Nouvelles pratiques pédagogiques, innovations : les cadres se réunissent à St Malo

C'est en Bretagne, à St Malo, que se tiennent en ce moment les Journées Nationales du . Quelques 600 cadres formateurs, directeurs d' ou encore professionnels intéressés par la formation s'y réunissent depuis trois jours pour échanger sur les nouvelles pratiques pédagogiques, sur l'évolution des compétences des formateurs et sur l'innovation en France et en Europe. Entretien avec Martine Sommelette, présidente du CEFIEC (Comité d'entente des formations infirmières et cadres. 

martine_sommelette_presidente_cefiec

© DR. Martine Sommelette, présidente du CEFIEC

Quel est l'objectif de ce congrès ? 

Le congrès du CEFIEC est un rendez-vous annuel qui rassemble l'ensemble des adhérents mais aussi des personnes intéressées par les sujets qui nous préoccupent : la formation des infirmiers, l'évolution des professions infirmières et des cadres de santé. Ce sont des journées d'études dans lesquelles nous réfléchissons  avec des intervenants et des conférenciers autour de plusieurs thèmes. Notamment cette année, autour de l'innovation en pédagogie. La première journée (mercredi) a été consacrée aux innovations pédagogiques. La deuxième journée (jeudi), aux évolutions de la profession infirmière en Europe. Enfin, aujourd'hui nous nous consacrons à la thématique de la vie associative. 

Un représentant ministère de la santé s'est rendu au congrès hier. Quels ont été les sujets abordés ? 

Nous avons pu échanger  sur les mesures annoncées lors de la Grande conférence de santé :  pilotage des instituts de formation par l'Université, mise en oeuvre de la recherche et de constitution d'un corps d'enseignants chercheurs, évaluation de la formation, pratiques avancées infirmières... 

Où en êtes-vous avec la réingénierie de la formation cadre ? 

Le CEFIEC travaille en interne avec une commission spécifique sur l'évolution de la formation des cadres, au regard des référentiels d'activité et de compétences qui avaient déjà travaillés avec le ministère. Nous formulons notamment la proposition de faire évoluer la formation sur deux années, avec une reconnaissance master en fin de cursus. L'idée est de proposer une première année plus professionnalisante, et une deuxième année centrée sur la recherche en management et/ou en pédagogie. Malheureusement, depuis 2012 il n'y a aucune avancée et les groupes de travail à la DGOS ont été interrompus. Marisol Touraine a re-situé le travail qui avait déjà été accompli, et en annonçant comme assez régulièrement la reprise de ces travaux sur la réingénierie... Mais il faut savoir que ça fait depuis 2012 que le ministère nous dit cela. 

Réingénierie, innovation...Sont-ce les enjeux de ces journées ? 

Aujourd'hui, nous souhaitons surtout être visibles par rapport au travail de réflexion que nous menons sur l'évolution de la formation de la profession et aussi sur notre position en regard des mesures annoncées suite à la grande conférence de santé. Il y a notamment 13 mesures que nous avons retravaillées et dont nous parlerons très prochainement. 

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

12 réponses pour “Nouvelles pratiques pédagogiques, innovations : les cadres se réunissent à St Malo”

  1. Marynarka Strozik Victoria Cugnet Maillot Sophie Barbier Fati La Peste Anaïs Routier Paris Maiwen

  2. Coco Rhum dit :

    “Nouvelles pratiques pédagogiques”…. Parce qu’il y en avait des anciennes ????

  3. la seule vraie et bonne pratique pédagogique est d’enfiler une blouse et de montrer l’exemple sur le terrain. On économiserait des dizaines d’heures de réunionite improductive et les cadres gagneraient en crédibilité. En 1 seul mot : exemplarité
    chiche ??

  4. Apprendre a manager une équipe serait déjà pas mal ..

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
258 rq / 2,053 sec