mentale et la psychiatrie pour le quinquennat 2022-2027

3- Rendre obligatoire la formation aux premiers secours en santé mentale pour l'ensemble des services publics accueillant du public

4- Donner accès aux dispositifs de compensation du handicap aux personnes en situation de handicap psychique

5- Développer les dispositifs de logements accompagnés pour permettre aux personnes en situation de handicap psychique d'accéder et de se maintenir dans un logement

6- Ouvrir à toute personne souffrant de troubles psychiques l'accès aux dispositifs d'accompagnement vers et dans l'emploi

7- Former 20% des médecins et des infirmiers scolaires par an aux problèmes de santé mentale chez les jeunes

8- Organiser les équipes du SAMU pour qu'elles disposent de compétences psychiatriques 24h/24

9- Créer une équipe mobile dans chaque secteur psychiatrique pour limiter l'hospitalisation et les ruptures de parcours

10- Faire de la santé mentale et de la psychiatrie une grande cause nationale

Parallèlement, l'organisation a lancé un site internet dédié, qui permet aux citoyens d’interpeller le candidat de leur choix.

" Avec cette mobilisation nous comptons sur la participation massive de toutes les personnes se sentant concernées par la situation des personnes vivant avec des troubles psychiques afin d’interpeller les candidats à l’élection présidentielle. Le prochain quinquennat se doit d’être ambitieux en matière de politique de santé mentale et psychiatrique. C’est la seule façon de répondre aux attentes de millions de Français et enfin mettre en place la société réellement inclusive promise depuis tant d’années " déclare Marie-Jeanne Richard, Présidente de l’Unafam, citée dans le communiqué. 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
296 rq / 2,319 sec