Eye tracking : mieux communiquer avec les patients intubés

Sur une idée des soignants de réanimation polyvalente du CHRU de Tours, le service a expérimenté un système informatique de eye tracking avec les patients intubés et privés de la parole.

eye trackingCe système, très efficace s'est révélé très satisfaisant pour les patients, les soignants et les proches, améliorant grandement la communication entre les patients et les soignants.

Aujourd'hui, grâce à une convention de partenariat signée avec la Fondation MACSF, ce système va être généralisé et le service équipé afin de pouvoir proposer ce système à tous les patients intubés et ainsi réduire grandement le stress post-traumatique lié à la privation de la parole.

L'eye tracking ou oculométrie (commande oculaire) est une technique basée sur  la mesure de la pupille et des reflets cornéens dans un champ lumineux infra rouge. C'est l'utilisation du regard pour commander/activer/valider une fonction comme par exemple cliquer sur un pictogramme, déplacer la souris du regard. En pratique pour exprimer son choix le patient doit fixer du regard le pictogramme pendant quelques secondes : un cercle commence à apparaitre et dès que celui-ci est complet la réponse est exprimée oralement par la tablette.

Au départ une difficulté à surmonter
Lorsqu’un patient est pris en charge dans un service de réanimation, il est très fréquemment intubé. Or, la communication du patient intubé est une réelle difficulté puisque la sonde d’intubation endotrachéale située entre ses cordes vocales le prive de la parole. Cette incapacité à communiquer est source de frustration et de stress pour le patient, rendant son séjour difficile. La plupart des patients rapporte qu’il s’agit de la chose la plus horrible du monde majorant le risque de syndrome de stress post-traumatique. Pour les soignants, cette difficulté à communiquer est source d’insatisfaction dans la prise en charge du patient et pour les proches d’un sentiment d’impuissance.

Les bienfaits de l’interdisciplinarité
Quand un psychiatre spécialisé dans l’étude du comportement dans les pathologies de l’autisme parle du matériel d’eye tracking qu’il utilise pour ses recherches à sa consœur de réanimation polyvalente, l’idée germe de tenter d’adapter ce matériel de commande visuelle pour les patients de réanimation !

L’équipe soignante, composée de personnels infirmiers et d’aides-soignants est enthousiaste et travaille, avec le fournisseur, à une configuration spéciale de la tablette pour les patients intubés. Au printemps 2015, les premiers patients volontaires testent le matériel dont l’ergonomie et les fonctionnalités sont rapidement modifiées pour être rendues plus pertinentes et pratiques. Pour tous, l’enjeu est important, car avec un nombre suffisant de tablettes, plus de la moitié des patients du service pourront communiquer avec les soignants mais également avec leurs proches.

"Le système d’eye tracking répond de manière innovante au besoin de compréhension réciproque entre les patients et les soignants. C’est pourquoi cette initiative a été adoptée à l’unanimité par le conseil d’administration de la Fondation MACSF qui a financé l’acquisition de 7 tablettes » commente son délégué général, Yves Cottret.

Rédaction Actusoins avec Réseau Chu

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

3 réponses pour “Eye tracking : mieux communiquer avec les patients intubés”

  1. Justine Maes dit :

    Charlotte Derache Sandra Vanmeenen Vivier Delphine Legrand Marlène BL pas mal non? Pas adapté pour la plupart de nos patients mais bon bel avancé!

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
224 rq / 1,766 sec