Elections Carpimko : 80,8% d’abstention chez les Infirmiers libéraux

Avec 18 969 infirmières et infirmiers libéraux qui ont voté sur 98 802 inscrits, les élections 2019 à la Carpimko ont été marquées par un fort taux d'abstention de 80,8%. Ce que regrette le Sniil (Syndicat national des infirmières et infirmiers libéraux) dans un communiqué. 

Elections Carpimko : 80,8% d'abstention chez les Infirmiers libéraux"Collège électoral le plus nombreux au sein de la Caisse de retraite, la profession infirmière a donc choisi de renoncer à s'exprimer, alors que les autres professionnels, et même retraités, votaient beaucoup plus : certaines professions ont, même, augmenté de plus de 10 points leur participation aux élections Carpimko (orthophonistes, orthoptistes)", s'inquiète le Sniil.

"Les infirmières et infirmiers, ne se sentent-ils pas concernés par la question essentielle de la réforme des retraites ? Ou n’ont-ils pas vu l’intérêt à exprimer leur opinion, désabusés qu’ils sont de ne jamais être entendus par les pouvoirs publics  ?", interroge ensuite le syndicat. 

Dans ce contexte de désaffectation du corps électoral, le Sniil a réuni, sous sa bannière près d'un quart des suffrages exprimés (24,6%), derrière la FNI (38,8%), et devant Convergence Infirmière (17,2%), Infin'Idels (10,9%°) et l'Onsil (8,3%). 

Les trois syndicats majoritaires (FNI, Sniil, et CI) seront ainsi présents au conseil d'administration de la Carpimko avec respectivement 6, 2 et 1 siège (9 sièges sont réservés au collège "actif" infirmier, rappelle-t-on). 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Plus de la moitié de l’année est déjà écoulée, et il vous reste peut-être des crédits pour vos formations DPC ou FIF-PL à utiliser avant qu’ils ne soient définitivement perdus.
Quelles formations IDEL sont pertinentes à suivre en cette rentrée 2021 ? Nous vous proposons d’en découvrir 6.
Prado IC & BPCO
Soins infirmiers et surveillance des patients porteurs de stomies
Prise en charge du patient diabétique
Installer et gérer son cabinet libéral
La maladie rénale chronique et la dialyse péritonéale
Oncologie, Prise en charge infirmière des patients sous traitements anti-cancéreux

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
283 rq / 1,523 sec