Elections Carpimko : 80,8% d’abstention chez les Infirmiers libéraux

Avec 18 969 infirmières et infirmiers libéraux qui ont voté sur 98 802 inscrits, les élections 2019 à la Carpimko ont été marquées par un fort taux d'abstention de 80,8%. Ce que regrette le Sniil (Syndicat national des infirmières et infirmiers libéraux) dans un communiqué. 

Elections Carpimko : 80,8% d'abstention chez les Infirmiers libéraux"Collège électoral le plus nombreux au sein de la Caisse de retraite, la profession infirmière a donc choisi de renoncer à s'exprimer, alors que les autres professionnels, et même retraités, votaient beaucoup plus : certaines professions ont, même, augmenté de plus de 10 points leur participation aux élections Carpimko (orthophonistes, orthoptistes)", s'inquiète le Sniil.

"Les infirmières et infirmiers, ne se sentent-ils pas concernés par la question essentielle de la réforme des retraites ? Ou n’ont-ils pas vu l’intérêt à exprimer leur opinion, désabusés qu’ils sont de ne jamais être entendus par les pouvoirs publics  ?", interroge ensuite le syndicat. 

Dans ce contexte de désaffectation du corps électoral, le Sniil a réuni, sous sa bannière près d'un quart des suffrages exprimés (24,6%), derrière la FNI (38,8%), et devant Convergence Infirmière (17,2%), Infin'Idels (10,9%°) et l'Onsil (8,3%). 

Les trois syndicats majoritaires (FNI, Sniil, et CI) seront ainsi présents au conseil d'administration de la Carpimko avec respectivement 6, 2 et 1 siège (9 sièges sont réservés au collège "actif" infirmier, rappelle-t-on). 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
236 rq / 1,514 sec