Vers une professionnalisation de la fonction de tuteur de stage ?

La question de la professionnalisation de la fonction de tuteur de stage doit rapidement être remise à l'étude, estime le Cefiec (Comité d'entente des formations infirmières et cadres). 

Vers une professionnalisation de la fonction de tuteur de stage ?

© Shutterstock

Allouer des moyens et du temps à la formation des tuteurs de stage. C'est ce que préconise de nouveau le Cefiec, rappelant que depuis 2015, ce comité investit ce sujet. 

"La fonction de tutorat ne s'improvise pas", estime l'organisation. Rappelant l'importance des temps de formation clinique - 50% de l'acquisition des compétences des ESI se fait lors des stages -, le Cefiec demande "une harmonisation nationale" de la formation de leurs tuteurs. 

"Il est absolument nécessaire que les tuteurs de stage bénéficient d'une formation allant au delà des quatre jours aujourd'hui proposés. Pour assurer de manière efficiente la formation par les pairs, il est important de garantir au tuteur un temps exclusivement consacré pour l'accompagnement et l'apprentissage des étudiants". 


Autre revendication, de taille : "Ce temps de formation doit être considéré comme temps de travail effectif et donc rémunéré", insiste le Cefiec. 

Investissement pour l'avenir

"Le tutorat permet de faire découvrir l'approche compétence au-delà de l'acte de soins, mais aussi l'apprentissage relié au raisonnement clinique. Cette approche permet en outre au soignant de devenir, d'appréhender son métier et de créer son identification professionnelle", indique également le comité. 

Cette fonction représente un "investissement pour l'avenir", notamment en matière de leadership infirmier. 

"Le développement du leadership clinique est  incontournable pour les soignants de demain afin qu'ils puissent appréhender les enjeux du système de santé dans un souci de qualité et de sécurité des soins prodigués aux usagers, mais également pour la profession elle-même", conclut le Cefiec. 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
254 rq / 1,130 sec