IBODE : suppression du prérequis de deux ans d’exercice pour être admis en formation

Un arrêté paru le 30 janvier au Journal Officiel, supprime la condition d'exercice de deux années minimum en qualité d'infirmier ou de sage-femme pour être admis en formation d'infirmier de bloc opératoire (Ibode). 

L'accès à la formation restera conditionnée à la sélection sur épreuves, mais il ne sera plus nécessaire de justifier de deux ans d'exercice en qualité d'IDE ou de sage-femme pour y postuler. 

La suppression de cette condition d'exercice était attendue par les différentes organisations représentatives des IBODE, rappelle-t-on. Elles y voient la possibilité de pallier la pénurie d'IBODE dans les blocs, alors-même qu'eux seuls peuvent y pratiquer certains actes (dits "actes exclusifs"). 

Les employeurs pourront ainsi employer des professionnels déjà formés, qui n'auront pas à repartir en formation, estiment-elles. Coté soignant, le turnover d'infirmiers, en cause dans l'épuisement du personnel, sera réduit. 

L'arrêté sera applicable à compter de la rentrée d'octobre 2020. 

Il précise : "dans le cas où le candidat n'est pas encore titulaire du diplôme d'Etat d'infirmier ou de sage-femme, il doit fournir une attestation d'inscription en dernière année d'études conduisant à l'un de ces deux diplômes. En cas de succès au concours, l'admission définitive du candidat est subordonnée à la justification par celui-ci qu'il est titulaire de l'un des diplômes précités. A défaut, il perd le bénéfice du concours. »

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
214 rq / 1,991 sec